-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

lundi 16 décembre 2019
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

× Que vous soyez un membre isolé ou dans un groupe, vous trouverez ici toutes vos aventures, histoires et autres Role Play (RP).

file [Carnets 3303-3304] - La route est Longue

Plus d'informations
il y a 1 an 2 mois - il y a 1 an 2 mois #241541 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
L'épuisette à étoile




Sur Andromeda la vie était calme et belle.
Malgré le fiasco de la première promotion d’étudiants andromédiens, Zoran n'avait pas cessé d’espérer que son école Green Planetarienne obtiendrait des résultats moins mitigés.

Bien que 6 jeunes Andromediens aient souhaité de tout leur être combattre pour la liberté et soient à l'heure actuelle toujours portés disparus, Le capitaine de la Green Feet continuait de passer par l’école sous marine régulièrement, non qu'il se sente pédagogue ou qu'il n'ai pas confiance en Alice Jade, l’enseignante de cette école atypique. Il aimait tout simplement l’innocence de ces enfants, adolescents et jeunes adultes.

Ses préférés étaient les enfants de la "classe des Petits". Ils n’étaient que bienveillance, innocence et amour, même quand Zoran se rendait ridicule, ils ne se moquaient jamais méchamment et l'encourageaient a se relever et faire mieux du haut de leurs 8 ans.
En 8 ans d’existence ils disposaient chacun de plus d'amour et de passion que l'ensemble de la ruche réunie.

Ce jour là, Zoran avait fait l'achat d'un Orca pour emmener tout ces jeunes découvrir les forets de Tpheirset 2. durant le trajet il avait lancé l'un de ses vieux vinyles qu'il n'avait jamais écouté. la couverture avait l'air enfantine, il avait pris le risque.


À écouter en continuant !!!


Après le trajet, une fois arrivé, tout les enfants l'appelaient "Papa" (ce mot n'existait pas en Andromediens, chaque adulte était un parent pour les enfants, chaque enfant était un trésor pour les adultes. l’équivalent pour eux était une pensée d'amour pur suivi du prénom de la personne. Pour les enfants Zoran s’appelait quelque chose comme "AMOUR ahhh-splash-bordb'lelh".)
Mais ce jour ci son nom était Papa (qu'ils déformeraient rapidement en "Pampa", ce qui deviendrait son nom Andromedien)

Et tout les enfant chantaient, avec Zoran qui jouait le jeu bien que se faire appeler "papa", même en chanson, lui faisait un drôle d'effet .

C'est quoi la musique? C'est du son qui se parfume.
C'est quoi l'émotion? C'est l'âme qui s'allume.
C'est quoi un compliment? Un baiser invisible.
Et la nostalgie? Du passé comestible.
C'est quoi l'insouciance? C'est du temps que l'on sème.
C'est quoi le bon temps? C'est ta main dans la mienne.
C'est quoi l'enthousiasme? C'est des rêves qui militent.
Et la bienveillance? Des anges qui s'invitent.
Et c'est quoi l'espoir? Du bonheur qui attend.
Et un arc-en-ciel? Un monument au vivant.
C'est quoi grandir? C'est fabriquer des premières fois.
Et c'est quoi l'enfance? De la tendresse en pyjama.

Mais dis, papa, La vie c'est quoi?
Petite, tu vois, La vie, c'est un peu de tout ça, mais surtout c'est toi.
C'est toi.

C'est quoi le remord? C'est un fantôme qui flâne.
Et la routine? Les envies qui se fânent.
C'est quoi l'essentiel? C'est de toujours y croire.
Et un souvenir? Un dessin sur la mémoire.
C'est quoi un sourire? C'est du vent dans les voiles.
Et la poésie? Une épuisette à étoiles.
C'est quoi l'indifférence? C'est la vie sans les couleurs.
Et c'est quoi le racisme? Une infirmité du cœur.
C'est quoi l'amitié? C'est une île au trésor.
Et l'école buissonnière? Un croche patte à Pythagore.
C'est quoi la sagesse? C'est Tintin au Tibet.
Et c'est quoi le bonheur? C'est maintenant ou jamais.

Mais dis, papa, La vie c'est quoi?
Petite, tu vois, La vie, c'est un peu de tout ça, mais surtout c'est toi.
C'est toi.

