-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

vendredi 13 décembre 2019
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

file Histoire de Rtcnmp

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #237748 par Nicou
Histoire de Rtcnmp a été créé par Nicou
- Nom : -Rtcnmp dit RT
Physique : Moyen, un peu de ventre et grisonnant de barbes, avec un bout de vieux cigareau coin de la bouche.
- Équipement : (Micro Shotgun.)
Caractéristique : Bourré d’humour noir (et de bière frelaté) et d’un sens innée pour se retrouver dans les embrouilles- Mauvais mécano et pilote de combat, mais bon pilote de gros courrier. Je perds facilement mon sang froid, et à tendance à faire causer la poudre avant la bouche.




Je suis le cmd Rtcnmp
J’ai été retrouvé en état de cryogénie le 09 janvier 3304, et personne ne sais qui je suis. Mon nom me vient du numéro de série de la cabine de cryogénisation. Aucun souvenir de mon passé, étais-je un Pilote de combat émérite, un pirate, un homme de lois, je ne le sais, mais mon aventure va m’amener j’espère à retrouver la mémoire.
Je me suis donc retrouvé dans ce hangar, avec pour seul compagnon, un vieux sidewinder rouillé, un vieux pack de bière frelaté, et une envie de manger…… mais purée, combien de temps je suis resté là-dedans ? Le frigo étant vide, je me suis vu obligé de prendre les commandes de mon vaisseau, pour aller faire des courses au « Karefour Merkel » le plus proche…. Et me voilà parti pour un périple de 24 AL, le plus proche étant dans le système de Kini , station Kadenyuk Orbital. J’ai rencontré quelques difficultés de pilotage, et j’ai rencontré un cdm très sympa, dans le système Chamunda, qui a pris du temps pour m’expliquer les bases du pilotage, et les règles Galactique, le Cmd Kouz83, drôle de nom, mais fort aimable et bien renseigné sur le sujet, mais il ne pouvait rester longtemps, car il était en route pour Colonia. Donc je repris ma route vers Kini, et à mon arrivé sur place, après la demande d’appontage :
« WelcomeCmdr à Kadenyuk Orbital, pour des raisons de grèves, les services du spatioport sont fermés, seul le bar reste ouvert. » ….. Et merde, je vais devoir attendre combien de temps pour faire mes courses ?
Prenant mon courage à deux mains, je me dirige donc vers le bar, afin d’y trouver, avec un peu de chance, de la nourriture, n’importe quoi, mais quelques choses pour me remplir le ventre. Mais rien, juste de la nourriture liquide. Bon bah nous ferons avec en attendant la fin de la grève.
« Tavernier, que le vin pisse à foison, que les femmes danses nues sur les tables, sert moi à boire j’ai soif ! », mais je me rendis compte trop tard, que ce bar n’avait pour population, que des hommes à l’intérieur, sauf un ou j’ai eu des doutes, un certain AS, un étrange mélange de ….. Bah…. Aucune idée.
Je me fais donc tout petit, dans mon coin, quand je me fais aborder par un pilote étrange, qui était dans un grand moment de solitude émotionnel, je n’ai pas bien compris, son histoire, mais de ce que j’ai retenu, il s’était séparé d’avec sa corvette chérie, parce qu’il aurait regardé de trop près l’arrièred’un T10, enfin, de ce que j’ai compris. Comment il s’appelait déjà, Fion… non, Pion…. Non, Imation….. Non, à oui IFion…. Enfin un truc dans le genre, il était exterminateur d’ornithorynque, mais en avait un pour animal de compagnie, qu’il avait appelé Jarym « Perry ». Enfin vraiment étrange comme garçon.
Avant que je ne parte, il m’a glissé une carte sur la table, avec écrit dessus, Système Fesse de Bouc, Spatioport ED, tu y trouveras un Cmd qui recherche des pilotes, un certain Cdm Nicou, de Remlok Industries
Apparemment mon GPS galactique de chez Karefour Merkel, n’était pas à jour, car je ne trouvais pas la destination. Donc je pris des petits boulots afin de pouvoir payer la maj du système.
Premier boulot, chasseur de primes, je devais tuer un pirate.
« haha je suis un pilote de combat, pioupiou, piou , Kaboum » - « Roger, cible détruite », s’exclama le Pirate… Je pouvais rayer de mes choix le pilote de combat émérite, enfin c’est les secours qui me l’on dit, lorsqu’ils sont venus me récupérer dans ma capsule de sauvetage pour la 20 ème fois.
Bon allons essayer le Commerce, plus simple et moins risqué.
Chargement du matériel en soute, données dans l’ordinateur de bord, décollage, gooooooo… et les crédits montèrent petit à petit, jusqu’à ce que je puisse me payer un plus gros vaisseau, l’Asp Explorer, avec un bon FSD et une bonne soute, et surtout mon Gps made in Merkel, à jour de ses données.
Mais toujours pas de systéme fesse de bouc en vue…. Alors je repris la carte et je vis en tout petit en bas une put…. De bord…. De me…. De ligne
*soumis à conditions, uniquement sur invitation, vous devez montrer patte blanche à l’organisateur, qui se trouve à Bragurom Du. Voyage non remboursable, et démerdez vous pour nous trouver.
Donc 140 AL plus tard, je me retrouve devant le cmd Nicou, dit « Chef » ((surement un problème d’égo mais bon)), qui m’accepta en tant que recrue, et me pris sous son aile. (Attention, je précise au Cmd IFion qu’il n’y a aucun caractère sexuel dans ce propos).

