Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : L'Odyssée de Jotun

L'Odyssée de Jotun il y a 1 mois 1 semaine #242649

  • DeimosReaper
  • Portrait de DeimosReaper
  • Hors Ligne
  • Vivre dans l'horreur, et mourir avec honneur.
  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 885
Introduction HRP


Greetings Cmdrs !

Nous lançons un nouveau sujet RP de groupe, qui poursuit les aventures des sujets suivants :

- "Chaque pirate qui tue, fait naître un chasseur",
- "A bord d'un Drakkar",
- "La Mer d'Etoiles".

L'idée est de regrouper notre RP afin de vous permettre de suivre notre histoire sans avoir à chercher quel épisode suit l'autre. Il est possible que vous ayez des difficultés à charger les images comme sur les RP précédents. Je vous informe donc que notre RP est accessible sur notre site officiel, pour une lecture plus simple, et des images chargées rapidement. (Attention [18+] : les images ne sont pas censurées. Vous tomberez sur certaines images n'étant pas exposées sur ED.fr, ou mises en [spoiler])

- Notre Zone RP
- La Zone RP de Groupe (dans laquelle "L'Odyssée de Jotun" apparaîtra)


Nous vous remercions pour votre lecture et espérons que vous avez adoré. More to come...


Fly safe !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: TheRuskoff, Lévanah, Red Razgriz

L'Odyssée de Jotun il y a 2 semaines 2 jours #243243

  • DeimosReaper
  • Portrait de DeimosReaper
  • Hors Ligne
  • Vivre dans l'horreur, et mourir avec honneur.
  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 885
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Au pas de course !


1er décembre 3304 :

Des élections avaient lieu dans le système -Wa-, dans lequel Star Norse Union venait de s’installer. La chute de la pire des dictatures locales, Justice Party, avait poussé les autres factions à réflexion. Les Space Vikings et leur flotte d’élite, les Jotunheim Raiders, étaient devenus très puissants. Ils assuraient une sécurité optimale dans le secteur, et leurs alliés étaient devenus des amis précieux. Car bien que S.N.U. employait des méthodes brutales contre l’ennemi, c’était un peuple prêt à tout pour protéger ses amis. Après l’ultime défaite de Justice Party, Star Norse Union a procédé à une purge dans ses systèmes contrôlés. La faction était plus forte que jamais, et elle devait profiter de cette force pour purifier son secteur, et rétablir la sécurité.





Le jour de la mort du lieutenant Marcus Kaeffer, fidèle haut-gradé de Justice Party et criminel de guerre, Star Norse Union s’est étendue dans le système -Mu-. La faction nordique et ses alliés ont subit de grandes pertes à cause du général Blake, le dirigeant de Justice Party. Mais voir le petit général se retrancher, et abandonner tout territoire la queue entre les jambes était trop beau à voir. Et S.N.U. n’en avait pas fini de le faire courir.

En parlant de ‘courir’, dans des rues sombres de la planète ‘-Wa- A 3’ un soir, une silhouette en plein sprint qui était en train de fuir quelque chose.




Des assassins, des sortes de ninjas de Justice Party, qui d’ailleurs n’avaient aucun droit de poser les pieds sur ce monde. Le fuyard était seul, habillé d’une combinaison Remlok au casque opaque fermé, et un ensemble de cuir sombre par-dessus. Il transportait à son dos un étui avec une épée. Ses poursuivants avaient du mal à le suivre, car ce fuyard était un athlète de haut niveau, difficile à épuiser et rapide. Ce dernier a fini par s’arrêter à un cul de sac, et il y a entraîné les assassins.


- Assassin 1 : « Enfin ! Un peu de répit. »

- Assassin 2 : « Pas encore. On doit décapiter cet enfant de putain et offrir sa tête au général Blake. »


- Assassin 1 : « A trois contre un ça ira vite. »

Les trois assassins ont avancé lentement vers le fuyard, qui restait à sa place sans bouger.




- Assassin 3 : « T’es fini, Bjarkan. Ton équipage va devoir se trouver un nouveau commandant. »

- Assassin 2 : « Ne perdons pas de temps à discuter. Coupez-lui la tête, que je puis shooter dedans ! Ça me soulagera ! »

Le fuyard a retiré son casque et les assassins se sont arrêtés, surpris de voir son visage.




