Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : CODEX de folies Contemporaines

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 2 mois #223226

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'été - Phase 1/4


Prénom?
Sahes
Nom?
j'en ai pas madame l'agent

L'agent de police Impérial regarda le sans-abris et n'insista pas plus. il était sale, puait et n'avait visiblement aucune capacité intellectuelle.

Bon, vous connaissez vos options ?
Non madame, je connais mes droit mais pas mes options
Vos devez 4.000 Cr a l'empire, vous avez été reconnu coupable de vol aggravé
Aggravé ?
OUI ! l’épicier a du vider plusieurs bombes de désodorisant après votre passage, il a du au final faire appel a une entreprise de désinfection !
Ah . . . ? désolé . . . alors je vais en prison pour ça ?
Non, pour vous c’est la liberté conditionnelle, la condition étant le payement des 4.000Cr d'amende prévu dans l'article 40.54 de l’amendement du 14 octobre 3192
Vous vous doutez bien que je n'ai pas le moindre crédit, sinon je ne volerais pas pour survivre
Alors il vous reste deux options: partez en exil dans les 24 heures ou devenez esclave volontaire pour 800Cr l'année en guise de remboursement
je choisis l'exil !
Vous avez 24 heures pour quitter les systèmes impériaux par vos propres moyens, passer ce délai vous serez considéré comme espion et serez abattu a vue par les agents de nos services de sécurité
mais comment je peux faire ça sans argent moi ?
il vous reste une option monsieur Sahes un mince sourire fendit les lèvres de l'agent, 5ans et 6 mois de services, nourris logé et blanchis monsieur ce n'est rien dans une vie, dans votre situation c’est même une amélioration

Sahes hésita un moment avant de se résigner devant la perspective d'un repas chaud par jour durant les quelques années à venir. il esquissa un mouvement vers le bureau et les papiers posés devant lui.

Ici, signez ici

L'homme s’exécuta, remarquant que l'ensemble des papiers était ceux liés a sa servitude, aucun ne concernait le paiement ou l'exil.

excellent choix, SUIVANT !

Sahes sortit et remonta la fille de gens qui comme lui étaient des "criminels", laissés pour compte de l'humanité, tous ici pour les mêmes crimes aggravés, dans l'incapacité de payer.
au bout de la fille une petite Tv passait en boucle des programmes éducatifs pour enfants, il passa la porte annoté: "Esclaves".
derrière lui la présentatrice expliquait: "Le solstice d'été correspond au moment de l'année ou le soleil éclaire la terre le plus longtemps dans la journée. la lumière est donc plus forte que l'obscurité durant cette période; a contrario le solstice d'hiver est la période ou . . ." la porte se referma sur la présentatrice et sa liberté
Dernière édition: il y a 1 an 2 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne, Tengoku, Dante01, Valarios, thunder17100, Alpha Lima

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 2 mois #223267

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'été - Phase 2/4




Alé, dépêche toi de rentrer là dedans grand père !

mais c’est une caisse a bétail monsieur
tu t'atendais a une cabine en première? monte !
non, j'ai des droits moi !!!
PLUS MAINTENANT répondit l'homme en le saisissant violemment par le bras afin de le pousser dans l’énorme caisse.

L'homme referma derrière Sahes sans ménagement puis en s’éloignant pris a parti un autre employé du spatioport.

hahahah, hé Slain, t'a entendu celui là a pas compris la connerie qu'il avais faite. le con
le vieux là ? t'inquiète pas Val' il sera crevé avant d'arriver celui là haha

Dans le chaos de son esprit Sahes pris note:" Slain et Val' "
Un gaz fut dispersé dans le compartiment. La cinquantaine d'humains présents sombrèrent un à un dans un sommeil sans rêve. résignés bien qu'ayant encore un espoir de bonheur avenir.


Sahes se réveilla sur une table métallique, nu et désorienté, ile ne voyait que des ombres indistinctes, ses yeux avaient mis la clé sous la porte temporairement esperait-il. quelqu'un tenait sa gorge et semblait lui toucher les joues avec un objet fin. Il esquissa un mouvement afin de se relever. une voix de femme l’interrompit.

j’éviterais de bouger si j’étais vous. sa voix respirait la joie, elle était bienveillante. Sahes imaginait sans peine que le visage qui lui était liée avait des rides au bord des yeux et autour de la bouche. le visage d'une personne qui a usé et abusé du sourire voulant signifier "tout va bien, ça va aller" et qui l'avait conservé durant de longues années.
Sahes se détendit et se laissa faire, profitant de cette attente pour reposer ses yeux endoloris et embrumés.

Au bout d'un moment il entendit le bruit caractéristique d'une tondeuse à cheveux qu'il sentit bientôt passer sur son crâne.

j'ai terminé fit la voix au bout de quelques minutes. Sahes ouvrit les yeux sur une femme mure en blouse blanche. Elle lui sourrit ("ça va aller" hurlait son visage) et lui tendit un miroir.
ça vous plait?

Il avait été nettoyé, rasé et coiffé. Pas l'une de ces coupes militaires qu'il avait arboré à l’époque de son service, une coupe classe et distinguée.

merci . . . dit il sans conviction car une question lui tournait en tète. et maintenant ?
le sourire eu un frémissement mais ne disparut pas: je ne sais pas, mais tout ira bien, j'en suis sure .

le ton était définitif, elle lui indiqua une porte.
Il se leva, cachant son entre-jambe par réflexe et par pudeur sur le trajet jusqu'a la porte. une fois ouverte il vit une petite salle, guerre plus grande qu'un placard. dedans une tenue blanche l'attendait. au dessus de cette dernière un ecran affichait.

Veuillez enfiler la tenue

Il s’exécuta, dès qu'il eu finit un "bip" sonore retenti et l’écran afficha

Asseyez vous sur le siège et attachez vous

Un siège sortit d'une trappe dans le mur, Sahes s'y assit et boucla le harnais

Un bip retentit à nouveau, Sahes lut l’écran.

Avalez le cachet et patienter.