Dans tes histoires, dans tes délires, dans la fanfare de tes fous rire, La vie est là, la vie est là
Dans notre armoire à souvenirs, dans l'espoir de te voir vieillir, La vie est là, la vie est là
Dernière édition: il y a 1 an 2 mois par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Dante01, thunder17100, Red Razgriz, Call-me-Ishmael

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois - il y a 1 an 1 mois #241912 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
Les dégâts collatéraux de la connerie



Carnet de bord du 22/10/3304.

Deux heures que je me galère entre les assurances et les mécanos j'en ai ma claque !
Il y à trois heures j’étais tranquillement en train d'escorter un convoi Humanitaire dans le système AISOYIMAN en low wake et VLAN ! Deux wings de vaisseaux de combats estampillés Aisoyiman Blue General Ind qui nous tombent dessus.
Avec un convoi de 15 type9, 2 type10 et 24 type7 autant dire que c’était pas gagné, j'avais du le flairer parce que j’étais à bord du Bahdra Kali (Anaconda).
J'ai réussi a occuper l'assaillant le temps que tout le monde se barre sans dégâts majeurs, mais j'l'ai payé, le Bahdra à pris cher comme jamais.
À la limite c'est pas trop grave mais ces enfoirés ont réussit à balancer un obus explosif dans mes appartements et ils m'ont ruiné une Les Paul studio 500 de 2012 !!!
Et ça ils vont me le payer !

Je peux pardonner la trahison, je peux pardonner l'agression, j'arrive encore à pardonner, avec du mal, la connerie. Mais pardonner la destruction d'une pièce de collection de cette valeur sentimentale JAMAIS !



Le 23/10/3304.

Hassan, décroche vieux briscard !

Bordel y'a que des jeunes emmerdeurs de ton genre qui osent m’appeler à cette heure de la nuit ! qu'est ce que tu veux !!! T'as idée du respect auquel je suis habitué? je suis un génie de la mécanique reconnu moi gamin !
Nan j'm'en fout d'ailleurs mais si t'y tiens prouve le moi, tu vois l'Ouroboros ?
Ton Chieftain tout neuf là ?
Oui, tu peux faire la même chose sur une base de Crusader ?
Oui mais demain, là je dors morveux
j'te paye le double du tarif !
Je m'en fout de ta caillasse
Mais ils ont éclaté le Bahdra Kali !!!

. . . Emmène moi les plans et les crédits dans une heure au quai de maintenance 02 Bis

Zoran eteint la communication et soupira avant de lâcher a voix haute dans son alcôve: " Je suis un Green Planet, je ne me venge pas je pacifie, je ne me bat pas pour moi mais pour les faibles et les nécessiteux, je ne suis pas soumis à des règles mais à une volonté et des convictions . . . Mais bordel des fois . . . "


Carnet de bord du 25/10/3304

Bon, j'ai réussi à pas me laisser emporter par mes émotions. devant la force de la réplique de Green Planet, La Aisoyiman Blue General Ind à entamé des négociations, leurs pilotes continuent quand même de tirer a tout va sur ce qui porte les couleurs de Green Planet.
De mon coté, j'ai du faire sans le Bahdra Kali, mais j'y ai gagné un nouveau bijou.
Loin de moi l'idée de me vanter du nombre de vaisseaux détruits, d'autant que des pilotes, qui au final n'ont fait que suivre des tarés de corporatistes belliqueux, y ont sans doute laissé la vie. mais bon . . . on tourne à pas loin de 300 bâtiments. le tout sans claquer le moindre crédit en munitions . . . le jeune Crusader nommé Shesha à mérité de trôner dans mon hangar et d'y rester.

Sur d'autres charniers, j'ai vu passer des carnets publics d'un espèce de frustré de l'empire, un certain Haziel DeLautrec . je sais pas trop pour qui il nous prends mais ce genre de type ne mérite pas l'attention de Green Planet . . . cela dit ses activités mériteraient l'attention de l'Essaim Abolition . . . mais bon, y'a des plus gros poissons que lui à ferrer . . . ils se croient tous si importants c’est hilarant.