- Assassin 3 : « C’est pas lui ! »

- Assassin 2 : « Meeerde ! Enfoiré ! »


- Assassin 1 : « J’ai un mauvais pressentiment. » dit-il en se retournant.

Deux amis du fuyard sont arrivés derrière eux. Ils portaient des tenues Remlok avec un camouflage urbain. Ils ont retiré leur casque à leur tour.




- Assassin 2 : « C’est un putain de piège ! »

- Shape : « Leech ! »

Les assassins étaient encerclés par des membres du commando du Helheim, sous les ordres du Haut Commandeur DeimosReaper, Skjør Bjarkan. A l’appel de Shape, sa sœur d’arme, Leech a sorti son épée et l’a lui a envoyer, un lancé de 15 mètres. Lorsqu’elle l’a attrapée, elle l’a allumée. C’était son épée énergétique personnelle. Et Leech devait la transporter, dans la même tenue que Skjør pour faire croire aux assassins qu’ils poursuivaient la bonne cible. Leech et le troisième, Igor, ont sorti leur couteau et ils ont tous les trois avancé vers les assassins. Ils ont chacun pris un adversaire. Shape ne s’est pas donné trop de mal, car elle a séparé le siens en deux parties grâce à son épée. Mais bien que ces types étaient censés être des pros, ils n’étaient pas très doués, du moins face aux membres du commando du Helheim. Lorsque les assassins sont morts, Shape, Igor et Leech se sont réunis.


- « Ça commence à devenir trop facile. »

- Leech : « Après ce que leur faction a pris ces derniers temps, c’est normal. Igor ? Qu’est-ce que tu en pense ? » demanda-t-il en souriant.

Igor était muet. Sa seule manière de communiquer était de se battre.


- « Hey le vampire. Arrête de le charrier comme ça. »

- « Ça va. Ce n’est pas de ma faute si il est né esclave et qu’on lui a arraché la langue à la naissance. »


- « Parfois je me demande ce que Kristen peut bien trouver à un salopard dans ton genre. »

- « La mission est terminée, on doit retourner au spatiodock. Et porter la même tenue que le commandant me met mal à l’aise. »

Le trio a traversé plusieurs ruelles pour rejoindre le métro qui menait au spatiodock. Ils ont regagné le hangar dans lequel le Helheim était posé.




Ils sont montés à bord et Shape a fait son compte-rendu à son supérieur direct, Geyser. Le commandant n’était pas à bord, car il était occupé en ville. La présidente de leur faction, qui était également sa sœur, avait besoin de lui pour assurer sa sécurité dans le cadre des élections. Il était accompagné par Sarah Maning, chef de la sécurité à bord de son vaisseau, et Asbjörn Baldrik, le porte-parole de S.N.U. et aussi membre de son équipage. Comme le général Chi Blake avait envoyé trois assassins pour éliminer Skjør, il fallait doubler de prudence. Mais comme les assassins ont été menés sur une fausse piste et mis hors d’état de nuire, il était évident que la présidente était en sécurité. Les space-vikings avaient beaucoup d’alliés dans les parages, des yeux et des oreilles partout. Blake ne pouvait plus compter sur le meurtre pour se débarrasser de ses ennemis.

Le système était gouverné par une démocratie fédérale, et Edmund Mahon profitait aussi de sa taille pour l’exploiter. Obtenir assez d’influence dans ce système pour en prendre le contrôle serait difficile pour Star Norse Union. Et il y avait un milliard de citoyens à convaincre. Mais l’objectif principal était d’offrir au peuple la possibilité de vivre sur la planète -Wa- A 3. Le gouvernement fédéral tenait la route, et le peuple n’était pas malheureux dans sa globalité.

Lorsque la présidente est retournée au quartier général, et Skjør à son vaisseau, il a été contacté par le ‘Týr’ [ᛏ] ЯedTurian ☭[ᛏ], l’un des membres des Jotunheim Raiders. Ce dernier s’était engagé à veiller sur l’un des systèmes cibles de S.N.U..