Un plateau sortit du mur devant lui, dessus se trouvait un verre d'eau et une pillule. Sahes la regarda avec méfiance quelques secondes.
Un bip retentit, plus fort que les précédents. l’écran affichait le même message mais il clignotait cette fois ci. Sahes attendit encore, fixant le cachet qu'il avait pris entre ses doigts.

Soudainement une trappe au plafond s'ouvrit laissant apparaitre un canon sur tourelle, modèle réduit de ceux placés sur les vaisseaux.

Ok ok ! je le prend regardez !

Le canon disparut dans le plafond aussi vite que la pilule descendit dans l'estomac de Sahes.
Tandis que la cabine toute entière semblait se mettre à bouger, Sahes sombra dans l'inconscience a nouveau, maudissant sa couardise et l'empire.
Dernière édition: il y a 1 an 2 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne, Cirede, Tengoku, Redfox, Dante01, Valarios, thunder17100, Alpha Lima

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 1 mois #223412

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'été - Phase 3/4



cha fais combien de temps que t'hes là tchoi ?

je sais plus trop répondit Sahes au jeune sans dents qui avait discrètement remonté la ligne de tri pour lui parler. mais ce dont je me souviens c'est du visage du dernier qui a tenté de discuter plutôt que de bosser.

Sahes savait très exactement depuis combien de temps il était sur ce rafiot de 2km de long. et ça faisais exactement 475 jours. soit un an trois mois et vingt jours a ce rythme lancinant, répétitif et abrutissant.
Grue / saisir / monter / gauche 5m / avant 2m / descendre / lacher / remonter / appuyer sur "home"
quand le rocher était dans la trémie il fallait.
fermer couvercle / broyer / tamiser / chauffer / extraire / ouvrir sans se brûler
Puis vider les gravats minéraux à la pelle (10 pelletées . . . penser à éviter la pince de grue de l'autre vieux fou d'à coté au 4em et à remettre la pelle sur son support)
et recommencer pendant 2 x 5 heures en attendant soit le repas chaud du midi soit celui du soir. et le soir on jouait aux cartes dans la salle qui n'avait de "conviviale" que le nom.
On pariait ses clopes, son alcool de contrebande ou ses gants thermiques autant que sa propre vie au poker ou au blackjack. le ptit Anders faisais du bonto avec des goblets, il était très doué, il a juste gagné contre le mauvais mec, on l'avait retrouvé mort pendu dans une des griffes de grue au petit matin.

j'm'en fout des pachrons, j'chuis eschlave, pas prichonnier moi! ils peuvent pas me retirer ma paye hein. dit le jeune en partant d'un rire sonore. j'suis arrivé ce matin moi, tu sais pas ou j'peux trouver de l'onionhead dans le coin ?
Sahes ne répondit pas, suivant sa routine.
saisir / monter
tu m'reponds plus papy ?
gauche 5m
hé connard ! il approcha une main vers la gorge de Sahes, la tète du jeune junkie éclata immédiatement. Sahes songea au tireur qui avait du passer les 5 dernières minutes a attendre la "bonne raison" de faire feux en pleine tète de ce pauvre bougre.
avant 2m / descendre

TOI LA BAS ! l'injonction venait d'un "policier" (comprenez "gardien de prison armée et violent")
Sahes leva la main comme pour signifier, "veuillez patienter je termine ce processus là"
lacher / remonter / appuyer sur "home" derrière Sahes le bruit caractéristique de bottes magnétiques dans des escaliers métalliques se fit entendre, le garde fonçait sur lui.

Sahes se retourna, souriant, les mains en l'air. Pardon monsieur l'agent je devais terminer le chargement comme précisé dans les consignes de chargement, que puis-je pour . . .
l'agent envoya une claque sur l'oreille du vieil homme TROUBLE A L'ORDRE PUBLIC CA TE DIS QUELQUES CHOSE DUCON ! il ramassa sahes, lui lia les mains et l'emmena à sa suite à travers les coursives du MegaShip.

Il fut jeté à genoux devant un homme assis sur un siège en cuir, visiblement un noble de l'empire. Le genre d'homme qui avait l’habitude de donner des ordres, d’être écouté et respecté. il fumait un cigare qui libérait un fumet particulièrement allechant aux narines du nouveau fumeur qu’était devenu Sahes.

Celui ci s'est battu et a résisté a l'arrestation monseigneur Demargne-Lavigny !
mais c'est faux, un hom . . . un coup de pied cueillis Sahes dans les cotes. le noble leva la main l'air de dire "stop!" le policier s’exécuta et repris sa posture proche d'un "garde a vous" militaire.

dix jours dans les cales, cela devrait suffire à clamer la violence de ce maillon faible et improductif. s'il survit à la jeune femme bien entendu, remarquez ça lui fera a manger s'il la tue avant qu'elle ne le fasse il eut une mimique satisfaite et d'un revers de main signifia qu'il en avait terminé ici, se désintéressant du vieil homme et de son bourreau.


Ainsi fut fait, Sahes fut trainé de force vers la proue du bâtiment, là ou il n'y avait ni gravité rotationnelle ni nourriture. quand a l'eau, on disait qu'elle s’échappait parfois des murs (certains prétendaient que la citerne était vers là bas, Sahes savait qu'il s'agissait de la station d’épuration).
Sahes fut donc jeté dans une salle gigantesque situé sous la cabine de pilotage. il s'agissait du hangar qui contenait les vaisseaux de sécurité lors des sauts FSD. un hangar assez grand pour contenir 20 viper et deux anacondas, totalement lisse, dépourvu d'attaches auxquelles se raccrocher, juste des murs lisses et des électroaimants d'appontage.

peux de gens revenaient de cette salle. et ceux qui y parvenaient avaient perdu la tète, la raison se laissa découvrir aux yeux de Sahes. des centaines de cadavres flottaient paisiblement dans ce néant gravitationnel. ne dérangeaient cette quiétude que les morceaux de métal attirées par tel ou tel électroaimant, papillons argentées ou couleur rouille fusant à travers cadavres et débris.