J' ai quand même lancé des recherches concernant ce certain "Diego" dont il parle, c'est assez marrant de se rendre compte qu'on a des infos sur lui mais je n'en dirai pas plus, ce mec à surement rien de mieux à faire que de surveiller nos carnets publics . . . je me demande si il n'aurait pas flashé sur nous tiens.

Bon et ne parlons pas du Doc (en fait si on va en parler), une fois de plus le Doc Sloanne à commis l'erreur de se faire accompagner d'un drone . . . et d'une IA du coup . . . IA qui sort ??? (devinez d’où ?) de mon labo.
Du coup j'ai pu suivre toute son entrevue et là je comprends pas ce qu'il bidouille dans sa piaule de luxe. il a l'air affairé sur un papier mais cette foutue IA lui obéis trop bien, je n'arrive pas à en lire le contenu.
Je pourrais pirater les cameras de la station mais:
1 - La libellule les brouille toutes
2 - Dans le cas d'une entrevue diplomatique ça fait mauvais genre
3 - Le doc est notre Leader j'ai confiance en ses capacités de décision

Parce que oui, de mon coté la décision est prise, en terme de lois pures, l'essaim peut intervenir en toute légalité. D'un autre coté il semble y avoir une ouverture même si je n'ai pas compris la demande exactement .
(après réflexion, je pense que ce "mot" doit être contenu dans le document, ce que je ne comprends pas c’est pourquoi la réponse ne leur à pas convenu la première fois . . . wait and see.)

Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Lévanah, thunder17100, Red Razgriz, Haziel DeLautrec

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois - il y a 1 an 1 mois #242608 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
1 2 3 . . . Neutron


Angela
Zoran
Tu sais pourquoi je suis là ?
Oui mais dans l’immédiat on va s'installer, le spectacle va commencer

Les deux jeunes gens, se dirigèrent vers les escaliers de marbre blanc du grand opéra d'Alioth. Ils furent interrompus par un home en costume qui leur demanda leur nom.

Eleanor et Stéphane Mahon
Un plaisir de vous recevoir, mes amitié à votre . . . heuuu
Cousin ! Répondit Zoran encore surpris par "son" illustre nom
Bien sur, monsieur Mahon. Je vous en prie, le balcon VIP est par ici, si vous voulez bien vous donner la peine.
oh ben on va se la donner, n'est ce pas mon amour ?
oui ma douce et tendre . . .

tandis qu'ils suivaient ce que Zoran avait classé dans sa tète comme "un Alfred de Batman" Angella lui mit un coup dans les côtes.
Met y du tien bordel !
Mahon ?!? Marriés ? j'veux bien mais c’est gros là. heureusement que t'as pas annoncé que c’était notre anniversaire de mariage sérieux !
Bah . . .
Bordel, t'as prévu la saillie princière au passage ou tu vas me laisser savourer cette soirée sans me mettre tes attributs sous le nez ?

Mes chers hôtes, permettez moi de vous souhaiter une excellente soirée. il ouvrit une porte sur un balcon luxueux puis se mit au garde a vous (enfin celui des intendants en tout cas).
n'aillez crainte, comme demandé, les cameras sont éteintes et les vitres sont teintées. vous serez, comme demandé, dans une intimité parfaite.
Il fit un clin d’œil a Zoran et sortit de la pièce en fermant la porte.

Tu m'approche je te frappe !
Crétin, tiens, les voila tes clefs !
Merci
Tu me dis ce que tu compte faire du [GHo'ST] Uhane ?
Si tu me dis pour qui tu bosse en ce moment d'assez haut placé pour nous faire passer pour de la famille du gros Edm-ouuuuund !
Tant pis . . . mais dis moi au moins ou tu va avec ce vaisseau fantôme là ?
J'en ai besoin pour une . . . expédition
Le vaisseau le plus furtif connu pour une ballade dans la galaxie ?!? je ne te crois pas ! t'en a pas assez des vaisseaux ?
Pas des indétectables comme lui !
Bon . . . et ou ne vont ils pas nos cher vaisseau furtif et son capitaine ?
bah j'vais PAS vers CAPELLA pour commencer pis PAS vers un Auguste trajet
Tu sais que je sais exactement de quoi tu parle là ?
Je sais et si y'a un couak et que je vois le nez des vaisseaux de ta mafia de mes deux je les descends illico !
Je sais . . . on est dans le même camp tu t'en souviens ?