Il avait fait son rapport sur la situation de Star Norse Union dans le système -Me- et il a demandé une opération dans le but de renforcer la sécurité du secteur. Alors le Helheim a décollé, accompagné par le PFS Undaunted, son Alliance Crusader à bord duquel il volait avec sa fidèle partenaire, Vera. ЯedTurian ☭ était un sacré bon pilote, mais il avait une malchance hors du commun quand il s’agissait de faire confiance à la technologie. Il lui en est arrivé des bricoles, mais il a toujours su passer outre. D’ailleurs après cette opération bien réussie, il a rencontré d’autres problèmes, mais pas insurmontables pour un homme de son expérience. Skjør et lui sont partis quelques systèmes plus loin pour lui trouver un nouveau navire, qui répondait bien mieux au type de pilote qu’il était. C’était un Alliance Chieftain qu’il avait baptisé le ‘PFS Resolute II’.

Une journée remplie d’aventure de plus en moins ! Il était temps pour Skjør et ses hommes de se reposer. Avec ses officiers supérieurs, ils ont fait une dernière réunion, puis il est retourné à ses quartiers. Là, il a reçu un appel d’Oracle, le standardiste et chef des communications à bord du Helheim.


- Oracle, à la comm : « Commandant, nous avons un appel extérieur pour vous. »

- Skjør : « De qui s’agit-il ? »


- Oracle, à la comm : « Vous serez surpris, agréablement surpris je dirais même. C’est Janet. »

Skjør s’est retrouvé figé par cette nouvelle. Janet était autrefois amirale de la fédération, et par le passé elle et Skjør étaient ennemis. Ils se sont battus plusieurs fois l’un contre l’autre, mais bien que Janet ait toujours échoué, elle a toujours trouvé le moyens de survivre. Mais un jour, Janet a tendu un piège au commandant, et lorsqu’ils se sont rencontrés ce jour-là, il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui propose une association. Elle avait découvert le vrai visage de la Fédération, et elle a décidé de s’allier avec les Jotunheim Raiders. Puis ils sont devenus de plus en plus proches, elle a fini par intégrer son équipage, et elle a beaucoup aidé à donner vie à Star Norse Union. Malheureusement, son expérience avec l’équipage n’était pas ce qu’elle souhaitait, et ça ne s’est pas très bien passé. Alors elle est partie pour retourner dans le monde civil.


- Oracle, à la comm : « Est-ce que vous prenez l’appel ? »

- « Quelle question ! Bien sûr que je le prends. »


- Oracle, à la comm : « Je vous bascule sur le canal. Je n’écouterais pas votre conversation, ne vous en faites pas. Ce doit être très personnel. »

Il a attendu qu’Oracle relaye la transmission, son cœur battait fort. Il était impatient d’entendre de nouveau sa voix si calme, douce et apaisante. Puis le canal s’est ouvert. Il pouvait entendre de la musique de jazz en arrière plan, très classe et tranquille. Janet venait de sortir d’un bain, elle portait un peignoir et une serviette sur la tête, et elle buvait un verre de vin. Elle voulait prendre des nouvelles du Helheim le temps de sécher, et c’était pour cette raison qu’elle voulait une conversation uniquement audio.


- Janet, à la comm : « Bonjour, Skjør. »

- « Salut, Jane. Je suis très surpris de ton appel. C’est… c’est si agréable d’entendre ta voix. »


- Janet, à la comm : « C’est bon de t’entendre aussi. »

- « Si tu savais à quel point tu nous manque. Tu nous manque tellement. »


- Janet, à la comm : « Vous me manquez à moi aussi. Mais, c’était mon choix. »

- « Quand je t’ai vue dans la foule lorsque le Helheim s’apprêtait à décoller la dernière fois, j’ai reconnu de la tristesse dans tes yeux. J’espère que tout va bien pour toi. »


- Janet, à la comm : « C’est très calme… en réalité je m’ennuie. Mais je suis en sécurité. »

- « Je sais. C’est ce que tu voulais. »


- Janet, à la comm : « Non, pas vraiment. »

- « Je suis vraiment désolé. »