Il me renvoi voire ses ingénieurs, et bizarrement je me retrouve face à ce fameux AS, que je ne sais toujours pas définir, Un bourru du nom de Kiloren, que je soupçonne d’avoir secrètement une relation avec AS, et d’un imberbe du nom Aweryth, qui m’a l’air fort sympathique, mais peut-être un peu jeunot pour un poste d’ingénieur. Tout ça chapeauté par deux personnes, Un certain Redfox, qui a un écusson en forme de N64 (je ne sais pas ce que c’est), et d’un illustre inconnu du nom de NeOtix…. Peu présent apparemment.
A défaut de retrouver la mémoire pour le moment, j’ai l’impression de ma trouver une nouvelle famille, mais cela se confirmer a-t-il ?
A suivre.

Les premiers jours chez Remlok sont difficiles, non pas dû à l’équipe mais à mon passé.
J’ai été convoqué par AS, pour ma narration de mon histoire, et il a considéré que j’avais outrepassé mes droits. Quand je me remémore en effet, je suis allez un peu loin, puis m’a demandé de me faire analyser par yue au département scientifique…. Apparemment tout va bien je suis juste fou, ça me rassure.
Hier tentative de mission pour Remlok, je sors du spatioport me fait scanner, et on m’informe que ma réputation a baissé, mais WTFFFFF ?, donc je quitte le système pour aller faire ma mission, mais dans un système ou je suis apparemment recherché, et laissant filé mon dolphin vers les 100.000 sl qui me sépare du point d’arrivée de ma mission, prenant une pause-café dans ma cabine, je me fait intercepter par un Anaconda, qui ouvre le feu instantanément sur moi…. Le temps de retourner aux commandes, trop tard, évacuation d’urgence dans ma capsule, et je lance mon signal de détresse.

Manager Remlok-Industries.fr / Elite: Dangerous

Completed the Great Remlok Expedition - 70 200 LY exploration
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: NoxRider, Dante01

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #237749 par Nicou
Réponse de Nicou sur le sujet Histoire de Rtcnmp
04 Avril 3304.

Lors d’un combat contre un vaisseau de la fédération, celui-ci à souhaiter se rendre et discuter avec moi. Je ne voulais pas, mais il a insisté, et m’a dit, « Commandant, je sais que vous ne connaissez pas votre passé, ni qui vous êtes, j’ai des informations pour vous, mais pour cela il faudra me laisser en vie. »
Je lui ai alors demandé de rentrer ses armes, mais que je gardais les miennes sorties, et nous sommes partis dans un système anarchique, dans une vieille base abandonnée.
Je suis sortie de mon vaisseau, micro shotgun à la main, et lui ai dit d’un ton ferme, « Deux solutions pour toi, soit tu parles et c’est intéressant, soit tu vas finir la discussion avec Calineuse* ».
*NDL : petit nom doux de mon arme.
Etonnamment, il s’est mis à beaucoup, mais alors beaucoup, parler.
Lui le commandant Kartagel, petit pleutre de la fédération, avec un physique de princesse des soirées de l’ambassadeur, se mit à me compter une histoire, pendant que ses yeux tantôt me dévisageait, tantôt regardais mon arme avec inquiétude.
« Je vous connais, commandant, même si votre vrai nom est classé secret, je sais qui vous êtes »
« Tu me connais, mais ne connait pas mon vrai nom ? Tu me fais vraiment perdre mon temps princesse »
J’appuya sur le bouton de charge du shotgun *truiiiiiiiiiiiiiitttttttt*