Zoran tourna la tète vers son amie.

Je m'en souviens, ne t'inquiète pas. cela dit en ce moment certains de mes amis ont oublié qui je suis et je dois le leur rappeler. ils ont confondu mes engagements et les leurs. Ils sont même parti du principe que je les suivrai ad-vitem.

Angella posa sa main sur l’épaule de Zoran, à coté de sa marque de naissance. sa robe laissait paraitre son tatouage au poignet.


.
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Dante01, thunder17100, Red Razgriz

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 1 mois #242693 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
4 5 6 . . . Black Hole



Zoran était en combinaison noire sur le toit du [GHoST] Uhane ses semelles magnétiques fermement arrimées à la coque noire également.
Dans ses oreilles résonnait un morceau de Jazz complètement FOU.

Bon tu décompte Zoran, oublie pas hein ! c’est déjà assez . . . ton style . . . ce plan alors pas de conneries
Owééééééééé ça va être TROPPP COOOOOOOOOLLLL.
Ils sont nombreux là dedans déconne pas !
Bah ça va c’est des impériaux et des pauvres gars qu'ont rien demandé
Repasse la procédure pour me rassurer
Acceleration, tu me projette, Tu tire à l'onduleur de phase et j'peux passer à travers le bouclier.
Nan t'as 75% de chances de passer à travers
C'pareil !
Pas tout à fait mais enchaine
Une fois contre la coque j'ai 2 minutes pour entrer dans la soute via le sas défaillant du gros vaisseau
Et si il l'est pas
il l'est t'en fait pas
ET SI IL L'EST PAS ?!?
Bah si il l'est pas je dessoude la baie de SRV . . . j'veux pas l'abimer le vaisseau il est trop beau

Zoran détacha une semelle magnétique pour danser plus librement. la trompette devenait folle dans ses oreilles.

Tu va crever à force Zoran !

uep
ça te fais rien de plus ?
noop
T'es vraiment infernal tu sais ?
Uep

Zoran detacha l'autre jambe pour laisser le vide porter sa danse endiablée
Au bout de quelques secondes son harnais l'attira vers le vaisseau.

bouuuuh nul laisse moi danser !
Zoran déconne pas ils peuvent avoir besoin de toi là dedans !
Bah visiblement non, toujours pas de mot d'alerte
L'auguste nous devance faut pas le perdre de vue, alé reprends la barre et tiens toi prêt
On a la balise de Dante ça risque rien j'te dis

Au loin un magnifique vaisseau transportait une cargaison d'une valeur inestimable et visiblement l'espoir d’alliances futures. Zoran n'avait rien contre celui qui le pilotait ni contre sa seconde, comme lui ils étaient de l'empire . . . probablement du bon coté.

Ils ont simplement voulu couvrir leurs arrières et ne pas être des parias comme Selenne Evangelyne . . . ça doit être ça . . . dites moi que c’est ça
De quoi ?
Rien, rechute d'espoir que le Doc ne comprendrait pas . . . Tout les impériaux ne sont pas de monstrueux esclavagistes . . .
Tu faiblis Zoran
Je grandis, d'ailleurs, prépare les torpilles à réverbération quand même. Priorité au Doc et à Dante
Le voila mon Zoran !

I think it's time to blow this scene.
Get everybody and their stuff together.
Okay, three, two, one let's jam.

.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Dante01, thunder17100, Red Razgriz

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 10 mois 2 semaines - il y a 10 mois 2 semaines #245097 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
MADRUS

Système MURACING
à bord d'une station
Dans le bar de l'aile ouest


Il était 5 heures du matin heure locale, Zoran et quelques pilotes avaient été remplacés le temps d'une journée. Les autorités du système MADRUS ne leur avaient pas vraiment laissé le choix.

