-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

lundi 9 décembre 2019
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

× Que vous soyez un membre isolé ou dans un groupe, vous trouverez ici toutes vos aventures, histoires et autres Role Play (RP).

file somewhere

Plus d'informations
il y a 3 ans 4 mois #151959 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere

*** Jesco se tenait devant la porte, il hésita puis appuya sur l'inter-com ***

Il était tard, Harah rédigeait un rapport sur une petite affaire qu'il ne l'enchantait pas plus que ça, la routine.

-"Bon plus qu'à le crypter et à l'envoyer à..."

Bi-biip ... Bi-biip ... Bi-biip ... Bi-biip
[/b]

Elle reconnu le son caractéristique de l'inter-com

-"Qui peux bien sonner à cette heure ?"

Harah se dirigea vers la porte activa l'inter-com et reconnu Jesco.

Harah:"Jesco !"
Jesco:"Bonsoir Harah, je.. je dois voir Howk, c'est important"
Harah:"Howk n'est pas là, passe ton chemin"
Jesco:"Ouvres moi et je t'expliquerai"
Harah:"M'expliquer ? M'expliquer pourquoi tu t'es volatilisé, ont te croyait mort"

Jesco encaissa. La remarque d'Harah était justifiée.

Jesco:"Ecoutes, je ne suis pas celui que tu crois, Howk a deviné, du moins en partie, toi aussi tu dois savoir, ouvres moi !"

Harah, coupa l'inter-com et s'adossa à la porte... Ce vieil ami qui a disparu lors d'un stupide convoyage de Thé, ce jour-là Howk et Harah
pensaient qu'il était mort: Son vaisseau a disparu d'un coup, plus de trace, pas de saut ni de débris, plus rien, volatilisé...
... Jusqu'au jour ou Howk a retrouvé sa trace il y a maintenant huit ans à Jitabos.

Il était comme un frère pour elle, pourquoi n'avait-il pas repris contact ? Elle appuya sur le bouton actionnant l'ouverture de la porte et lança

-"Entre"

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, DarKourS, Howk, garak, DeimosReaper, Swar

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 4 mois - il y a 3 ans 4 mois #152104 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere

Harah, fit signe à Jesco de s'assoir. Elle se dirigea vers le mini-bar et sortit un vieux single mat Ecossais et deux verres et s'installa en face de Jesco.

Harah:"Bon, que dois-je savoir ?

Jesco:"Tout d'abord, je ne suis pas un simple marchand. Ceci a été ma couverture pendant de nombreuses années. Je suis un membre actif d'une corporation qui défends ces propres idéaux, cette institution est bien plus puissante que l'Empire ou la Fédération. Pour elle, j'ai infiltré il y a un peu moins de trente ans une organisation de mercenaires connue sous le nom Black Birds. Le Consilium est depuis toujours l'ennemi des Thargoids.
En travaillant pour eux j'ai appris énormément tant sur cette race ennemie que dans les diverses techniques de combats.

Il y a vingt ans, j'ai déserté les Black-Birds pendant une mission de convoyage vers le système Morrina. Le Consilium a envoyé une escadrille de mes ex-compagnons à mes trousses, j'ai réussi à fuir tant bien que mal et les Fédéraux mon secouru.


Harah:"Pourquoi voulaient-ils te récupérer ?"

Jesco:"Moi ils s'en contre-foutaient; mais cette cargaison, cette putain de cargaison..."

Jesco vida d'un trait son verre et poursuiva

-"Grâce à mon ami Karan, un ingénieur de notre corporation, j'ai pu m'enfuir de l'espace Fédéral et la corporation m'a trouvé une nouvelle couverture: commerçant au long cours pour La Ligue de l'Ordre Stellaire des Pilotes[/i] à Jitabos et là, je me suis mis au vert. J'ai dissimulé cette cargaison dans mes quartiers. Elle y est resté vingts ans et aujourd'hui c'est à cause d'elle que je suis là."

Harah:"Mais pourquoi est-elle si importante cette cargaison ?"

Jesco:"Très franchement Harah, je n'en ai aucune idée ! Mais ce que je sais c'est que cette chose est de conception Thargoid, qu'elle est à la fois mécanique et organique et qu'elle vient de se réveiller d'un long sommeil.

Voilà Harah, je ne peux pas en dire plus pour le moment. Je vais me louer une piaule dans la station en attendant le retour de Howk."


Harah:"Jesco, je peux encore t'héberger le temps que Howk revienne."

Jesco:"Merci de ton hospitalité Harah, j'accepte volontiers"

Jesco lança un regard vers la bouteille sur la table:

Jesco:"Je peux ?"

Harah:"Oui vas-y, il m'en reste assez."

Jesco attrapa son verre et la bouteille de ce délicieux breuvage et se vautra dans le fauteuil en cuir synthétique...

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Dernière édition: il y a 3 ans 4 mois par Jesco.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Howk, garak, DeimosReaper, Swar

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Howk
  • Portrait de Howk Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Cet utilisateur est bloqué
  • que dalle
Plus d'informations
il y a 3 ans 4 mois - il y a 2 ans 9 mois #152137 par Howk
Réponse de Howk sur le sujet somewhere


Système solaire, planète Terre, Europe.

Une petite dame profite de l'été indien au milieu des galets, entre Crozon et Douarnenez. La douceur du vent et le panorama entre terre et mer la reposent de ses activités occultes. Ici, pas de touristes... les quelques connaisseurs du lieu ont repris leurs activités professionnelles dans leurs cités overstuffées. Seuls quelques locaux profitent quand ils le peuvent de ce beau décor revitalisant. Un homme apparait en bout de plage et se rapproche de la femme.

Jo: "Ca doit être important pour que tu viennes me voir ici...
- Oui et non. Oui, j'ai besoin d'un peu d'air pour un ami. Non, ce n'est pas vraiment quelqu'un qui vous intéresse.
- Tu viens pourrir mon week-end pour un laisser-passer en région fédérale ?
- C'est presque ça.
- Presque ?
- Jesco . J'aimerais bien qu'il se sente chez lui par ici. Je n'ai pas son background mais je sais que ce n'est pas gagné avec certaines administrations locales.
- Effectivement, Je connais son background et ce n'est pas gagné avec certaines administrations locales. Je t'ai demandé un topo sur lui il y a peu, tu m'as promenée avec ton bagou de jouvenceau candide... et là tu viens chez moi pour me gratter des infos sur ton ami que tu ne connais pas mais qui est dans la merde ?
- Il est dans la merde ? Possible d'en savoir un peu plus ?
- Non.
- (silence).
- Tu as quitté le service il y a plusieurs mois pour te mettre à ton compte. Tu profites de certains raccourcis du passé pour tes petites affaires, je ne t'embètes pas avec ça, j'ai une note pour l'esclavagisme, je l'assume. Pour les dossiers, n'en demandes pas trop ! Pour Jesco, c'est moi qui t'ai demandé des infos d'abord. Tu as la mémoire courte, n'inverses pas les rôles !
- Il est donc dans les petits papiers du service. Il est mal ?
- Non...
- (silence)."