- Janet, à la comm : « Je ne t’ai pas appelé pour entendre ça, Skjør. J’ai eu assez de peine, je sais ce que tu ressens, et je n’ai pas besoin d’en entendre plus. Ne te fais plus de soucis pour moi, s’il te plaît. Pense à ton équipage, aux Jotunheim Raiders et à votre faction. C’est plus important. »

- « Ce que tu me demande est impossible, je ne pourrais jamais t’oublier. »


- Janet, à la comm : « (léger soupir) Je sais, et moi non plus je ne pourrais jamais vous oublier, sinon je n’aurais jamais appelé. Je vie une expérience étrange tu sais ? J’ai beaucoup de temps libre, et je ne sais pas quoi en faire. Sans compter que je suis souvent seule. En fait, il y a un grand vide dans ma vie à présent. C’est comme si j’avais renoncé à une grande partie de moi-même. Mais bien que je sois heureuse avec cette nouvelle vie, la partie qu’il me reste semble avoir du mal à se détacher de l’autre. Pour être plus précise, je veux voir vers l’avenir, mais je ne vois que le passé. »

- « Je comprends totalement ce que tu ressens. »


- Janet, à la comm : « Je le sais, tu as connu ça aussi, plusieurs fois. Et c’est pour ça que c’est à toi que je voulais en parler. On se connaît par cœur tous les deux. Nous aurions pu nous compléter à bord du Helheim, nous étions faits pour commander ensemble. Mais il y avait un prix à payer. La vie a tendance à vouloir mettre constamment des obstacles là où les choses vont trop bien. Et d’ailleurs ça recommence. Je ne devrais sans doute pas t’en parler, mais avec Josh, ça na va plus très bien. J’ai l’impression que je dois payer pour mes actes lorsque je faisais partie de la Fédération. »

- « Ne dis pas ça. Tu es la personne la plus pure et la plus juste que je connaisse. »

Janet s’est mise à sourire, mais une larme a aussi coulé de son œil. Skjør ne pouvait pas le voir, mais il pouvait l’entendre au son de sa voix.


- Janet, à la comm : « Ça m’a fait du bien de t’appeler, Skjør. »

- « Ça m’a fait beaucoup de bien aussi de t’entendre. J’aimerais tant te revoir. »


- Janet, à la comm : « Tu es en train de changer, et c’est ce que je voulais voir… Je voulais aussi te dire que, je suis très impressionnée de ce que vous avez accompli avec votre faction. »

- « C’est aussi la tienne, Janet. Tu l’as en partie créée. »


- Janet, à la comm : « Plus maintenant. Je suis officiellement citoyenne de Liberals. Et… bien que ma place n’est pas celle à laquelle je m’attendais, je m’y plais beaucoup… Je vais te laisser, maintenant. »

- « Déjà ? Non, s’il te plaît. »


- Janet, à la comm : « Il le faut. Ça ma fait plaisir de parler avec toi. Bonne nuit, Skjør. »

- « (léger soupir) Bonne nuit, Jane. » répondit-il, déçu.

La transmission s’est coupée, et Skjør s’est assis sur le bord de son lit pour repenser à ce que son amie lui a dit. Janet lui a dit plusieurs fois qu’elle était bien où elle était. Mais ce n’était pas l’impression qu’il avait après cette conversation, et le regard qu’elle lui a laissé la dernière fois qu’ils se sont vus. Elle lui a aussi dit de se concentrer sur ses hommes, ses amis et sa faction. Son équipage se portait très bien malgré le vide qu’a laissé Janet. La faction avait beaucoup de travail dans la conquête de son secteur. Et au sein des Jotunheim Raiders, Skjør avait des projets pour Jurema et ЯedTurian ☭. Il fallait concentrer tous les efforts de la faction sur deux systèmes en particulier. Et pour le Haut Commandeur c’était difficile, car il avait des regrets. Il voyait en Janet tout ce qu’il n’était pas, et il savait qu’ils étaient tous les deux plus heureux et efficaces lorsqu’ils étaient unis. Et ça le rongeait chaque jour depuis son départ.

Il a pris contact avec Amélia Taylor, la compagne du ‘Jera Ansuz’ [ᛃᚨ] Jurema [ᛃᚨ] et mère de son enfant, Jake.