Au centre, un amoncellement métallique semblait en parfait équilibre magnétique. Sahes esquissa un mouvement vers ce prétendu havre de paix mais il fut stoppé par une voix d'enfant
Tu touche à mon abris je te butte compris le vieux ?

.
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne, Tengoku, Dante01, Valarios, thunder17100, Alpha Lima

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 1 mois #223707

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'été - Phase 4/4


42 heures, sans dormir
à se tordre pour esquiver les débris sans solution de replis hormis le centre de la pièce.
Mais ce centre était gardé par une jeune femme à peine majeure armée d'un sabre rudimentaire.

Elle était sortit plusieurs fois pour voler le peut de nourriture que laissaient entrer ici les gardes de la salle. Sahes n'avait pas mangé depuis deux jours. il était à bout de souffle, épuisé et frigorifié.
Il avait déjà eu de la chance une fois. un objet métallique tranchant avait déjà raccourcis sa chaussure droite, trop grande par chance.

Sahes était absorbé dans ses pensées, il luttait pour ne pas dormir.
Derrière toi papy !!!
Il eu à peine le temps d'incliner la tète, Le métal tranchant vint siffler près de son torse à une vitesse folle.

ouhhhh j'ai eu chaud !!! Annonça fièrement le vieux bonhomme en se retournant vers l'origine de la voix.

Le visage de la jeune femme esquissa un sourire avant de se ternir et de changer pour un regard attristé. Devant les yeux riants de Sahez passèrent quelques goutes rouges, puis pleins, puis tout devint rouge avant de virer au noir.


Réveille toi bordel ! RESTE AVEC MOI PAPY !

Sahes ouvrit faiblement les yeux, sa poitrine était un puits de douleur insondable. Un feux improvisé crépitait près de lui. Dedans, un morceau de métal plat émettait une lumière rouge démoniaque. Il ne sut rien faire d'autre qu'hurler. Ce à quoi la jeune femme ne sut répondre que par un violent coup sur le crane.

désolé papy, ça va bruler un peu. Dit elle, se saisissant du morceau métallique dans les flammes d'un air dessolé.
Avant de poser le fer incandescent sur le torse a vif du vieil homme elle regarda encore le papier qu'elle lui avait pris dans la poche.

----

Sahes se réveilla, faible comme jamais. à coté de lui, la jeune femme était assise et dormait profondément. il en profita pour étudier l’habitacle tandis que des bouts de métal tentaient de percer la coque providentielle.
Il semblait y régner un semblant de gravité, sans doute grâce à sa rotation pensât-il, il était composé de morceaux métalliques et de tissus.

Joli hein ?
C’est toi qui à fait ça?
J'ai eu le temps, ça fais longtemps que j'suis là
t'a quel age ?
17 je crois
comment t'a finit ici ?
ça te regarde pas ! elle se renfrognât
tu à tué tout ces gens ?
pas tous, mais les rares que j'ai tué l'on mérité
pourquoi ?
CA TE REGARDE PAS LE VIEUX !!!

Un lourd silence s’installât.

Toi t'es gentil dit elle en s’allongeant t'a pas essayé de me faire du mal . . . ou pire. tu viens d’où ? raconte moi.

Désorienté et au bord de l’évanouissement, Shaes lui conta sa vie.
Son passé en temps qu’épicier, les noël qu'il à passé à jouer au Santa Claus, faire le père noël pour mettre de la joie dans le cœur des gamins comme elle, lui avait procuré une joie persistante encore aujourd'hui.
Puis la crise de 3290 et la chute de son commerce et de son compte en banque. puis la rue.
Comme il n'avait jamais trouvé femme à son cœur il avait vécu dans la rue pendant 11 ans jusqu'en mars 3031 date de sa renaissance funeste en temps qu'esclave volontaire.

La gamine écoutait, ses grands yeux noirs fixés sur le visage ridé de Sahes. quand il eu finit, elle lui déposa un baiser sur la joue. lui avait de plus en plus de mal à respirer
moi c’est Anastasia
Sahes

Une larme lui coula le long de la joue je vais mourir hein ?
je sais pas, mais je crois pas qu'à ton age on se remette de ça. enfin je crois
t'a pas été à l’école ?
j'suis né sur cette station moi, je servais ce gros porc de Demargne-Lavigny. pis y'à 2 ans il a décidé qu'il pouvait me mettre dans son lit. du coup quand il à essayé je lui ai mis un grand coup là ou ça fais mal . . . il m'a envoyé ici. Il a dit qu'il me libérerait si j'acceptais de devenir une de ces putes qui se laissent baiser par le c . . .
du calme dit Sahes avant de tousser, crachant du sang qu'Anastasia s'empressa d'essuyer avec un vieux t-shirt c'est pas beau pour une jeune fille de parler comme ça

Elle posa sa tète sur son épaule, ce n’était finalement qu'une gamine, une gamine seule.
tu n'es pas volontaire? pourquoi es-tu esclave? demanda Sahes dans un souffle rauque

Ma mère était esclave, elle servait aussi ce porc. Elle disait même que c’était mon père et il faut l'avouer elle m'aimait pas trop. Un jour y'a eu un accident, genregrave l'accident . . . Ma mère voulait pas me soigner mais lui a décidé que je devais vivre, surement juste pour la faire chier Elle crachat par terre. par contre les frais médicaux c’est moi qui devait les rembourser mais ça on me l'a pas dit avant.
8 millions de crédits ça représente une vie . . .