Jodiph Hoster et Howk se fixent, Howk croise les bras, Jo sourit.

"Soit tu me demandes un passe-droit de porte de night-club et je réponds non, que dalle, soit tu m'invites dans ton joli Cutter et je vais voir si ton ami vaut la peine que tu joues à te griller avec moi pour un ronin.
- Ben voyons... avec ou sans le popcorn ?
- Tu préfères une procédure maison avec le menu complet ?
- (silence).
- Si tu m'en avais dit un peu plus sur lui quand je te l'ai demandé, je t'en aurais dit un peu plus à mon tour. C'est donnant-donnant mon grand ! Je te rejoins dans 90 minutes au spaceport de Landivisau. Je prends ça sur mes vacances alors ne me gonfles pas trop ! Tu préviens Harah et Jesco."


Howk laisse Jo sur sa plage de galets et part préparer le cargo pour le décollage. En préparant sa checklist avant d'accueillir la passagère, Howk résume: il a disparu avant mon arrivée dans le cirque. Il ne m'a pas croisé donc il ne sait pas... il ne sait pas pour Harah non plus, sauf qu'il connait les méthodes d'app... p'ting ! Bon, elle. Elle sait que je ne sais pas. Elle ferme les yeux pour la Corvette et m'affecte l'un des meilleurs analystes de Hudson. Ok, elle rattrape le passé. Ok, elle anticipe la chauffe entre Fédération et Empire, mais... ça coince.

Jo: " Sympa ton jumbo-jet. Il parait que tu cases 400 tonnes dedans quand tes camarades en mettent plus de 700, c'est vrai ?
- J'ai toujours été un mauvais fitter.
- Tu arrives à voler loin avec les ajouts en céramique ? Ca dépasse de partout.
- Je laisse faire les pros pour arriver vite, je préfère arriver bien.
- J'aurais préféré entendre 17 AL à pleine charge, FSD de chez Farseer.
- Je les frôle parfois à vide. Il parait qu'elle fait bien les pates. Concernant ma mission, j'ai besoin de temps pour l'ingénieur. J'aurai un premier contact dans plusieurs semaines mais pas avant.
- Oui, tu prévois l'achat d'un nouveau Python pour te faciliter la tache avec les bourgeois de Sirius. Pas de souci pour le délai."

L'Imperial Cutter décolle doucement, s'élève en ionosphère puis disparait dans les étoiles à la nuit tombée. Dans le cockpit, le commander a laissé la manoeuvre à son ancienne supérieure pour qu'elle profite de la propulsion bien sale qu'il a fait modifier par Farseer. Jo fait semblant de s'amuser et s'étonne pendant cinq minutes, puis demande à l'IA de prendre le contrôle. Le couple discute en retrait de la passerelle devant un Moka éthiopien.

Jo: " Rien d'officiel, je suis en vacances.
- Quel était son niveau d'habilitation ?
- Jeune officier prometteur qui a disparu après un accident de travail. Il a peut-être accédé à des informations sensibles avant de les communiquer à la Fédération, ce qu'il n'a jamais fait. Les deux questions majeures sont 1/ A t-il les informations ? 2/ A qui a-t-il communiqué les informations ?
- Si je calcule bien, ça fait trente ans votre merdier. Il s'est barré, il n'a manqué à personne. C'est combien la prescription déjà ?
- Pour les Thargoids, trente années jupitériennes.
- Qu'est-ce qu'il a à voir avec les Thargoïds ?
- L'officier fédéral Jesco a disparu avec des informations classifiées, je demande une explication "en vacances", le bureau n'est pas prévenu.
- Un vol improvisé loin de Sol et un contact direct avec un ancien officier subalterne que vous avez paumé il y a 30 ans. Je tique un peu, Amiral. Je ne vous ai pas trouvé trop procédurière pendant mes années de galère à votre service. Vous avez su parer au plus pressé en courcircuitant les schémas habituels, avec des méthodes borderline. Là je vous trouve franchement en roue libre... ça ne colle plus du tout avec les meubles de l'amirauté. Certains de vos choix me laissent perplexe, même ceux qui rendent service. Vous m'avez gratté pour un transporteur long-courier qui bosse pour la LOSP, pas un ancien fédéral disparu.
- Ma petite personne on s'en moque, point. Les conséquences de sa mission auraient pu être désastreuses pour l'équil... pour les rapports entre fédération et empire. Je veux savoir ce qui s'est passé, je n'irai pas l'emmerder parce qu'il a oublié de pointer pendant onze mille jours. Je laisse ça aux cadres supérieurs fans de protocole, il y en a suffisamment qui se bousculent dans les coursives de l'état-major.
- Ok... Je n'insiste pas, accostage dans une vingtaine d'heures. L'IA est règlée pour obéir à vos ordres, route établie et clair passerelle."

Jo sourit à son ancien pilote et repart en passerelle. Elle remarque qu'il ne la questionne pas plus sur le passé du service (Thargoïds) ou son petit labsus. Le baroudeur envoie un message à Harah pour que personne ne s'inquiète de la visite de l'ancienne boss à Wilson City; il lui demande d'annoncer leur arrivée à Jesco pour ne pas le prendre en défaut. Le Cutter entame ses sauts de système en système.

Dernière édition: il y a 2 ans 9 mois par Howk.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Jesco, garak, DeimosReaper, Swar

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 4 mois - il y a 2 ans 3 mois #152844 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere

Système Apala, station Wilson City, Le Cutter de Howk: l'Hydian Way viennait de se poser... Jo et Howk en descendirent

Jo:"Nous y sommes, allons voir ton... ami"

Après avoir réglé les formalités post-appontage, Howk dit à Jo:

-"Tu connais le chemin, je vais au spatio-bar le temps de votre debriefing"
-"Bien Howk, gardes ton communicateur actif, je te ferai signe"


... Jesco était nerveux il ne l'avait pas vue depuis longtemps, il espérait que la Vice-Amirale d'Escadre se souviendrait de ses états de services les plus glorieux et pas de cette dernière mission qui du point de vue des officiels a été un désastre.

Il était seul, Harah était sortie, cette soit-disant petite course était la bienvenue. Jesco se dirigea vers la fenêtre et contempla, le regard dans le vague le balai incessant des vaisseaux...