Dans ce bar spatial sombre, comme dans tout les bars à un moment de leurs existences, personne ne parlait. La musique était assez faible pour qu'on ne la distingue pas à moins de ne pas respirer. Chaque Homme et Femme, Impérial, Fédéral, Indépendant ou de l’Alliance était seul face à son verre, face à lui même et à ses morts.
L'atmosphère, embuée de volutes d'une fumée bleutée, semblait porter le noir du deuil et hormis le ronronnement régulier des arrivées d'air aucun souffle ne semblait près à s'exprimer.

" Barrez vous de ce charnier, allez dormir, c’est un ordre " avait dit un lieutenant à bord de son Anaconda AX

Mais pas de sommeil pour les braves de l'escadrille Némésis de Green Planet. Des images de batailles d'une violence inouïe ne laissaient que l'option de l’amnésie en bouteille.

Zoran en était à beaucoup de verres, plus qu'il ne pouvait en compter, plus que de doigt à ses mains tremblantes, plus que de victimes Alien symboliquement représentées par des barres à la craie sur le coté de son siège, Plus que de victimes humaines dont les cris brisaient encore ses tympans.

Il finit son verre de whisky, le frappa contre la table réveillant quelques pilotes plus chanceux que lui et brisant par la même le silence ambiant.
Il se leva récupéra un autre verre au bar et le leva à l'intention de tout ceux encore capables de coordonner leurs mouvements.

À nos amis, à nos alliés . . . à nos morts . . .

L'assemblée répondit silencieusement, certains se contentant de boire, d'autres se levant pour tendre leurs verres avant de les imiter.

I dreamed a dream the other night . . . Le debut de chant de Zoran surprit l'assemblée, mais quelques pilotes lui répondirent en choeur
Lowlands, lowlands away me John
My love she came, dressed all in white
lowlands away

Le bar au complet resta silencieux à la fin du couplet, chacun ici connaissaient la passion de Zoran pour les chants de marins retro-terriens, les premiers Hommes a ressentir le précurseur de la "space madness" et pour les pirates, les premiers à découvrir que, seul sur l’océan, on est seul à juger ses propres crimes et a pleurer les morts.

Un homme reprit le chant et tous suivirent en cœur.



À la fin du chant les pilotes se regroupèrent par petit groupes pour parler, raconter, trinquer aux morts et panser ses blessures.

Zoran quand à lui reprit place dans son fauteuil et termina son verre lentement dans une ambiance qui semblait se réchauffer.
Du bruit ! pensait-il, il me faut du bruit, celui de la vie, pas le silence de la mort !

Dans le concert des soldats de la paix qui s’étreignent, des survivants qui racontent, des roublards qui comptent les cicatrices, des héros qui louent leurs exploits et dans les silences religieux qui suivent l’évocation du nom d'amis tombés, là bas, dans le vide. Dans ce concerto de la vie qui continue, enfin, Zoran trouva le repos et sombra dans un sommeil mêlé d'inconscience, un vague sourire aux lèvres.

.
Dernière édition: il y a 10 mois 2 semaines par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, blueagle92, Dante01, thunder17100, Red Razgriz, Call-me-Ishmael

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 mois 11 heures - il y a 4 mois 10 heures #247535 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
Du Bruit !




Position relative

Secteur: -
Système: -
Planète: -
Distance absolue: 7.524al de Tpheirset


Non mais t'es TARE !
Silence AvA
Un spécimen VIVANT ici ?!?
Il me faut un spécimen vivant si je veux tester mes théories, ce n'est pas soumis à discutions
Tu es fou Zoran !

Au milieu d'un vide absolut, à bord d'une station silencieuse et pratiquement vide déambulait un homme. Son visage était invisible, caché derrière un masque et une ample capuche, sa démarche semblait emplie de détermination.

Ouverture labo 4

Devant lui, un sas s'ouvrit. Il s'engouffra alors dans une salle aux dimensions impressionnantes dont l'ensemble des murs étaient recouvert d’écrans, de tuyaux, de réservoirs et d'instruments scientifiques.