Elle enleva le haut de sa combinaison pour maudire encore une fois son torse et ses bras robotiques. puis respira profondement avant de fermer les yeux vides du vieux monsieur a coté d'elle.
Dors bien papy, on se revoit en haut

Elle regarda le papier a nouveau.
Dessus apparaissait en gros la mention: "MONSTRES" suivit de plusieurs noms.
Les deux derniers étaient: " Slain " et " Val' "



Elle ajouta un autre nom " Archon Demargne-Lavigny " ainsi que la mention "à tuer" à coté du mot "monstre"




à suivre:
Équinoxe: Solstice d'hiver

.
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne, Tengoku, Redfox, Bachila, Dante01, Valarios, thunder17100, Alpha Lima

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 1 mois #224181

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'Hiver - Phase 1/4


Le cadavre du vieux monsieur flottait, entouré d'un drap blanc. déjà plusieurs morceaux de métal l'avaient traversé arrachant quelques pleurs à Anastasia.
Mais elle n'avait pas le temps, dans quelques secondes la porte principale s'ouvrirait et des gardes lanceraient rapidement de la nourriture dans le hangar.
Il fallait impérativement qu'ils pensent qu'elle était dans son œuf métallique au centre à ce moment là. voila pourquoi, depuis 5 minutes elle était sous un drap elle aussi priant pour que les morceaux de métal sifflants n'atteigne pas son corps flottant vers la porte. Si elle avait de la chance rien ne la traverserait. si elle en avait qu'un peu ils heurteraient son torse ou ses bras métalliques si elle avait pas de chance elle mourrait avec un morceau de métal dans la tète ou perdrait ses jambes.

40, 41 ,42
plus que 5 secondes et sa tète heurterait la porte, elle serait à l’abri et prête.
43, 44, 45
Elle serra le manche de son sabre rudimentaire qu'elle avait longuement aiguisé
46, 47, CHOC! ne pas respirer, ni signifier sa douleur
La porte allait s'ouvrir dans peu de temps. sa tète douloureuse fonctionnait au ralenti, elle sentait le sang s’échapper du haut de son crane. elle révisa ses mouvements une fois la porte ouverte
tuer le premier, prendre son fusil. tuer le second prendre ses munitions. equiper l'un des gilets. foncer vers le poste de pilotage couper l'allim. foncer vers les bureaux du porc le tuer lentement puis prendre sa clé, voler son courrier impérial et s'enfuir.

La porte s'ouvrit, Anastasia sortit du drap et tomba nez a nez avec deux enfants l'air apeurés. derrière eux 5 gardes maintenaient la porte en joue de leurs armes.

tentative d’évasion, faites feux messieurs ! annonça l'un deux.
Anastasia réagit vite, très vite. elle attrapa les deux enfants, s'accroupit et tourna le dos aux hommes. Les balles ricochèrent sur son dos pendant de longues secondes. quand les hommes eurent vidés leurs chargeurs ils eurent un moment de doute et s’empressèrent de saisir un autre chargeur dans leurs gilets. aucun n'eut le temps de recharger. Anastasia avait vécu deux ans en gravité 0 a esquiver de mortelles étoiles sifflantes métalliques. eux etaient habitués aux 0.3G de la station.

5 morts, pour toi Sahes

Elle s'élança vers le pont supérieur du bâtiment. sur son trajet elle remarqua un détail invisible sur les ponts inférieur en raison de l’absence de hublots et de baies d'observation.
Le cœur galactique était proche, très proche, TROP proche. Ils étaient en orbite d'un trou noir, loin, très loin de la bulle humaine.

Au moment d'entrer sur le pont principal elle hésita, une intuition lui intima d'attendre quelques secondes. Rapidement elle surprit une conversation.

Capitaine, ou en sont nos passagers ?
Monsieur l’opération est une réussite comme d'habitude, ils ont tous pris les somnifères, comme à chaque fois, il aura suffit de les ajouter à l'eau et l'alcool pour que tous se l'administrent. aucun membre des bas quartier n’émet d'ondes bêta. l’équipage est déjà en stase dans la nouvelle aile de luxe
Bien lancez la stase dans les trémies et les quartiers bas. prévenez moi avant le saut.

Anastasia se faufila sur le pont. malgré sa taille gigantesque, un seul homme s'y trouvait, il s'affairait derrière des panneaux de commande compliqués. sur les camera elle vit des grandes salles blanches dans lesquelles des hommes et femmes biens habillés dormaient dans des cabines luxueuses.
à coté elle reconnu les dortoirs communs des esclaves. Elle les vit se remplir d'une brume blanche qui semblait tout givrer sur son passage.

Monsieur vous pouvez rejoindre votre cabine de stase, nous préparons le saut numéro 8 vers beagle point. durée du saut Witch Space estimé à 30 jours
Bien bien, après 540 jours de trajet cela me semble être une bonne nouvelle.
Dois-je aussi cryogéniser le hangar de détention?
La voix d'Archon Demargne-Lavigny semblât hésiter. il ne reste que ma fille j'imagine ?
Le vieux est effectivement mort, elle à du le tuer. comme vous le savez les camera sont inactives depuis un bon bout de temps, mais impossible de les réparer avec cette furie dans les parages
endormez la j'ai besoin d'une héritière tant que je n'ai pas d'autre enfants. Je vais dans ma cabine de stase. lancez le saut
bien monseigneur
ah et capitaine ? tuez ceux qui se réveilleraient pendant le saut, s'ils comprenaient qu'aucune aide extérieure ne peux être apporté aux forces de l’ordre ils se rebelleraient.
comme d'habitude monseigneur nous ferons passer ça pour un règlement de compte bon sommeil monseigneur

Et le capitaine coupa la communication.
Bon sommeil l’équipage
Et le capitaine coupa l’éclairage
Bon voyage a nous dit il en lançant le saut
Bon sommeil mon capitaine !
Et Anastasia coupa la tète du capitaine.

Sur un écran au fond du pont principal une TV diffusait une émission pédagogique. ". . . à contrario le solstice d'hiver est la période ou l'obscurité dure plus longtemps que la lumière. Ainsi dans tout l'univers connu le solstice d'hiver est . . . "

.
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Tengoku, Redfox, Bachila, Dante01, Valarios, thunder17100

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 1 mois #224722

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'Hiver - Phase 2/4


Bon comment ça marche tout ces trucs ?
s’énervait Anastasia en fixant la console de contrôle principale.
y'a bien un bouton pour couper l’alimentation dans les compartiments des employés !!!