Soudain dans le reflet de la vitre, Jesco reconnu la silhouette de Jodiph Hoster. Malgrès les années, elle n'avait pas changée, il se retourna et lança:

Jesco:"Bonsoir Jo !"
Jo:"Commander Jesco. Comment vas-tu ?"
-"Bien, je vais bien merci de vous en soucier"
-"Tu sais Jesco, c'est comme ça que font les personnes quand elles ne sont pas vue depuis... longtemps; assied-toi"


Jo et Jesco prirent place dans le petit salon:

Jo:"Il parait que tu as des problèmes... ne seraient-ils pas en rapport avec une certaine mission ?
-"Arrêtez ce petit jeu avec moi Jo, vous insultez mon intellect ! Vous connaissez l'intégralité de cette mission, ses conséquences et sa durée: vous en avez fixé les règles !"
-"Calme-toi Jesco. Je vois que je ne m'étais pas trompée sur toi, j'ai eu raison de te choisir pour cette besogne... As-tu l'objet ?
-"Bien sûr, il est à bord de mon vaisseau. Je l'ai conservé durant tout ce temps à Jitabos mais il s'est activé.
-"Activé tu dis ?"


Jo ne put réfréner son inquiétude... Jesco s'en aperçut

Jesco:"Oui, il y a peu."
-"Pouvons-nous aller le voir ?"


Jesco aquieça, ils se dirigèrent donc vers le pont numéro 10 où les attendait le JSC Executor et sa précieuse cargaison; ils montèrent à bord puis prirent la direction de la soute...

Jesco:"Voici, la machine"
-"Cette machine Jesco est un ordinateur de bord Thargoid, il contient des informations d'une valeur inestimable pour celui qui peut y accéder: plans de vol, codes d'accès, protocoles de sécurité."
-"Ok, mais pourquoi s'est elle réactivée vingt ans après ?"
-"Les ordinateurs Thargoids sont capables de se détecter dès qu'ils sont proche les uns des autres, tu sais ce que ça signifie ?"
-"Oui, j'ai compris, ils approchent... Jo, peut-on considérer ma mission terminée ?"
-"A présent oui Jesco."
-"J'ai une faveur à vous demander: j'ai besoin d'air, de disparaître pouvez-vous supprimer mon nom de tout les registres où il apparait et de rendre mes déplacements invisible ? Ceci est dans vos cordes Jo, en souvenir du bon vieux temps."
-"Howk m'en avait parlé, considère que c'est fait; cependant il est possible que j'ai besoin de tes services à l'avenir Jesco, reste en contact avec Howk et Harah."


Jo pris son communicateur

-"Howk, je te rejoins avec Jesco."

Ils prirent la direction du spatio-bar

Howk était installé au fond du bar, loin du comptoir et de ses danseuses. Il fallait un endroit tranquille; il avait commandé un Château La Lagune de 2015 et trois verres.

Jo:"Howk, organise le transfèrement de la cargaison de la Corvette de Jesco vers ton Cutter, nous devons repartir sous-peu."

Jo regarda les deux hommes:

-"Je vous laisse, vous avez des choses à vous dire, au revoir Commander Jesco ! Howk, je t'attends à bord de ton élégant cigare volant"

puis elle quitta le spatio-bar et se dirigea vers la plate-forme où l'attendait l'Hydian Way...

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Dernière édition: il y a 2 ans 3 mois par Jesco.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, DarKourS, Howk, Hickszy, garak, DeimosReaper, Swar

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Howk
  • Portrait de Howk Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Cet utilisateur est bloqué
  • que dalle
Plus d'informations
il y a 3 ans 4 mois - il y a 3 ans 4 mois #153039 par Howk
Réponse de Howk sur le sujet somewhere
Jesco et Howk regardent Hoster quitter les lieux puis trinquent fraternellement en plein milieu d'un solo lapdance qui vivifie l'ambiance dans le spatio-bar.

Howk: " Ca va ?
- Jesco: Presque. Ca ira mieux lorsque cette technologie sera en lieu sûr. A la tête de mamie quand elle a perçu le bourdonnement du colis, je pense qu'elle va te demander un long trajet pour l'éloigner du secteur.
- Je n 'ai pas le plan de vol mais je la connais. Pas certain qu'on partira bien loin avec ton truc. A quel bourdonnement fais-tu allusion ?
- Désolé l'ami mais c'est elle qui tient le crachoir maintenant. Il est temps que je me détende avec certains détails, ne m'en veux pas pour le manque d'infos.
- Pas de souci. J'aurai le temps de voir ça avec elle tout à l'heure. Il y a un terminal d'accès aux appartements dans un bac à rhododendron, quinze mètres gauche de la porte d'entrée dans le square à plantes. Le codage d'accès pour entrer est II*VII-VV*I. Ca va ça vient, on est pas nombreux, tu retiens juste qu'une serviette de bain au sol, en cuisine ou au salon, ça veut dire que tu récupères tes effets rapido et tu bouges loin sans broncher. Si tu entres sans le code, il n'y aura pas mort d'hommes mais les IA de toute la clique vont saturer nos tympans.
- Je suis un nomade mais merci pour le repaire en add-on, ça peut être utile pour fitter un vaisseau à l'arrache. Wilson City est plutôt bien servie.
- Pas que. Quand tu es dans la panade avec ta réputation Fed, le système TUN est à un saut d'ici. Tu connais la suite... Par contre, les planètes du système ne valent pas bezef en ressources, un peu de BH dans la ceinture mais rien de formidable. Antimoine, Selenium, Nobium et Manganèse en 2A. Tungstene en 2B, c'est pas le Pérou.
- Bon à savoir.
- Harah enchaine les convoyages avec Loogia entre Sothis et la bulle dès ce soir, elles ont du retard à rattraper. Alric s'entraine en FdL mais ne va jamais bien loin. Ella prospecte des ressources au sol pour les prochains fittings. Je gère l'affaire de Jo et j'enchaine avec du biz pour acheter un Python.
- Je me fais oublier cinq minutes et je me mets bien avec quelques ingés. Rien de folichon pour les prochaines semaines.
- Ok, j'y vais. A la prochaine, vieux frère.
- Tchüss !"


Howk quitte le bar et rejoint Jo dans le Cutter qui est déjà paré pour l'appareillage. Le vaisseau décolle dès le sas d'accès verrouillé. Petite discussion en passerelle.