Une voix grave et mécanique résonna alors: Bienvenue Zoran, le sujet est calme, la corrosion est maintenue par le champ électromagnétique et les quadrillages vitreux de meta-alliages. La Zone de confinement est sécurisée à 98%. le suget semble en b. . .
Stop Eriss, d'où proviennent les 2% manquants ?
Les simulation montrent une agressivité excessive du sujet en cas d’exécution du protocole C monsieur
Et alors ?
En l’absence de données fiables sur le sujet, la marge d'erreur acceptable est de 2%
Conneries !!! Protocole A1 à A20 maintenant
Protocole A lancé, Tentative de communication avec le sujet. Phase 1 communication sonore de niveau 1

Dans l'enceinte de confinement un Maraudeur déambulait dans un environnement très différent de son milieux endémique, s'il entendait un son il ne semblait pas y prêter attention.
Zoran observait attentivement les différentes phases du protocole A, collé à la vitre de confinement. Observant la réaction d'un monstre aux sons, aux odeurs, aux lumières et aux particules de matières.

Au bout de quelques minutes l'ensemble des expériences prévues furent terminées.

Dois-je passer au protocole B ?
Humm ! répondit Zoran d'un geste de la main désintéressé.
Protocole B lancé, phase1: communication via électromagnétisme. Mise en place du champ de confinement

Le Maraudeur fut cette fois plus réactif, mais sa seule réaction fut l'agressivité.

Passe aux phases 6 et suivantes
Phase 6: communication via radiations. Veuillez vous injecter une dose d'Iode

Zoran se saisit d'une capsule dans sa poche et la plaça dans son bras prothèse. D'une torsion de ses doigt mécaniques il injecta l'iode dans son système sanguin.
L'homme fit un signe vers l'une des cameras de sécurité et observa le charognard: Aucune réaction.
Il resta là tandis que le charognard recevait des messages sous formes électro magnétiques, chimiques, radioactives et gravitationnelles jusqu’à épuisement.

Quand ce fut fini il resta quelques instants silencieux.
Des réactions dans le système cognitif du sujet
Non Monsieur
Changements significatifs dans la structure?
Non Monsieur
Ondes bêta, gamma ou alpha ?
Aucune Monsieur
Au niveau atomique ?
Rien Monsieur
PUTAIN ! Il frappa violemment la vitre, le maraudeurs se tourna immédiatement vers lui, ce qui mit Zoran en rage

Oui saloperie, je suis la et je te hais toi et toute ton espèce ! PARLE MOI !!! Zoran s'avachit sur lui même en l’absence de réponse.
Eriss protocole C
Monsieur le protocole C entrainera probablement la mort du sujet
Sans déconner, c’est à peine le but!
Protocole C, phase 1 administration du virus Mycoïde de l’alliance

Le gaz monstrueux se répandit dans l'habitacle, le Maraudeur réagit, tomba mais finit par reprendre vie. Zoran l'observait, dans ses yeux la haine se lisait.

Protocole C phase 2, administration de la variation 1 du virus Mycoïde

__________________


Carnet de recherche de Zoran Asarame - entrée 87.
Comme prévu aucun protocole de communication n'a fonctionné sur le sujet vivant. Soit je n'ai pas trouvé le bon moyen,
soit il n'en ont rien à faire.
Le sujet n’étant qu'un drone (en quelque sorte) j’espérais soit une communication, soit un brouillage de son signal,
soit une prise de contrôle de l'individu.
Les protocoles A et B sont un échec donc.

Je me déteste autant que je les hais mais je me dois de chercher aussi un moyen de les arrêter
si je ne parviens pas à les comprendre ou à me faire comprendre.
En ce sens le protocole C constitue un baroud d'honneur bien dégueulasse de ma part.
Le virus mycoïde original ne fonctionne pas, pas plus que les 10 variations que j'ai élaboré.
Les thargoid semblent avoir développé une mutation (ou amélioration) de leur chitine ainsi que de leurs organes.

ça fait maintenant 6 mois que j'ai débuté ce projet, j'ai déboursé plus d'1 milliards de crédits personnels
pour construire cette station à tataoine les bains, bien loin de la bulle et surtout des pléiades
mais je n'ai encore aucun résultats. Cependant avec l'introduction de sujets vivants
je pense pouvoir progresser.

Je redoute toujours l'utilisation du protocole D. L'idée de projeter mes pensées dans une
de ces créatures me rebute et m'effraie, d'autant qu'il me faudrait un médium
de transmission et que l'idée de trainer un Homo-aqualis ici . . .
non vraiment il faut que je parvienne à communiquer avec ces saloperies.