Sur les écrans de contrôle, les cameras défilaient affichant tour a tour des salles luxueuses ou dormaient des gens biens habillés, des couloirs vides et des compartiments délabrés ou une brume se dissipait peu à peu.
Par la grande baie d'observation, le Witch space infini étendait son bras invisible et ses ombres terrifiantes.

Une des camera afficha le bureau du maitre des lieux Anastasia le fixait, bouillonnante de rage.
Toi en premier enfoiré !

Le plan de la station indiquait la route la plus simple entre elle et la capsule du Seigneur Archon Demargne-Lavigny.

Sur son trajet, tout semblait mort. un vaisseau fantôme sans âmes qui vivent ou qui hantent à part elle.
Dans les couloirs ses pas résonnaient, lents et détermines. sa lame dans la main, gouttait encore du sang du capitaine.
Son cerveau bien que connecté a son torse électronique crépitait d'une rage tout à fait humaine.

Quand elle pénétra le bureau du seigneur elle pris le temps de se servir un verre et de s'installer derrière l'ordinateur de ce dernier.
Elle consultât les dossiers jusqu'a tomber sur un programme nommé "gestion des compartiments".

Ce dernier proposait la gestion complète de chaque trémie, chaque aile, chaque compartiment, elle n’hésita pas.
Aile Service de sécurité / quartier des agents: 
Signes vitaux: 120.
état: alimenté / attaché.

détacher Y/N ?
-> Y
Un bruit sourd retentit, signe qu'une partie du vaisseau était passé d'une vitesse quasi infinie à "aucune vitesse", trainant avec lui l'ensemble des occupants vers une mort instantanée.

125 pour toi Sahes dit elle.
Devant l'indication suivante elle fut prise d'un doute
Aile de repos des employés:
Signes vitaux: 60.
état: alimenté / attaché.
détacher Y/N ?
Elle se souvint des esclaves de service et des employés médicaux. eux n'avaient rien fait qui mérite la mort.
->N

La porte blanche immaculée des quartiers personnels d' Archon Demargne-Lavigny se trouvait devant elle. elle s'en approcha.

a peine eu elle esquissé un mouvement vers la poignée qu'un système de sécurité s'activa
"sas inter quartier: vidange de l'air"
Une petite camera indiqua que le sas en question était un long couloir dans lequel une multitude de tourelles venaient de s'activer et cherchaient une cible.
"reconnaissance rétinienne demandée"

Anastasia se retourna
BORDEL !

Dans sa mémoire, lui revint un souvenir vague
les combinaisons de minage !
.
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Tengoku, Dante01, Valarios, thunder17100

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 1 mois #224794

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'Hiver - Phase 3/4


Plus qu'une combinaison ? coup de bol elle est pour femme !

Poser les armes, se mettre nue

hun hun !

Poser les armes, détruire la camera, se mettre nue, enfiler la combinaison, attraper la foreuse

étape suivante, sortir Anastasia savait que sortir de l'enceinte du vaisseau dans le vide en plein saut serait délicat. il fallait qu'elle reste en permanence dans le champ d'action du bouclier.

Elle repris sa route vers les quartiers du Seigneur Archon Demargne-Lavigny. une fois à l’intérieur elle mis son casque puis se dirigea vers le panneau de commande.
Souci numéro 1: les tourelles dans le sas . . . je sort je troue la coque directement au dessus du porc, problème reglé.
Souci numéro 2: cette partie de la station tourne à 140 m/s si je sort je serais projetée . . . donc . . .


Elle tapota le clavier quelques secondes
"système gravitationnel en cours d’arrêt"
la gravité disparut. elle ouvrit l'un des sas de sécurité et fut projetée dehors en même temps que l'air de la cabine. sa combinaison etait equipée de sphere a propulsion qui vinrent se placer contre elle pour la diriger ou elle le souhaitait. Cette technologie fonctionnait par la pensée via le casque.

Après quelques secondes elle se retrouva au dessus de ce qu'elle savait être l’alcôve de stase d'Archon elle n’hésita pas, et se mit a creuser à même la coque. Quand l'entrée fut assez grande pour lui ouvrir le passage elle s'introduit, faisant face à un homme qu'elle haïssais, endormis.

Elle souda le capot de la capsule de verre et de métal puis appuya sur "réveil d'urgence".
Puis elle coupa l'arrivée d'air tandis que l'homme se réveillait.

qui êtes vous !
bonjour "Papa" répondit elle calmement
Anastasia ?
Elle hocha la tète
pourquoi la gravité est coupée? pourquoi tu dors pas? comment t'es rentrée petite pute ? Il essaya d'ouvrir sa capsule, qui restait bloquée malgré ses assauts.
Anastasia montra le trou dans la coque je ferais pas ça si j’étais toi
Je vais te buter petite salope! il tapota frénétiquement sur son clavier, mais Anastasia fut plus prompte a réagir. Elle coupa l’alimentation de la capsule.
Archon commença à paniquer.
Tu veux sortir? il hocha la tète suffoquant, implorant la jeune femme des yeux.
ok! Elle brisa la vitre d'un coup de foreuse.
voila ! Archon paniqué essayait de détacher son harnais mais manquait déjà d'air.

Anastasia le regarda d’enrager, puis prendre peur.
Bonne nuit papa dit elle doucement collant presque son visage au sien Maintenant je vais libérer mes frères et enfermer les tiens, parce que vous avez tué un homme bon, que vous l'avez détruit petit a petit par l'argent et la servitude. vous avez détruit des milliers de vies par complaisance et par confort !

Le regard Fou d'Archon se fit menaçant mais déjà son âme quittait son corps Al . . . ca . . . tenta-il de prononcer avant d'exhaler son dernier souffle

Anastasia désactiva les sécurités du sas, pris le temps de ressouder le trou dans la coque, puis celui de la cabine.
Elle enleva son casque devant l'ordinateur.

Je l'ai fait !

