-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

vendredi 6 décembre 2019
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

file En campagne

  • Bachila
  • Portrait de Bachila Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Compétent
  • Compétent
  • "La fin justifie les moyens dans ta gueule" Cp V.B
Plus d'informations
il y a 8 mois 3 semaines - il y a 8 mois 3 semaines #245936 par Bachila
En campagne a été créé par Bachila
HRP
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

le 1/03/3305 to:Service des boutures périphériques. cryptage 5/5 ...clareté du signal 5/5

Message du Veilleurs M73I5S J7C2B Vian Orbital 

Vian Orbital, Contact établie, Besoin de réactivation de l’agent 01 de la celulle V.
over.


Tpheirset 2, Colonie agricole Noam’s Harvest même jours une heure plus tard

- T’es lent Bak ! la dernière fois que t’as fait la récolte je te connaissais plus apte à la tâche
- M’emmerde pas Johnson tu sais bien que j’ai le ventre plein jusqu’au cerveau de la bouffe de Dona. C’est pas possible de bosser par un aprés-midi si doux avec un ventre aussi plein.
- Ouaip mais si tu bosses pas maintenant ton ventre sera vide tout l’hiver.

Le visage de Bachila se figea un instant, dans son esprit une série de mots apparurent.
Il n’avait pourtant aucune transpondeur d’aucune sorte sur lui. C’était sa manière de s’esquiver de tous. Il en avait régulièrement besoin. Une seul « personne » dans l’univers était capable de le retrouver et de communiquer avec lui dans ces moments : ses compagnes adorés.
- R794N450NCU184P7Y37N90N790UR , 21Y7DU93URVU1R7J0

Il fronça les sourcils et sur l’ordinateur de bord du CNL2 le message suivant apparus.

-75P31SI1M1L5SS1734J346SS5NSV3IX


Bachila planta une dernière ligne de cette espèce de patate local que Johnson cultivait avec flegme depuis 25 ans sur son petit arpent de terre dont il prenait soin comme du plus grand joyaux du monde.
Il regarda autour de lui.

C’était une petit ferme, tout l’agriculture s’y faisait à la main, et sans autre aide que l’intérêts et la connaissance d’une terre qui était considéré comme une hôte à ne pas déranger. Une amies de longue date que l’on connait bien depuis le temps qu’elle nous accueilles.



Il serra la pogne du vieux fermiers qui le regarda avec une émotion contenus mais palpable qui fit presque monter une larme chez Bachila, lui qui se croyait toujours rodé à tous. La gentillesse pure désarçonne jusqu’aux plus perdus des loubards.

- Fais gaffe la haut gamin. C’est quand même pas notre place on est fait pour l’plancher des vaches, pas pour brouter les nébuleuses.
- J’en connais qui aime se faire chatouiller par elle John. Merci pour tout. Embrasse Dona.
- Elle va me faire un foin que tu sois partis sans emporter de quoi grailler sur la route.

Bachila souris au vieux paysan.

Derrière lui un Krait Phantom modifié par les mécano de Kandel Orbital se mit en vol stationnaire dans un silence dérangeant. Seul le mouvement de l’herbe indiquait le souffle généré par le bâtiments pour se maintenir en l’air. 
Un filin descendait jusqu’au sol. Bachila le saisi et se laissa remonter jusqu’à l’intérieur du vaisseau en regardant le vieux paysan qui s’était déjà remis au travail.

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Aux commandes du vaisseau, Betty, autrefois sa « secrétaire » , maintenant plus où moins en couple avec Betty son I.A à laquelle lui même était plus qu’associé. Les deux camarades militaient l’une aux côtés de l’autre pour leurs droit respectifs et ceux de toutes leurs associés. Nous étions en 3305 et un millénaire de luttes n’avait pas réussi à mettre fin au capitalisme et au patriarcat. Bien au contraire ces deux maladies s’était propagé dans l’univers et les partisans de la social étaient présent mais encore et toujours à la traine.