Il voulait savoir comment il allait, car il était parti en escarmouche contre Justice Party pendant un temps. Il avait le cœur brisé à cause de ce que le général Blake lui a fait. Jurema avait monté une base personnelle sur une planète de type Terre. Blake a ordonné la destruction de cette base alors que Jurema était parti en exploration avec le Gnosis, un MegaShip qui devait se rendre dans un secteur inexploré, et qui a été attaqué par des intercepteurs Thargoids. Jurema a perdu sa petite sœur, Angela, et aussi une très bonne amie, Adeline Montaya.



Voilà le genre de guerre qu’a menée Star Norse Union face à Justice Party, une dictature assoiffée de meurtre. Le commandant Jurema a décidé de se venger après cela, et personne ne savait quand il s’arrêterait. Car le général Chi Blake était intouchable, mais au moins sa flotte a été vaincue. Finalement, il est rentré chez lui pour retourner auprès d’Amélia et son fils. Mais c’était un homme changé qu’Amélia a retrouvé.
Dernière édition: il y a 2 semaines 2 jours par DeimosReaper.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'Odyssée de Jotun il y a 6 jours 22 heures #243498

  • Jurema
  • Portrait de Jurema
  • Hors Ligne
  • L'Arbre-Monde ne sera jamais abattu
  • Messages : 2651
  • Remerciements reçus 2245
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Diriger son peuple



2 décembre 3304 :

Le cas de Justice Party était réglé, après la destruction du Harverster, Jurema avait fait un nettoyage, chaque base de Justice Party qui avait été découverte par la S.N.U. a eut la visite d'une flotte dont le vaisseau amiral était le Normandy.
Après cette désinfection, tout ce qui restait pour le général Blake, c'était quelques bras cassés qui lui étaient aveuglément loyaux. Ils ne valaient même plus la peine que le chef de guerre Jurema se déplace.

De son coté, Jurema était devenu le Jarl du système -Wa- et devais s'occuper de l'influence de la faction dans ce système.
Star Norse Union grimpait vite et fut rapidement appréciée par la majorité du peuple.
Grâce aux efforts du Jarl, la S.N.U. s'est rapidement emparée du contrôle d'un spatioport et du système.

Jurema était dans son nouvel appartement à bord de la station qui orbitait autour du monde habitable du système.
Bien que ce palace était trop grand au goût d'Amélia et de Jurema, il avait été impossible de le refuser. C'était le Haut Commandement, la Présidente Elin Bjarkan avait insisté pour que le nouveau Jarl vive dans un endroit digne de son rang. Comme elle l'avait fait pour son frère, Skjør, qui n'a pas supporté tout ce luxe.


- Amélia : « On ne va pas manquer de place ici. »

- Jurema : « Oui mais il ne faudra pas perdre Jake de vue quand il commencera à vadrouiller. »


- « On le retrouvera à chaque fois, ne t'inquiète pas. »

- « Je ne m'en fais plus, tu es une mère extraordinaire. »


- « Et toi, tu as encore quelques progrès à faire. »

- « Je sais mais maintenant, je ne saurais plus être là que pour vous, il y a des millions de personnes qui comptent sur moi maintenant. »


- « Dommage. »

- « Tu sais bien que je nous laisserais plus jamais, je ne répéterais pas mon erreur. »


- « Je le sais mieux que n'importe qui d'autre. »

- « Sinon, il faut quelqu'un pour me remplacer quand je serais parti à la chasse ou quand je quitte le système. »


- « C'est d'accord, je m'en chargerais. »

- « Tu me connais tellement bien, même plus besoin de te poser une question que tu me répond déjà. »


- « Cela t'étonnes encore après tout ce temps passé ensemble ? »

- « Pas vraiment. »


- « J'en profite pour te rappeler que tu as une réunion dans 5 minutes. »

- « Oui, je vais filer, à tout l'heure. »

Peu de temps après, la réunion a débuté.
Elle était axée sur la sécurité du système qui allait être renforcée.
Dernière édition: il y a 6 jours 11 heures par DeimosReaper.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: DeimosReaper
Modérateurs: DeimosReaper, Zoran, Moderateur 1, Moderateur 2, Moderateur 3, Moderateur 4, Jurema
Temps de génération de la page : 0.139 secondes