Howk: " Une mission sans briefing c'est comme une clope sans feu...
- Jo: Nous avons un fragment d'IA Thargoïd. Par IA je n'entends pas la version habituelle que nous connaissons dans le coin. Les liaisons Thargoïds sont dynamiques, intelligence collective et partagée, un peu comme les fourmis. Ce système s'est activé par proximité avec un ou plusieurs autres. Il faut le placer dans une chambre d'atténuation harmonique, effet faraday, pour limiter toute com avec l'extérieur.
- Ca repart à Sol ?
- Non. Il y a des chambres d'isolation suffisantes là-bas, mais en résolvant le problème avec les Thargoïds, on pourrait s'en créer un autre avec nos propres découvertes.
- Quel genre de problème ?
- Les officiers supérieurs de chaque faction majeure savent qu'ils ne peuvent pas aller trop loin pour prendre l'ascendant sur leurs adversaires. Etre en avance ne signifie pas toujours éradiquer l'autre, car les conséquences sont parfois plus désastreuses que la cause.
- L'équilibre du chaos ?
- Plus ou moins. Le chaos serait réel si une seule faction disposait de toutes les autres, qui à terme disparaitraient et réduiraient à néant les perspectives de développement humain.
- J'ai les circuits qui fument. On fait quoi maintenant ?
- Si on sort de la bulle, on a une petite chance de rapprocher le signal d'un récepteur possible. On trouve un coin discrêt au milieu des flux, on isole, on sécurise et puis on s'en va.
- Direction ?
- L'IA nous y emmène. Excuses-moi mais elle subira un formatage de bas niveau à l'arrivée. Profitons du confort de ton vaisseau pour que tu me racontes un peu ce que tu n'as pas dit pendant toutes ces années.
- Pas vraiment envie de remuer ça.
- On débriefe une fois pour toutes. Cette mission était nécessaire, je suis la première à m'en être écœurée pendant aussi longtemps.
- Va pour l'IA. Combien de sauts ?
- Petit malin !"


Le Cutter effectue son premier hyper-saut en mode automatique et entame une course discrète vers un POI inconnu. Surement un système anarchique saturé de contrebande et de piraterie.


Dernière édition: il y a 3 ans 4 mois par Howk.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Jesco, DarKourS, Hickszy, garak, DeimosReaper

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 11 mois - il y a 2 ans 10 mois #186872 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere
Jesco fit un dernier signe de la main en direction de Howk puis avala son verre d'un trait.

Il regarda l'assemblée ou plutôt la scruta -sûrement un vieux reflexe- avant de se lever et de prendre la direction du pont 10 ou se trouvait son navire.

Sur le pont, une petite équipe de mécaniciens s'affairaient autour du bâtiment, l'un d'entres eux se dirigea vers Jesco:

-"Votre vaisseau est prêt. J'espère que ceci vous plaît Monsieur, nous avons eu beaucoup de soucis pour retirer l'ancienne couleur mais celle d'origine est enfin réapparue."

-"Bien, très bien, c'est du bon travail. Avez-vous trouvé ce que je vous ai demandé ?

-"Oui Monsieur, tous les certificats sont stockés dans cette carte."


Jesco saisissa la carte mémoire et lança:

-"Bien John, vous avez rempli votre part du marché, à moi d'honorer la mienne. Votre dédommagement vous attend Hangar 25 !"

Jesco se dirigea vers le sas, fit apparaitre le pad numérique, pianota une longue série alpha-numérique puis entra dans le JSC Executor.

Au poste de pilotage, Jesco inséra la carte dans une fente prévue à cet effet:

-"Voyons si ton p'tit soft fonctionne encore"

Jesco exécuta la procédure, celle-ci eu pour effet de préparer l'intégration de la nouvelle identitée de sa Corvette...

-"Karan, tu fais si bien ces choses ! Plus qu'à switcher le moment venu."

...

John se dirigea vers son dû, il était heureux. Il venait de réaliser la transaction de sa vie. Elle était là, Elle l'attendait:

Lentement, John en fit le tour. Il voulait savourer ce moment, l'apprécier. Enfin il ouvrit le sas et monta dans SA Corvette.

Le mécanicien chef se saisit de l'intercom et racla un peu sa gorge encore nouée par l'émotion:

-"Ahem, Bill c'est John, rejoins moi vite hangar 25, ça y est...
-"Quoi, on..."
-"Oui, Bill, l'autre guignol a tenu sa parole, on l'a !! Rassemble l'équipe je t'attends !

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Dernière édition: il y a 2 ans 10 mois par Jesco.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Howk, DeimosReaper

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 10 mois - il y a 2 ans 10 mois #187956 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere

21h22, cela faisait déjà presque deux heures que John inspectait son vaisseau. Après avoir consulté les diverses consoles du poste de pilotage et digéré l'intégralité des rapports, celui-ci en descendit pour contrôler l'extérieur... Alors qu'il venait juste de terminer, des bribes de voix ainsi que de nombreux bruits de pas vinrent romprent la tranquilité du hangar: Bill et le reste de son équipe venaient d'arriver.

CLAP-CLAP-CLAP-CLAP-CLAP

-"Y s'est pas foutu de notre gueule l'autre clampin !" s'exclamma Bill en applaudissant.

-"Ouais, pour sûr ! J'en ai fais le tour et comme convenu l'appareil est d'origine sauf le FSD lui
est de bonne facture: d'après l'ordi central nous pouvons espérer du 12 année-lumières à vide par saut."

-"Et le fuel-scoop ?"

-"Pareil, Jesco l'en a équipé."

-"Bon...ça à l'air réglo...pourtant j'ai une drôle de sensation, quelque chose de...bizarre avec ce type, j'sais
pas quoi mais c'est pas net !"

-"Bill, moi ça fait un bon moment que j'me pose plus ce genre de question: un mec vient me voir, me missionne pour une tâche, si la récompense est intéressante ça m'va.

-"mmmh, t'as peut-être raison...toujours est-il que j'ai fais quelques recherche sur ce gugusse et tu sais ce que j'ai trouvé ?

-"Non..."
lâcha John laconiquement.

-"Ben c'est ça qui me turlupine, j'ai rien trouvé: pas de casier, pas de passé même sur cette station il n'a pas de quartiers...ce gars n'existe pas, c'est un fantôme !"

John, posa la main sur son épaule:

-"Tu te poses trop de question Bill, regarde derrière moi, c'est ça notre avenir maintenant !"

puis il se tourna vers les autres

-"Mes amis, ce jour est un grand jour pour notre Confrérie !
Avec le pactole que notre dernière mission à Jitabos et cette dernière transaction, votre vie va changer ! Grâce à ce navire, nous allons pouvoir exprimer notre savoir-faire: le délestage; les honnêtes commerçants n'auront qu'à collaborer ou bien périr !
Montez à bord mes amis un long voyage nous attend car avant de voir ce que ce bijou a dans le ventre, il faut d'abord commencer par l'équiper !


John se retourna, regarda Bill puis monta dans la Corvette, les autres lui emboîtèrent le pas. Une fois que tous furent en poste, John actionna
l'intercom:

-"Corvette F-SVGS-06, demande permission de décoller."