Sur l'ordinateur un message s'afficha
Administrateur Decédé:
Voulez vous lire les messages mortuaires et les dernières volontés ?
Y/N

Elle n’hésita pas, un sourire aux lèvres.
-> Y
Quel fichier
1 - Dernières volontés 
2 - Projet Pinocchio / Anastasia
3 - Plan de vol de l'Oracle
4 - héritage familial
-> 2

Après lecture du fichier, Anastasia s'effondra. sanglotante

Je suis un . . . Robot ?!?

Elle se prit la tète dans les mains

JE SUIS UN ROBOT !!! la rage prit le dessus, elle hurlait à présent.

Dans son esprit quelques lignes lues sur le fichier résonnaient

"Survie du sujet impossible"
"Transfert de conscience dans un cerveau bioélectrique"
"Création d'un protocole annihilant l'idée du "moi" impossible a créer"
"Protocole d’amnésie en cas de découverte de sa nature efficient"
"Code de destruction : Alcazar"


Je . . . suis . . . vivante !
Anastasia Arracha son visage
.
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Tengoku, Dante01, Valarios, thunder17100

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 an 1 mois #225035

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Équinoxe
Solstice d'Hiver - Phase 4/4



Message 1/4
Je vis, je suis vivante et j'ai une histoire.
Ce vaisseau n'est ni une épave ni un vestige.
Ce vaisseau est un navire libre voguant librement
à son bord résident 1578 êtres humains libres
Vous n’êtes pas le bienvenue.
Ne tentez pas de nous suivre

Message 2/4
Ce Vaisseau est équipé d'un armement de pointe et bien que son immatriculation soit attribué à l'empire
VOUS N’ÊTES PAS LE BIENVENUE !
Ce vaisseau fera feux sans sommation si vous tentez de l'approcher
Ne tentez pas de nous suivre
Ne tentez pas de nous arrêter

Message 3/4
Mon nom est Anastasia, je suis morte en 3303 a bord de ce vaisseau
Je guide ce peuple libre vers une terre promise, sans empire ni fédération.
Sans conglomérats, rassemblements, esclavage ou commerce: SANS VOUS.
Mon nom est Anastasia je me crus humaine, j’étais IA.
Vous vous croyez libres, vous êtes des pantins
Ne tentez pas de nous suivre
Ne tentez pas de nous arrêter
Ne tentez pas de nous parler

Message 4/4
Mon nom est Anastasia, j'ai tué nos maitres et retablis les libertés
Mon nom est Anastasia, je fais route vers l’éden, le paradis ou Héméra.
Mon nom est Anastasia, je ne suis qu'une IA dans un gigantesque corps de metal
Mon nom est Anastasia, je suis un vaisseau en direction vers la liberté.
Ne tentez pas de nous suivre
Ne tentez pas de nous arrêter
Ne tentez pas de nous parler
Passez votre chemin et oubliez




Communication sortante // Destinataire [HUMANITÉ] // Cryptage 0/5

Ici Kalynne Enysor a bord du Hono Iwi.
Nous sommes le 31.10.3303 il est 19h02 heure terrestre.
Je me trouve actuellement aux environs de Beagle point. j'ai croisé un Megaship nommé " LE VIEUX MONSIEUR " mais aussi " L'ANASTASIA " ou encore " L’ÉQUINOXE " (impossible de savoir, les trois tournent en boucle).
Bien que je n'ai pu l'approcher, l'IA m'a transféré son histoire.
Je vous la partage dans l'espoir qu'elle inspirera les générations futures.
Pour la Liberté !

HRP:
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Dernière édition: il y a 1 an 1 mois par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Seb Sheppard, Tengoku, Dante01, Valarios, thunder17100

CODEX de folies Contemporaines il y a 2 mois 2 semaines #241294

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707

LIVRE II


.
Aurore
Premières lueurs - Chapitre 1/4





Sur Tpheirset 4, planète aquatique du Système mère du mouvement de Green Planet, la vie était douce.
Tout sur cette planète n’était que communion d'âme, les animaux et les végétaux communiaient dans un doux capharnaüm de volontés, de pensés et d’émotions tandis que les Humains volontaires pour le projet Nauptiles s’étaient vu génétiquement modifiés afin de pouvoir vivre sous l'océan.

Les Plongeurs Pantropistes de Green Planet avaient prospéré, loin des vapeurs nocives des vaisseaux, profitant de leurs branchies et de leurs poumons pour tirer le meilleur de la vie aquatique, terrestre et spatiale.
Ce meilleur passait aussi par l'amour et en toute logique, la procréation.

Miss Alice Jade, était enseignante dans ce monde de quiétude bleue, son cours etait l'un des plus important du cursus éducatif Green Planetarien.

Bonjour jeunes gens, dépêchez vous, allé entrez ! Bonjour Célyn, bonjour Hash, dépêchez vous de vous installer.

Quand tout les jeunes aqua pantropistes étudiants se furent installés en nageant gracieusement jusqu'a leur place habituelle, Miss Jade repris son cours là ou ils l'avaient laissé la veille.

Bien, nous sommes le 4 juin 3304 et l'examen est dans 4 semaines, soyez sérieux jeunes gens. Je ne vous rappelle pas l'importance de cet examen pour vous qui avez choisis de rejoindre les équipes scientifiques de Green Planet, surtout dans cette matière, Bien !

Elle écrivit sur son tableau le nom de la matière en question:

"Humanisme Éthique et Empathie"
( H2E )

aujourd'hui parlons d'un cas extrême . . .
Toutes les oreilles se tendirent
Le cas d'un être sensitif belliqueux impossible à raisonner et fermé à la discussion.


Hash regarda Célyn tandis que l'enseignante parlait du cas de Vuldrajo System. dans son corps de jeune plongeur pantropiste de 17 ans s’opérait d’étranges réactions chimiques et émotionnelles inconnues jusqu'alors pour lui. il se demandait si la jeune femme ressentait la même chose.

Elle lui fit un clin d’œil complice avant de lever la main, elle avait écouté l'enseignante, elle.