Il y’avait de l’espoir pourtant.
Bachila regardait la petite ferme s’éloigner, il vit l’immensité de Tpheiset 2, sa biodiversité conservé, l’intégration de l’humain évolutionnaire, les cités arboricole invisible parmi les forêts à l’oeil non exercé.
Il y’avait du boulot mais ici ça avait pris et bien pris.

Maintenant il était temps de s’implanter dans le ventre de la bête et de la transformer de l’intérieur.


Vuldrajo secteur, 01/03.3305 16:30 heure local

Betty son IA le mit au parfum.

-On installe notre premier QG à Sheppard Settlement. C’est là que notre contact local à mis en place une structure correct. Des appartements, des squats, des salles de concert, plusieurs lieux de fabrique alternatifs aussi. Et une radio. Ils ont réussis à mettre la main sur toutes les Emissions d’Edward je sais pas par quel moyens mais il passe une intégral ce soir.


Bachila ne fit aucun commentaire sur cette donnée. Il prit place au post de commande.

-Qui nous a dit que les cellules était assez solide sur place pour passer au feu vert?
-C’est pas tant qu’elles sont solides qu’elles font parler d’elle. Mate donc.

Une série de reportage d’articles et de vidéo des média locaux du Système Vuldrajo apparus et Bachila ne pus s’empêcher de sourire.


« Le peril Vert radicalise nos enfant. »

« Elles est partie sur Andromeda sans rien dire à sa mère »

« Que se passe-t-il dans ces bases sous marines fermé à tous ? Notre contact sur
place nous raconte »

« Récits d’une ancienne plongeuse et des orgies d’épice. »

« L’arnaque de l’Evolutionnarisme en trois points »


Après un check up des sources de financement des différents média responsable de ses torchons de desinformations, les trois quart étaient bels et bien financé par Vuldrajo System corporation
Bachila digua un peu plus loin les différentes feuilles de choux du système.

Il cherchait un média indépendant, local et malgré tout de grand tirage, sur lequel faire intervenir le Doc immédiatement. Il fallait créer du contre discours le plus rapidement, possible.

Il envoya une liste de candidat au bureau de Sloanne avec une préférence pour un certain Eddy Poinel.
Il avait permis une couverture médiatique sur plusieurs scandales financiers au sein des différentes corporations du système. Et, le plus important, malgré toutes les menaces n’avait encore jamais lâché une source.



Le CNL2 arrivait à Shepard Instalation, Zoran l’avait contacté en cours de route. Il lui avait fait un tour d’horizon des donnée du systèmes, qui possédait quoi, Les lieux stratégiques, les zones troubles etc etc. Il ne savait pas ce que Whilhelm faisait pour le moments, et surement que notre chers Dante s’appliquait déjà aux développement de l’économie social et solidaire… aussi appelé marché noir par les rabats-joie capitaliste.


Bachila et Betty sortirent du CNL2 rebaptisé pour le coups CIRCE1
Sur le trajet ils avaient été scanner trois fois par les service d’ordre de Vuldrajo System. Et sans passeports diplomatique leurs identités de couverture tenaient bon.
Ils étaient un trio de Voltepunk Numérique appelé Fagot ; invité à jouer dans les lieux de vies alternatifs de tous le pays.
En tourné dans tous le système, oui ma bonne dame, oui mon bon monsieur. 


Il arrivèrent au premier squatte qui serait leur camps de base entre les concerts et différentes réunion.
Les Betty’s se présentèrent tandis que Bachila faisait le tour du local en reniflant. Puis il serra la main à chacun.e.s des membres qui gérait ce lieu.

- « C’était quoi avant ce bouge ?
- Un dépôt d’engrais désaffecté. »

Lui répondit une jeune militante.