-"Décollage autorisé Corvette F-SVGS-06, le corridor est libre, bon voyage."

...

Une alarme venait juste de se déclencher sur la console principale du JSC Executor. D'un geste, Jesco l'interrompit.

-"Bien, ils ont décollés...les capteurs indiquent qu'ils sont tous à bord.", il activa son intercom:

-"JSC Executor à tour de contrôle, demande l'autorisation de décoller."

-"Tour de contrôle de Wilson City à JSC Executor: permission accordée !"

La Corvette s'engagea dans l'airlock et quitta la station.

Dès qu'il fut à bonne distance de la Coriolis, Jesco finalisa la séquence initiée plus tôt. Ce qui envoya un signal sub-spatial:

-"Voilà, les infos sont switchées et mon petit supplément est activé: le guignol vous souhaite bon vent..."

...

John regardait la carte galactique.

-"Mettons le cap sur IX, nous pourrons nous équiper là-bas"

Bill programma la destination et annonça:

-"Paré John, vas-y !"

John activa le FSD. Une fois chargé, le décompte commença:
FOUR...THREE...

Bill eu le regard attiré par un scintillement de l'écran sur la console d'identification du navire...

TWO...

ces yeux s'écarquillèrent: il y était écrit JSC EXECUTOR à la place de F-SVGS-06. Il hurla:

-"Coupe le FSD !!!"*

-"J'y arrive pas, c'est bloqué !"
hurla John.
ONE...ENGAGE

le bâtiment initia le saut s'en suivi une formidable explosion:

...

Plusieurs heures ce sont écoulées.

-"Rescue One à Rescue Two on a des débris ici."

L'asp de sauvetage plongea dans les restes de ce qui ressemblait à une Corvette de la Fédération.

-"C'est pas beau à voir, aucune capsules de survie. D'après ce que je vois ils n'ont pas eu le temps de réagir...Attendez, je capte
quelque chose, oui c'est, c'est la balise du vaisseau, scan en cours. Terminé."


-"Rescue Two, la balise est corrompue, aucunes données n'est exploitable...Juste l'immatriculation de l'appareil..."

Le pilote marque une courte pose et poursuit:

-"Je répète, juste l'immatriculation: le JSC Executor est perdu corps et bien"

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Dernière édition: il y a 2 ans 10 mois par Jesco.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Howk, DeimosReaper, Nemecta

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Howk
  • Portrait de Howk Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Cet utilisateur est bloqué
  • que dalle
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois - il y a 2 ans 9 mois #194734 par Howk
Réponse de Howk sur le sujet somewhere
Le Dantooïne Outpost, Pub dans la station spatiale Wilson City, système Apala. Les clients s'y frôlent dans une ambiance rythmée qui fait vibrer les murs.



" C'est quoi ta soluce pour te repérer quand tout part en vrille dans le cockpit ?
- Une bière...
- Nan mais je veux dire, quand les aiguilles font nimp' !
- Cassiopée, si j'arrive à la zieuter avant ton nimp' .
- Cassiopée ?
- Ouais, les trois points en haut du W sont utiles parfois. Enfin bon, ça dépend.
- Ca dépend ? De quoi ?
- En fait je me fixe pas à un truc précis quand je suis mal, mais au premier détail qui passe dans les midi. Cassiopée, Sirius, la bordure médiane si j'ai walou, n'importe quel repère qui peut servir d'amer.
- C'est tout ?
- Presque. Tu commences à piger où t'en es quand tu chopes trois amers. Là tu peux commencer à te dire "ok, j'en suis là".
- Et après ?
- Après t'essaies de te rappeler de tes vieux cours de navigation, tu sais, quand t'étais abonné au radiateur en fond de salle. Tu réfléchis vite parce que t'as pas le temps de pas penser vite, voilà.
- Ouaaah... (-Buurp!-)
- Tu poses une question conne, je m'adapte, hein.
- EH ! Ca t'est jamais arrivé d'avoir les compteurs qui s'emballent, les buzzers au taquet et du rouge plein les écrans ?
- Si. Là tu réfléchis pas en fait. C'est ton instinct et la chance qui t'aident, pas la théorie."


Les deux piliers de cantina entament leur énième pinte de Red Dwarf quand une rouquine pose ses six heures sur une chaise-haute juste à côté d'eux, dans l'angle du bar immense. Ayant oublié d'être moche, elle attire leur regard comme un geek devant un X-6000, ce qui l'encourage à leur faire un petit sourire amical pendant qu'elle décale son siège très poliment. Les gaillards ont à peine le temps de la féliciter des coins de l'oeil qu'un vieux type vient se caler entre eux pour commander deux coupes et une bouteille d'Endorian Brandy. Le barman s'exécute pendant que l'un des deux pilotes interpelle sèchement le vétéran:

" Eh papy ! T'as pas l'impression de faire presse-papier entre la demoiselle et nous ? "

Thufir fait un petit signe de tête courtois à la rousse avant de se tourner vers le goliath et lui suggère:

" Tu ne sais pas lire mais tu sais peut-être compter. Il y a deux coupes sur le bar, tu veux une théorie ? "

Aucune réponse, juste deux regards noirs mais l'ancien enchaine illico:

" Là tu réfléchis pas en fait. C'est ton instinct et la chance qui t'aident, pas la théorie. "

Dans la foulée, Thufir entrouvre son blouson et laisse deviner la crosse de son vieux Glock en céramique qui a passé la porte de l'établissement sans alerter les gorilles. Les deux balèzes tournent le dos et repicolent pendant que le couple prend la bouteille de Brandy et les coupes pour aller s'asseoir à une table plus tranquille en fond de salle.

" Des nouvelles du voyou ?
- Il est du côté d'Eravate pour apprendre à voler.
- Il veut pecho un Sidi ? AhAHAh sacré Howk, toujours dans les bons plans.
- Un nouveau système de visée l'intéresse. Il parait que ça pourrait justifier les missiles et les torpilles en dogfight serré.
- En marche avant ?
- C'est moins une question de marche arrière ou marche avant, que d'angle d'accrochage. Un nouveau système permettrait une acquisition tout angle, enfin bon ça c'est la...
- Ok. On le revoit quand ?
- Dans un mois. Il veut que tu recrutes trois nouveaux membres d'équipage pour les futures missions.
- Quels critères ?
- Complémentarité, simplicité (pas de winner) et surtout pas de vannes de bistrot.
- C'est pas ses critères ça, c'est les tiens !
- Si tu mouftes pas je veux bien de toi comme co-pilote, mon loulou ! "


Harah sourit en basculant sa coupe, Thufir sort un datapad et débute une recherche dans deux banques de données, fédérale et impériale. Les affaires reprennent.