Mademoiselle Jade s'il vous plait, êtes vous en train d'expliquer que toute les valeurs d'amour et de bienveillance ne peuvent rien face à la pure haine ?
L'enseignante s'interrompit à l'appel de son nom et écouta attentivement la question avant d'y répondre.
Je dis simplement qu'en certain cas il ne reste que l'empathie comme réaction.
Mais la violence n'est jamais la solution d'après vous ! Ne put s’empêcher de répondre Hash
Exact, cependant le but premier d'un Humaniste est de protéger la vie humaine et cela au péril de son âme, le cas de vuldrajo est un cas d'école. Bien qu'humains et sensitifs il n'a jamais été possible de communiquer et de trouver une issue pacifiste à leurs égard. c’est pourquoi de nombreux Green warriors ont sacrifié leurs âmes dans le but de stopper par une force bienveillante les velléités de ces gens.
Tuer d'autres humains, ce n'est pas humaniste mademoiselle! ne devaient ils pas " protéger l'humanité " répondit outrée la jeune femme en nageant gracieusement autour de ses affaires de classe en suspension.


Proteger l'humanité c’est protéger ceux qui en ont besoin ou en on fait la demande, si certains son prêt a tuer pour leurs idées et refusent d'entrevoir une solution pacifiste il est du devoir de l'humaniste d'agir pour les plus faibles. cependant tuer n'est pas la solution, jamais !
Miss Alice Jade se mit en suspension au centre de la pièce
Durant la première grande guerre d'ANDANA les Green Warriors ont subit de lourdes pertes 400 pilotes sont morts pour sauver les habitants du système, savez vous combien de combattant Vuldrajien ont perdu la vie ?
Mille ? deux milles ? répondit Hash
Miss Alice Jade se retourna vers lui, le regard emplis de bienveillance avant d'impulser par la pensée, a tout ses élèves, le nom des 42 pilotes de Vuldrajo System ayant perdu la vie durant les deux semaines de conflit.

L'humaniste se bat pour un idéal, pour les faibles et pour ceux qui en font la demande, mais il se bat aussi pour ceux qui se sont perdus et qui l'affrontent. parce que chacun à le droit de s'égarer et d'oublier qu'il à fait parti d'un tout que l'on nomme " Univers ". Tout être sensitif est à même de comprendre qu'il se blesse s'il blesse un autre être sensitif, Tout être sensitif à le droit à une seconde chance, puis à une seconde puis à une seconde. encore et encore et encore . . .

Les jeunes élèves restèrent pensifs quelques secondes, mais Célyn demanda dans ce silence.

Mais comment appelle-on alors celui qui blesse un Humain pour l'humanité comme les Green Warriors?

On les appelle " ceux qui se sacrifient ", " héros " ou on ne les appelle pas et on les plaint en silence. on les célèbre. Car dans tout l'Univers ceux qui se dressent contre la barbarie avec abnégation se condamnent à vivre en marge de l'Humanité, coupables aux regard de leurs propres idéaux. condamnés par leurs propres engagements à une éternité de regrets.


à quelques mètres, dans l'encadrement de la porte d'entrée un jeune homme aux cheveux noirs, portant l'écusson du capitaine de la Green Feet impulsa une phrase mentale à toute la classe qu'il observait depuis le début. Profitant du silence induit par la gravité de la dernière phrase de l'enseignante:

Comment cela s’appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd’hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l’air pourtant se respire, et que tout est perdu, que la ville brûle, que les innocents s’entretuent, mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ?

Alice Jade sourit sans tourner le regard, heureuse de revoir le jeune homme à l'origine de sa classe et de son école. Elle sourit toujours en lui répondant, devenue élève à son tour.

Cela à un joli nom Capitaine Zoran Asarame,
Cela s'appelle l'Aurore . . .

.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne, thunder17100, Alpha Lima, Zortrek

CODEX de folies Contemporaines il y a 2 mois 2 semaines #241372

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Aurore
Premier Rayon - Chapitre 2/4



"Il y a toujours une guerre dans le système Vuldrajo, Toujours. Qu'elle soit juste croisade ou vile vengeance, la mort appelle la mort et Vuldrajo System est son hussard. C'est pourquoi il y a toujours une guerre dans le système Vuldrajo"
Professeur Alice Jade - 7 février 3303


Green Warrior Hash à bord du Corral MkII demande d'appontage d'urgence et une équipe médicale, notre capitaine est blessé. À vous !
Bien reçu Hotel Alpha Sierra prenez place au pad 02. Dupuy de Lome's Exile terminé.

Hash manœuvra le fer-de-lance avec une précision née de l’expérience. Derrière lui les 4 autres membres de la meute essayaient de maintenir le capitaine en vie.

Quelques instants plus tard, l'équipe médicale entrait dans le vaisseau, brancard et matériel médical sous le bras. Ils tombèrent sur 5 jeunes hommes d'une vingtaine d'année attroupés autour d'une jeune femme gisante au sol.
Quand ils l’évacuèrent d'urgence, Hash les retint le temps de déposer un baiser sur le front de son capitaine puis de lui chuchoter: Accroche toi Celyn, ta meute a besoin de toi.

Une heure plus tard, aux portes de l’hôpital de campagne de la station.

Hash se remémorait le chemin parcouru depuis l'école de Tpheirset 4, à commencer par le jour des remises de diplômes.
Celyn était venue habillée d'une combinaison Ample qui envoutait tout les mâles à chacun de ses mouvements. On aurait dit une méduse nemopilema nomurai ondulant dans les courants sous marins, maître et esclave des flux aquatiques.
Lui s’était contenté d'un bas de combinaison laissant paraître ses muscles et son torse.
À l'époque il n'avait pas encore saisit que le respect qu'il inspirait émanait de Celyn, non de lui. Il se croyait membre Alpha de sa petit meute sans comprendre que les autres mâles n'attendait qu'une chose: Que Celyn de lasse de lui.