Ils devaient se préparer pour la soirée et commencèrent à installer leur matériel, il y’avait une salle caché qui leur était dédié.
Bachila se mit au travail pour la rendre indétectable aux capteurs des services de sécurités, polices et milice divers... Et quelques boutures d’Yggdrasil furent planté… sous l’oeil intrigué des quelques militant.e.s réuni.e.s

La soirée se devait d'être une réussite.



Un message fut envoyé à toute la Ruche et aux divers Green Citoyens de confiance sur lequel l'équipe pouvait compter.

From: Green Planet 
to: Green Planet 
Cryptage 5/5 Transmission 2/5

CH323S7MI.3.S67C366U633S8I4S87631275DCO4C328DOUV328U23C3SOI2
Z383S63SBI34V34US

Indice
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

"Do I look like a guy with a Plan?" " je te jure viens! Les green sont cool et puis y'a plein de meuf, un peu farouche mais vraiment chouettes "
Le commandant V. Bachila à un ancien camarade au galaxy bar
Dernière édition: il y a 8 mois 3 semaines par Bachila.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, blueagle92, Dante01, Zoran, thunder17100, Call-me-Ishmael, ZARO_DIME

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
Plus d'informations
il y a 8 mois 3 semaines - il y a 8 mois 3 semaines #245972 par Sloanne
Réponse de Sloanne sur le sujet En campagne

Dès l'aube, Sloanne avait débarqué dans la station en toute discrétion.

Il avait ensuite rejoint l'Agora spatio-citoyenne autour de la nécessité des pluralismes factionnelles au cœur des systèmes. Elle avait été autorisé par Vuldrajo Système, contraint de montrer bonne figure, suite au scandale suscité par par l'emprisonnement du Doc.

Il adorait ces moments d'effervescence populaire où chacun s'exprimait dans des échanges informels fait de petits groupes spontanés qui se regroupaient par thème et qui toutes les dix minutes se regroupaient entre eux, puis entre eux et encore entre eux… formant ainsi un réseau d'intelligence collective capable de produire des solutions ou des pistes dont on pouvait s'inspirer immédiatement. Dans ces instants, mêlé à la foule, il redevenait un simple spatio-citoyen échangeant avec exaltation des idées nouvelles vers un but commun.

Son holo-bracelet émit une petite vibration caractéristique, liée aux services de sécurité interne, c'était Bachila… Il devait certainement être à Sheppard Settlement en train d'organiser un concert avec Voltepunk pour parfaire sa couverture sociale ou encore en train d'animer une rencontre clandestine historico-évolutionnaire sur la nécessité de l'abolition des classes au bénéfice de la pluralité des genres !

Bachila était la seule personne que Doc connaissait qui faisait référence aux premières œuvres de Théodore Wåldo qui dataient quand même du troisième millénaire ! Sous ses airs goguenards, il devait être du genre à se plonger, jusqu'à pas d'heures, dans des holo-bouquins rétro-historiques pour aiguiser ses connaissances et son sens de la répartie politique !

CH323S7MI.3.S67C366U633S8I4S87631275DCO4C328DOUV328U23C3SOI2
Z383S63SBI34V34US

- BERK !

Doc transmis l'info à Yildiz, il détestait les codes composés de chiffres, alors qu'il y avait de si belles manières de crypter des messages avec des lettres.

Puis il se replongea dans le flot ondulant des pensées naissantes...

Il guettait cependant l'arrivée d'un certain Eddy Poinel, son contact sur place, un journaliste hypogé du contre-pouvoir. Une interview se profilait pour contrer la main mise absolue que Vuldrajo Système avait sur les Médias et l'ensemble de ses opposants qui n'étaient que des filiales auto-déclarées de la pieuvre elle-même.
Dernière édition: il y a 8 mois 3 semaines par Sloanne.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: blueagle92, Dante01, thunder17100, Call-me-Ishmael

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: SloanneZoranDante01
Temps de génération de la page : 0.121 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07