" Le multi-crew peut présenter un intérêt certain pour des formations au combat avancé ou pour combler des carences face à du dur, mais ça ne vaudra jamais un bon pilote dans un bon chasseur.
- De quoi tu parles Thufir ?
- Du nouveau protocole de combat dont Howk nous parlera bientôt, quand il pourra passer un coup de fil. Ton acquisition missile tout-angle présente un sérieux avantage pour les gros culs, mais ça ne rattrape pas un chasseur qui pitche à 15G.
- C'est toujours bon à prendre.
- De toute façon on va devoir mettre la Corvette à jour et placer la moitié de la flotte au garage. On est short pétrole et on a pas les fonds pour les mises à jour qui s'imposent.
- (Harah fait signe à un bus boy qu'elle veut une autre bouteille) C'est du bonus à prendre comme tel, rien de révolutionnaire. Je me penche plus sur le fait que quand on croisera un plot trop curieux, faudra vite piger si on a affaire à un plow ou plusieurs. C'est ça le binss' !
- Tu le sais à la première passe, donc tu décides vite si tu engages complet ou si tu dégages.
- Les Russkofs vont adorer.
- Aussi. Imagines une hypothèse: Tu as affaire à un gros cul en multi, donc tu pars du principe que tu gères un plot bien lourd chargé de plows bien lourds... rien n'empèche que le croiseur ne soit pas seul. C'est là que ça se complique.
- Ce genre de situations ne devrait pas arriver tout de suite.
- Ne sous-estimes pas le potentiel de certaines escadrilles (Thufir s'allume une mèche).
- On fait quoi dans ce cas là ?
- Tu CME et tu dégages loin. Les temps sont durs pour les rèveurs. Le seul moyen de deviner ce type d'attaque est d'apercevoir au préalable des signaux en mode FSD. Tu peux te douter à l'avance que le gros va t'engager en local pendant que les petits copains rappliquent en groupe séparé sur son signal de balise. Si le gros est capable de bloquer ton saut, t'es mal.
- Long à mettre en oeuvre, CME pour contrer. Tu paniques !
- Les CME temporisent mais n'annulent rien.
- Sympa ton rève, Papy ! Tu proposes quoi pour faire face ?
- Ne pas faire face, justement. Faire les canards tant que l'asymétrie est trop forte. On a pas les moyens de perdre un nouveau vaisseau, on fait les fillettes, désolé.
- T'as pas mieux ?
- On est combien déjà ?
- Rien à foutre, on se défend coute que coute ! "


Un bus boy présente une bouteille d'Endorian Brandy, le couple en profite pour stopper la petite conversation. Ils ne peuvent plus trop se lacher dans leur repaire, depuis qu'ils ont définitivement perdu un ami dans le secteur. Ils trinquent à son salut et regardent les nombreux danseurs qui se déhanchent sur une piste au centre du Pub.


Dernière édition: il y a 2 ans 9 mois par Howk.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Jesco, Nemecta

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Howk
  • Portrait de Howk Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Cet utilisateur est bloqué
  • que dalle
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois - il y a 2 ans 9 mois #195422 par Howk
Réponse de Howk sur le sujet somewhere
Système Eravate, une petite ceinture d'astéroïdes gravitant autour de la planète la plus éloignée de l'étoile. Une Corvette Fédérale patrouille au milieu de quelques vaisseaux de minage, tous pilotés par des cadets locaux qui se familiarisent avec leur nouvel environnement. Le Cmdr Paco Howk scrute son radar, un mug de Moka à la main, dans l'attente d'un potentiel guerrier qui viendrait se faire les dents sur les rookies du système. Eravate est une zone d'initiation pour des centaines d'aventuriers en mal d’adrénaline. Avec les pirates de l'air qui viennent tester leurs équipements sur eux, ils s'ennuient rarement. Ce matin c'est plutôt calme... Dolores, pilote de chasseur fraichement recrutée par le baroudeur, salue Howk et s'assied en place de co-pilote. Elle n'a pas grand chose à apprendre de lui sur le combat tournoyant; Le fait qu'il lui donne régulièrement son avis n'en fait pas son instructeur, mais elle respecte le protocole et joue le jeu du matelot et du capitaine, histoire de rentabiliser la dizaine de pourcent qu'elle pompe sur son CA chaque semaine. Ce matin ils vont causer de la répartition des pips d'énergie en mode multi.


" Comme pour le choix des armes ou des équipements défensifs, il n'y a pas une seule façon de voir les choses pour la gestion d'énergie. Bien que presque tous les pilotes se jettent sur des MC en ce moment, par exemple, les choses peuvent évoluer un peu dans les prochaines semaines et les orienter vers de nouvelles combinaisons. C'est la même chose pour les pips, on en saura plus dans un mois. D'ici là je la joue "petits-bras": je maintiens en permanence 4 pips en shield, donc 2 pips armes. Si vraiment j'ai affaire à du facile je vais peut-être passer en 3-0-3, mais ça n'arrive pas souvent. 4 pips dans le bouclier réduisent l'efficacité des armes adverses de moitié, enfin ça dépend des armes.
- Comment fais-tu pour recharger la propulsion en combat ?
- Jusqu'à présent je passais de 4-0-2 à 4-2-0, le temps de refaire le plein, mais voilà... l'arrivée du mode multi pourrait m'obliger à envisager une répartition équilibrée, pour ne pas mettre l'artilleur dans la panade. Je ne sais pas encore si ce sera vraiment efficace, car pendant quelques secondes le bouclier n'est plus suralimenté.
- Tu avises en fonction...
- Aussi ! Disons que le mieux est de se mettre d'accord avant le décollage. La bonne réponse se situe plus dans un bonne com' avant combat, que des vannes stériles en plein merdier. L'artilleur doit avoir une idée de la consommation des armes, surtout lorsqu'il découvre le système d'armes. Un shoot dans le vide peut aider parfois. Le co-pilote doit vite cerner les attitudes du pilote (boost ou pas), surtout de l'artilleur pour savoir si ce dernier lache sa gachette quand le propulseur est à zero.
- Tout ça pour dire que la répartition des pips dépend plus des gens que tu croises que de la théorie.
- Ma théorie ca reste quand même 4 pips en bouclier.
- Ouais mais comment tu fais en mode pick-up ? Quand tu te retrouves avec un équipage que tu ne connais pas ?
- Tu programmes par avance des combinaisons de pips, par exemple 402 420 303 222 330 240 etc... de façon à jouer au yoyo en début de combat, le temps de percuter ce que les partenaires veulent vraiment. Partir en groupe sans briefer correctement, c'est un peu comme jouer à la roulette russe. Quelques macros rapides pourraient limiter la casse.
- Les macros ne sont pas indispensables, les modifs manuelles pour affiner suffisent.
- Sauf si tu veux réduire le temps où tu perds les pips bouclier. Obtenir un réglage fin automatisé en moins de 1 seconde, peut économiser plusieurs centaines de mégajoules quand tu fais face à des as.
- Cqfd ?
- Tu prépares à l'avance tes combinaisons de pips et tu te crées des macros avec timings restreints pour les chain. Tu gardes bien sûr le réglage manuel des pips pour affiner, au cas où le leader souhaite une config. spécifique, mais ton but est de passer d'un règlage à l'autre en moins de 1 seconde. De cette façon tu limites les pertes de pips en bouclier, économisant de facto les ScB. Ca parait bète et nunuche au premier abord, mais les changements de pips pourraient s'avérer délicats dans quelques temps, surtout quand des partenaires se découvrent.
- Dis-moi Monsieur le Maquereau, ça te dirait pas d'essayer de switcher vingt secondes de 402 à 411 pour récupérer du boost sans trop désarmer ton artilleur ?"