« Non, non, attendez, je vais vous raconter toute l’histoire de A à Z, et après vous déciderez de me croire ou non ! »
« Je ne suis pas du genre très patient, alors tu as intérêt à ce que ce soit très intéressant, sinon mon doigt pourrait accidentellement, ou pas, glisser sur la gâchette »
Je vis dans son regard, de la peur, mêlé à de la sincérité, drôle de sentiment quand même.
« Vous êtes un ancien membre des services secret de la fédération, vous avez été envoyé, en 3150, comme agent d’infiltration dans l’empire, et avez secrètement assassiné beaucoup de dignitaire là-bas. Mais vous avez découvert que la fédération manigançait de se servir de vous, de vous vendre à l’ennemi pour faire croire que vous étiez un membre des indépendants, qui sont devenu plus tard l’Alliance. »
Perplexe devant ce discours, mais intrigué, je décidai de continuer à l’écouter. « Vas-y princesse, continu, je t’écoute !»
« Je ne suis pas une princesse, mais un membre de la garde de ……. » Vlan, il n’u pas eu le temps de finir sa phrase, que ma main s’écrasa sur sa joue, le faisant basculer en arrière.
« J’ai été clair non ? Va à l’essentiel, et je t’appel princesse si je veux. »
« D’accord commandant » , il se rassit sur la caisse de métal, tout en se frottant la joue.
« Donc, lorsqu’ils ont su que vous aviez découvert ce qu’ils comptaient vous faire, ils vous ont pourchassés pendant 2 ans, en mettant votre tête à prix dans tous les systèmes possibles, et ont fini par vous avoir de la façon la plus bête du monde, dans un lit avec, heu, une fille facile »
Etonnement, même si j’avais du mal à croire ce qu’il me racontait, dans ma tête, j’avais des flashs de mémoire qui revenaient. Des images de morts, de nuit dans le froid à attendre, le gout du sang me montait à la bouche.
« Continu, pour le moment tu m’intéresses plus moi que Calineuse ! »
« Ils vous ont alors effacé la mémoire, et mis en état de stase, le temps de trouver un moyen de se servir de vous, mais suite à une guerre qu’ils ont perdus dans le système, ils ont abandonné la base secrète, et vous n’avez été retrouvé que cette année, par des explorateurs. »
« Donc ce que tu es en train de me dire c’est que j’ai passé pas loin de 150 ans en été de stase ? »
« Oui, c’est tout à fait cela »
« Que sais-tu de plus ? »
« Il vous reste des descendants, ils sont sous la coupe de la fédération… Enfin pas des, mais une, votre arrière arrièrearrière petite-fille. Elle se prénomme Gaïa, mais votre nom de famille quant à lui a été effacé des registres, pour éviter que l’Empire ne puisse faire le rapprochement. »
« Il me reste de la famille vivante ? Ou est – elle ? »
« Je n’ai pas l’information, mais si vous me laissez partir, je vous trouverais l’information, et vous la transmettrais dès que possible »
« Si je te laisse partir, tu vas surtout t’empresser d’aller raconter ça à tes petites copines de la fédération oui ! »
Il leva les yeux vers moi, remonta la manche de sa veste, et me montra un tatouage d’esclave sur son avant-bras.
« J’ai réussi à fuir de l’empire, et je me suis caché parmi les membres de la fédération, car c’était l’endroit le plus sûr pour moi »
Je le regardai un long moment, lui tout frêle et membre de la fédération, pourtant son histoire résonnait en moi comme des fragments d’histoire, de mon histoire…
Il entendit alors, le click de Calineuse, il se cacha le visage avec ses bras, mais les baissa, quand il vit que j’avais tiré dans le vide au-dessus de nous.
« Calineuse, avait besoin de se défouler !! » Lui dis-je dans en riant très fort.
Il grimaça vaguement un sourire, mais surtout, un ouf de soulagement.
« Reprend ton vaisseau, va me trouver l’information, et reviens vers moi. Si tu me trahis, crois-moi, ni toi ni ta famille ne seront plus jamais en sécurité nulle part dans l’univers. Je me fais bien comprendre ? »
Il me regarda, figé dans ses bottes, et bredouilla « Ouiii… biiennnévii..dement, je vous …….. promets ».

Je le laissai alors partir, et remonta dans mon vaisseau. J’ouvrit une bouteille de vieux Rhum, et me laissa aller dans mes pensées les plus profondes.