Parce que je refuse de détruire et éradiquer à tout va, parce que ça fait déjà un an que ce merdier à commencé
et surtout pour les milliers de vies déjà perdues dans cette guerre incompréhensible.

 
Zoran Asarame à bord de la station Fermi
Terminé
Dernière édition: il y a 4 mois 10 heures par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Dante01, Red Razgriz, Call-me-Ishmael

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 mois 3 semaines - il y a 2 mois 2 semaines #247567 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [Carnets 3303-3304] - La route est Longue
.
Capharnaüm



Protocole de test A 22 lancé, mise en place des artefacts thargoids
Zoran observait, via ses écrans, trois SRV pilotés par son IA. Elles s’effaraient a placer des objets thargoids au centre d'une mega structure active.
Cameras holographiques en places, activation de la structure en cours.
Un grondement retentit, les cameras holographiques enregistrèrent tout les rayons lumineux autour de la carte, recréant l'hologramme sur le tableau de bord du scientifique.
Fin du protocole, compilation des données pour réémission. récupération des artefacts et retour au vaisseau
Zoran resta songeur durant le processus de retour et d'appontage jouant distraitement avec l'hologramme comme on jouerai avec la flamme d'une bougie.
__________________




Le manche était manié d'une main de maitre, le vaisseau filait à une vitesse constante, deux intercepteur Thargoid le suivant calmement, convaincu de suivre une épave dérivant.
Zoran les surveillait du coin de l’œil, prêt à déclencher le piège.

Nuage de Lagrange à 5.2km. Vitesse relative 540 m/s angle relatif 42°
D'une pression sur un bouton le pilote libéra de l'air par des valves placées sur la coque installées par ses soins.
3.5km 12°
2.4km alignement parfait.
500m . . . 300 . . .


Zoran réactiva soudain le vaisseau, boosta à travers le nuage ne subissant que de rares avaries, retourna son vaisseau, boosta de nouveau pour l’immobiliser face au nuage et les monstres qui devraient en sortir déboussolés voir blessés, préparant ses drones et ses missiles.

Contact

Zoran fit feu.

__________________


Carnet de recherche de Zoran Asarame - entrée 92.
Les sujets de type maraudeurs n'ayant rien donné, j'ai concentré mes recherches sur les intercepteurs, de la race (ou de classe si vous préférez) Cyclops.
Mes vaisseaux anti-xeno étant trop lourdement armé, récupérer un sujet vivant paraissait compromis. Eriss m'a donc trouvé un moyen de les . . . endormir. il semble que les nuages de Lagrange contenant un certain type d'orages magnétiques soient à même de stopper les cœurs des thargoids, le plus dur étant de les y mener.

La stratégie était simple mais nécessitait plusieurs paris et hypothèses:
1 - La projection holographique des méga structures sont une carte pour cette espèce.
2 - La présence d'une sonde, d'un capteur et d'un lien d'origine thargoid pousserait les créatures à suivre le vaisseau.
3 - Les thargoids ne se montreraient pas agressifs envers un vaisseau "mort"
4 - Ils seraient assez con pour suivre ledit vaisseau vers un gros nuage pourtant bien visible.

En modifiant légèrement la carte par l'ajout d'une anomale, un point rouge, à l'endroit exact de ma station de recherche, juste à coté d'un bon gros nuage correspondant à mes besoins, J'ai réussi à attirer deux spécimen à 2.300 al des pléiades, pile dans mon piège.

Pour terminer avec ce rapport, je dois préciser que j'ai du éliminer l'un des individus, il semblait déjà trop faible pour "survivre". (je devrais remercier Eris à bord du Green Defender pour ça mais tuer ne mérite pas de félicitations)

Je vais passer aux tests, mais je dois vérifier mes mesures de confinement et surtout préparer notre nouvel ami. y'a un ou deux morceaux que je dois lui retirer pour le rendre vraiment "amical" . . .

Zoran Asarame à bord de la station Fermi
Terminé


.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: blueagle92, Dante01, Red Razgriz, Call-me-Ishmael

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: ZoranSloanneblaisepascalRedfox
Temps de génération de la page : 0.250 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07