Howk se lève de son siège en souriant et va chercher un fassicule de programmation rapide dans une armoire technique de la passerelle. Il le donne à Dolorès et part se chercher un second café.

Howk revient en passerelle avec un autre café, Dolores Battle a pris sa place au poste de pilotage, Jizelle Bradshaw occupe le post de co-pilote à tribord et Saylor Chambers, fraichement sortie de sa banette, baille discrètement au poste d'artilleur à babord. Le bourrin n'a plus qu'à se caler contre la console centrale à côté de Dolores.

Dolores: " Ta programmation des pips est sympa, mais je tique un peu sur les délais, tu pourrais les raccourcir un peu.
Paco: Quand les processeurs ramassent pendant une escarmouche, un petit délai entre chaque commande n'est pas de trop pour être certain de l'enchainement. Tu perds deux dixiemes par requète, ces dixièmes évitent toute saturation en cas de lag système.
Jizelle: on pilote un MO5 ou une Corvette Fédérale ? Tu l'as fittée comme un Jacky !
Paco: Ouais... Quand tu sauras switcher tes pips de 222 à autre chose, tu m'appelles ! C'est un peu juste pour la défense asymétrique.
Saylor (qui baille toujours): Ca n'explique pas les deux jeux de heat-sinks pour deux jeux de ScB 7A...
Paco: Faudra que je réaprenne à utiliser deux heatsinks quand j'envoie les cellules. Merci pour l'astuce."


Les recrues effacent leurs petits sourires et abordent le grincheux mal rasé avec un petit peu plus d'attention. Avant de se lancer dans une brève explication pour leur prochain entrainement, Howk pianote rapidement sur la console de com'. Il envoie un message à Harah et Thufir pour leur dire que le recrutement est terminé... s'il ne perd personne en route. Rendez-vous à Apala plus tôt que prévu. Une bulle inaccessible, à quelques années-lumière de Maïa, mérite une petite discussion dans les plus brefs délais. Interdiction d'explorer après Maïa jusqu'à nouvel ordre.
Dernière édition: il y a 2 ans 9 mois par Howk.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Jesco, Nemecta

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Howk
  • Portrait de Howk Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Cet utilisateur est bloqué
  • Cet utilisateur est bloqué
  • que dalle
Plus d'informations
il y a 2 ans 9 mois - il y a 2 ans 8 mois #197517 par Howk
Réponse de Howk sur le sujet somewhere


Dolores laisse sa place à Howk, fait quelques pas de retrait en passerelle puis le fixe avec curiosité, Jizelle et Saylor sont bouches bées. Howk maintient le silence quelques secondes puis entame une très courte explication sur son utilisation des cellules de rechargement.

" Bien que ce qui suit soit connu et maitrisé par un certain nombre de pilotes dans la bulle, la méthode se transmet par le bouche à oreilles, sans chichi. Vous ne la trouverez dans aucun manuel de pilotage. Vous savez toutes les trois que cette Corvette Fédérale dispose de deux jeux de cellules 7A, pour assurer le maintien du bouclier en cas d'aggro massif. Vous savez aussi que l'utilisation simultanée de deux cellules 7A dépasse de 40% la compensation d'un heatsink, ce qui transforme le vaisseau en barbecue pour 10 secondes. Par conséquent, le bon sens vous fait utiliser deux heatsinks pour deux cellules, à chaque fois. La présence de recharges de heatsinks limite les défenses anti-missiles."

Jusque là rien de nouveau. Paco Howk se lève et fait signe à la petite dernière de prendre sa place. Saylor scrute rapidement le radar puis attend les ordres. Howk enchaine:

" Dans quelques secondes, tu envoies une ScB 7A. La température va monter. A 60% tu lances un heatsink pour que la température redescende. Elle va rester à 60% une demi-seconde mais quand elle commence à redescendre, tu envoies la deuxième cellule.
- Ca marche tout le temps ?
- En plein dogfight, tu dépasseras les quotas et jongleras avec les 100% à cause de la chauffe de tes armes ou le choc thermique adverse. Disons que ça te permet d'utiliser un seul heatsink pour deux cellules.
- Ca mérite un petit essai.
- Ca ne fonctionnera pas éternellement, mais ca permet - à court terme - d'avoir une place de libre dans les utilitaires pour contrer une attaque de missile ou torpille. Amusez-vous bien ! J'ai un truc à bidouiller en compartiment propulsion."


Howk active les oreillettes de son datapad puis se barre dans le vaisseau, l'équipage applique les consignes et s'entraine à ce nouvel enchainement, en attendant une éventuelle rencontre hostile.

Dernière édition: il y a 2 ans 8 mois par Howk.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Hilfy d Anuurn, Sloanne, Nemecta

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
Plus d'informations
il y a 2 ans 8 mois #198640 par Sloanne
Réponse de Sloanne sur le sujet somewhere
HRP
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
[/i]
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Howk

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 7 mois #206247 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere
*** Dalton Gateway, système Oduduro le 23 avril 3303 ***


21h58, Jesco contemplait, par la fenêtre de ses quartiers, la majestueuse planète bleue autour de laquelle orbitait la station Orbis; sa quête n'était pas terminée mais une de ses étapes s'achevait...

Il avait pas mal bourlingué avec ces mercenaires, passé de bon moments, descendu quelques bouteilles, mais la menace Thargoïde se faisait de plus en plus pressante:

-"Voyons voir si tes protections sont suffisantes Jo..."

Jesco tapota une séquence sur la console de sa cabine qui était en liaison directe avec son vaisseau, puis consulta la carte galactique; il ne put se retenir d'esquisser un sourire:

-"hum... Jo... tu as emmenée mon Cube dans le système WREDGUIA QT-F C25-1, sur la seconde planète, c'est donc ici que tu dissimules nos petits secrets."