Manager Remlok-Industries.fr / Elite: Dangerous

Completed the Great Remlok Expedition - 70 200 LY exploration
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: NoxRider, Dante01

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois - il y a 1 an 6 mois #237761 par Nicou
Réponse de Nicou sur le sujet Histoire de Rtcnmp
Gaïa... Ce nom hantait les jours et nuits de Rtcnmp.
Le commandant avait maintenant rejoint les rangs du groupe Alliance : Remlok Industries. Fier de ses qualités d'administrateur et informatique, il fût rapidement promu au rang de Gouverneur afin de gérer l'économie de RI sur le petit système Ross 115. Ce dernier est une plaque tournante de la corporation et ses flux sont extrêmement dynamiques, il faut donc réagir au quart de tour afin de s'assurer de la pérennité des citoyens... ce qui lui convenait parfaitement ! Réagir au quart de tour, ça lui connaît.

Allongé dans ses quartiers, il tournait et retournait les pièces à convictions de son passé. Ce puzzle qui semblait lui échapper... quand tout à coup on frappa à la porte métallique.
- BOM BROM BOM ! Gouverneur ? Nous avons ici un péon de la Fédération qui souhaiterait s'entretenir avec vous.
RT avait par instinct saisi Câlineuse, mais il la reposa sur ses genoux, voyant l'homme qui lui avait fourni de précieuses informations s'avancer à la lumière du faible luminaire accroché au plafond.
Le bureau baignait dans l'obscurité et au contraire des quartiers RI sur Pellegrino, tout était plus petit sur l'avant-poste Planck. La paperasse s'amassait sur un meuble, des vêtements trainaient ici et là sur des chaises et une bouteille de Lavian brandy fraîchement importée, malgré les conflits locaux, était ouverte sur le comptoir. Seul un petit hublot laissait parfois passer la vive lumière de l'immense étoile jaune-orangée de Ross 115.

- Toi... - fît Rtcnmp avec un sourire en caressant câlineuse - T'amènes des bonnes nouvelles j'espère ? - Ses chiens, Maiden et Limbo se levèrent à l'unisson en grognant. - Tout doux...
- Imiutli.
- Pas de muesli ici monsieur, il fallait prendre son p'tit déj plus tôt. T'as des news ou pas ? Sinon tu me sers à rien et tu dégages.
- Le système Imiulti, c'est là qu'est votre fille, Gaïa. Ou plutôt, votre arrière. Arrière. Arrière petite-fille. - répondit le commandant de la Fédération en se mordant la lèvre. Il se demandait quel âge avait l'homme qui se tenait assis face à lui, un léger sourire aux lèvres. Qui était-il ?!
- Bien ! Bien... - le gouverneur analysa l'homme l'air sérieux.. puis il se pencha légèrement et braqua soudainement ses doigts en pistolet vers le commandant qui cria - Boom ! - fît-il avec un clin d'œil peu perceptible par l'obscurité du bureau.
- NON ! ... Putain... - lâche le commandant en hâletant.
- Hmf. Prend ces crédits, et casse toi.

Le commandant ne se fit pas prié et récupéra ses quelques crédits avant de fuir. Imiulti... intéressant comme système et son étoile rouge. RT resta là à siroter son brandy en se mordillant les lèvres... puis il leva les yeux vers le garde. Ce dernier était associé Remlok Industries et devait être arrivé seulement trois jours après le gouverneur : Almatysain.

- RT, tu ne devrais pas parler comme ça, tu es gouverneur et gère les actifs de notre corporation sur ce système. Tu es mieux que ça.
- Ça t'regarde pas. Je lui ait fait une fleur, je ne l'ai pas tué.
- Et encore heureux ! - Rétorqua l'associé en comprenant l'importance de l'information - Je vais aller jeter un œil sur Imiulti. Je reviens vite avec des nouvelles. Je suis certain que le directeur approuverait une opération de sauvetage. On la récupèrera ta Gaïa, même en prison. Vous devez avoir beaucoup à rattraper tous les deux, il faudra être patient mec.

Almatysain démarra son vaisseau, un magnifique Asp Explorer noir afin d'éclairer la zone. Jord, c'était son nom, se prêtait au camouflage. Il n'aurait aucun problème à visiter furtivement le système et les alentours de la prison.

. .

Manager Remlok-Industries.fr / Elite: Dangerous

Completed the Great Remlok Expedition - 70 200 LY exploration
Dernière édition: il y a 1 an 6 mois par Nicou.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: NoxRider, jimoo, Almatysain, rtcnmp

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 an 6 mois #237840 par Nicou

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: NicouZoranSloanne
Temps de génération de la page : 0.145 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07