Il regarda une dernière fois la belle bleue au travers de la vitre puis se dirigea vers le pont 10 où l'attendait son navire.


Une fois à bord, Jesco termina le message qu'il avait commencé puis programma son envoi...

-"JSC EXECUTOR à tour de contrôle, demande autorisation de décoller"


-"Ici tour de contrôle de Dalton Gateway, autorisation accordée"

Jesco activa les moteurs puis décolla...


contenu du message envoyé
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 mois - il y a 2 ans 3 mois #217430 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere
*** Quelque part sur la seconde planète du Système WREDGUIA QT-F C25-1, le 19 août 3303 ***


Plusieurs mois s'étaient écoulés depuis son départ d'Oduduro, Jesco avait eu largement le temps de scruter cette planète, il l'a connaissait comme sa poche.

Ce caillou ressemblait à beaucoup d'autres il était inhospitalier, froid et sans vie.

Sans vie ? Pas exactement: une base, qui n'était répertoriée sur aucune carte, se dressait à l'horizon...


Tous ces mois d'observations avaient été nécessaires, Jesco avait étudié les va-et-vient incessants des Goliaths et des Sentinelles, mais apparement il n'a pas aperçu d'activité humaine.

Toutes les trois/quatres jours une Corvette de la Fédération, non immatriculée, venait déposer d'étranges containers sur la partie Nord-Est de la structure puis repartait. A peu près trois quart d'heure/une heure après, ceux-ci étaient acheminés automatiquement par des drones à l'intérieur de la base.

-"Aucune livraisons n'a eu lieu hier, c'est pour ce soir..." murmura Jesco

22h12
Camouflage optique et brouillage radar actif, le JSC-Executor approche de la base à très basse altitude afin de voler sous la couverture radar. Celui-ci se pose dans un cratère à bonne distance afin cette fois d'éviter de se faire repérer, de plus lors de l'activation de la baie des SRV le navire devenait visible...


Jesco réactiva les camouflages du SRV et du vaisseau et pris son mal en patience.

22h28
Un vombrissement se fit entendre au loin, c'était l'heure; de sa position Jesco observait les opérations.

22h41
Les containers étaient posés à leur place habituelle et la Corvette quitta les lieux:


-"J'ai pas beaucoup de temps, c'est parti !"

Le SRV imperceptible, s'approcha des containers entreposés. Dès qu'il fut à proximité, Jesco se dirigea vers la soute de son véhicule et pénétra dans un container vide. Une fois à l'intérieur, le SRV largua sa cargaison et s'éloigna automatiquement de la position.

-"et un de plus !" souffla Jesco.

23h49
Tel des fourmis les drones acheminèrent les colis à l'intérieur.

Plusieurs, minutes se sont écoulées et apparemment plus d'activité, il était temps pour Jesco de s'extraire de son sarcophage...

Une fois dehors, Jesco activa son holo-montre et se dirigea vers le signal généré par le cube, sa combinaison était elle aussi équipée de plusieurs petites améliorations toutes droit sortie des usines de Jo et améliorées par Karan, seul avantages, excepté son vaisseau, que Jesco a pu retirer de cette organisation. Grâce à elle, il était tel un fantôme: totalement invisible.

-"C'est là, c'est derrière cette porte qu'il se trouve, enfin"

Après avoir contourné les systèmes de protections, qui étaient toujours les mêmes depuis des années que ce soit sur Terre ou ici, Jesco entra dans ce qui ressemblait à un bureau, le bureau non-officiel de Jo.

-"Jo, tu remerciera tes ingés de n'avoir que si peu d'imagination..."

Le cube était là, il trônait sur le bureau, mais ce n'était pas ce qu'il était venu chercher. Ce ne fut qu'un moyen, le plus important était le contenu de cet ordinateur.

Jesco s'en empara et se dirigea vers la sortie en se faufilant entre les drones et autres sentinelles; une fois à l'extérieur, il fit une bonne centaine de mètres à pied en direction du sud puis rappela son SRV et mit le cap vers la Corvette.

Une fois à bord du JSC-Executor, il programma une route vers la station planétaire Julian Legacy du système HR 6421...


-"Karan, mon vieil ami, j'ai encore besoins de tes services "

Jesco était pensif, il allait peut-être enfin savoir...

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Dernière édition: il y a 2 ans 3 mois par Jesco.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 mois - il y a 2 ans 3 mois #217703 par Jesco
Réponse de Jesco sur le sujet somewhere
*** Système Sol, Planète Terre quelque part dans les quartiers des affaires de Londres: La City, le 24 août 3303 ***


Il faisait un temps radieux.

La cité de Londinium brillait de toutes ses structures malgré le fog qui était revenu. Du haut de London Eye la ville paraissait apaisée.
Un oeil aguerrit pouvait distinguer en haut d'une des tours visibles depuis la grande roue, une silhouette se tenant devant sa fenêtre...

Elle se tenait devant sa large baie vitrée. Le regard dans le vide, elle était pensive; lorsque que quelqu'un la sortie de sa torpeur en frappant à sa porte:

** TOC TOC TOC **

-"Oui..."

Elle marqua une courte pose, comme pour se remettre d'un souvenir lointain...

-"ENTREZ !" ordonna t'elle.

Un homme fit irruption dans la pièce, il portait un costume noir avec la petite cravate qui va bien, celui-ci s'approcha d'un pas assuré vers son interlocutrice.

-"Madame Hauster, pardonnez-moi de vous déranger mais il est arrivé quelque chose; la base est comprom..."

Elle l'interrompit d'un geste de la main:
-"Oui... je sais... avez-vous peut-être, une information plus... fraîche à me communiquer ?"

son subalterne en eu le souffle coupé, il bégaya:
-"No.., non.. non, Madame..."

Elle lui lança un regard d'une noirceur telle qu'il voulut se cacher dans un trou souris,

-"Vous pouvez-disposer !"

L'homme tourna les talons et parti d'un pas normal tout en prenant soin de fermer la porte avec délicatesse... il s'y adossa ensuite et souffla tout son stress accumulé au cours de ces cinq petites minutes de non-entretien, heureux de ne pas avoir subit les foudres de sa hiérarchique.

Elle activa son intercom, puis reprit sa position près de sa fenêtre...

-"Goldwyn... merci de préparer mon vaisseau"

-"Bien sûr Madame, puis-je vous demander la destination ?" répondit t'il.

-"Système Apala" lança Jo.

pour obtenir 5000 UEC dans Star Citizen voici mon code de parrainage: STAR-S4MQ-BGS9
Dernière édition: il y a 2 ans 3 mois par Jesco.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: ZoranSloanneblaisepascalRedfox
Temps de génération de la page : 0.254 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07