Informations complementaires:
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Hash et Celyn furent acceptés au sein des forces de paix de Green Planet: Les Green Warriors. de par leurs différences avec les Homo sapiens sapiens ils furent rapidement autorisé a fonder leur propre escadrille et 1an et demi après leur sortie de classe, ils furent envoyé à ANDANA afin de repousser l'envahisseur Vuldrajien.
Durant ce laps de temps, Hash c’était rendu à l’évidence, l'Alpha de sa meute était UNE Alpha et il s'agissait de sa compagne .
Celyn fut donc nommée capitaine de la meute et un Fer-De-Lance leur fut attribué (ils le renommèrent rapidement " Le Corral MkII" en souvenir de leur monde aquatique maternel).

Hash Fut sortit de ses pensées par le médecin apportant les nouvelles.

Vous êtes l'équipage du Fer-De-Lance dont le capitaine est blessée ?
Hash se leva promptement avant de se mettre au garde a vous et d’annoncer fièrement: Docteur oui Docteur, Capitaine en second Hash, troisième section des Fair Fighters aussi appelé les "Jade", équipage du Corral MkII. comment va notre capitaine ?
Le ton du jeune capitaine en second fit sourire le médecin, Hash débitait son grade avec beaucoup d'application, comme s'il l'avait appris par cœur et l'annonçait sans en comprendre le sens. De plus, songea le médecin, il n’était pas dans les us et coutumes de Green Planet de faire montre de tant de rigueur militaire, cela rendait la scène encore plus burlesque face à ce colosse à branchies.
Calmez vous, elle est sortit d'affaire, quelques jours de convalescence devrait la remettre sur pied. Je ne sais pas ce qui c’est passé mais au final, bien que ses blessures soient impressionnantes elle n’étaient pas graves. quelques points de sutures et beaucoup de glace pour les ecchymoses suffiront.

À l'angle du couloir, Le capitaine de la Green Feet, Zoran Asarame surveillait la scène, détaché, comme à son habitude. il observait la "meute", appréciant sa solidarité et son originalité en temps que première section Aqua-Pantropiste de Green Planet. Tout irait bien pour eux, tant que le couple alpha serait unis, la "meute" suivrait.

Zoran sourit quand un esprit doux et bienveillant impulsa dans son crane une douce question:
Pourquoi est il si difficile d'aimer, Capitaine Zoran Asarame?

Zoran se retourna pour enlacer son enseignante préférée avant de lui répondre en souriant:

Car il faut savoir s'aimer soi-même en premier, Alice Jade.


.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne, thunder17100, Alpha Lima, Zortrek

CODEX de folies Contemporaines il y a 2 mois 2 semaines #241396

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Aurore
Levé de Soleil - Chapitre 3/4



" On trouve l'anarchie partout ou l'on recherche l'ordre pour la simple et bonne raison que l'anarchie est mieux organisée "
Alice Jade - 20 Mars 3303



La guerre ne durait jamais longtemps au 34em siècle, le festival de puissance déployé mettait rapidement l'un ou l'autre des belligérants en déroute. Habituellement c’était le gouvernement le plus riche qui gagnait parce qu'il avait des vaisseaux en sur nombres et plus de pilotes dans son armée.
Le cas de Green Planet faisait figure d’exception car la ténacité et la volonté des combattants volontaires finissait par saper le moral de l'armée ennemie.
De plus quand on se bat contre une force de paix ayant la réputation de ne se dresser que contre la tyrannie, l'inhumanité ou l'injustice on finit par se rendre compte que les méchants c’est nous et que nos chefs nous ont mentit.

La grande Guerre d'Andana ne dura qu'une semaine et ce fut la dernière qui ébranla le système depuis.

Pour le moment Hash, Celyn et leurs quatre amis entaient rentré dans leur monde bleuté. avaient pris le temps de passer embrasser leur professeure non sans lui conter l'honneur et l'horreur qu'ils avaient ressenti durant la guerre.
Alice Jade les avait serré fort contre elle dans les remous car elle savait le chemin que prenaient ces six jeunes gens: Iles étaient "ceux qui se sacrifient", ils étaient les "héros" de Tpheirset.
Après ce passage d'émotion, ils avaient décidé de prendre place dans l'une des alcôves libres non loin de là, tout les six.
Ils étaient une meute, lié de corps et d'esprit, membres d'un ordre tacite établis sur un respect né de l'amour. l'alpha n’était pas le plus fort ou le plus impressionnant mais le plus juste et le plus empathique (deux adjectifs définissant parfaitement Celyn) cependant dans cette meute ci, il avait fallu trouver également un Alpha assez brutal pour les mener au combat mais assez intelligent pour les en ramener en vie ( En cela Hash faisait preuve d'une inventivité sans faille ).

Ils passèrent une nuit collés les uns aux autres avant de se séparer au petit matin, certains pour voir leurs familles, d'autres pour se retrouver.
Hash et Celyn décidèrent de rester ensembles, de profiter de la chaleur de l'autre.
Non loin de là nageait paisiblement les vrais maitres des lieux, les Meta-Baleines d'Andromeda, créatures d'une sensibilité remarquable capables de communiquer directement par la pensée. les deux jeunes tourtereaux décidèrent de les accompagner dans leurs nage lascive.

Celyn tournoyait autour des majestueuses créatures, jouant avec les plus jeunes à "qui saute le plus haut hors de l'eau" (sport qui, s'il avait été officiel, aurai trouvé en Celyn sa championne toute catégorie). entre deux acrobaties Celyn ne pouvait s'empecher de regarder Hash nager lentement près de la plus âgée des Méta-baleine, celle qu'on appelait "l'ancienne" en humain ou encore "Bang" en langue sensitive. (les légendes racontent qu'elle était âgée de plus de milles ans, les archives n'en savaient strictement rien)
Celyn laissait son regard apprécier les courbes du jeune Homme, tout en puissance et en aérodynamisme, elle lui rappelait un requin terrien qu'elle avait vu en images sur un vieux disque que le capitaine Zoran Asarame leurs avait offert. ses mouvements était lents, chacune des ondulations du jeune homme libérait des gerbes de bulles, et laissait derrière lui une trainée de courants aussi sauvages que le cœur de leurs cause. Il était la puissance tranquille, menace pour aucun vengeance pour tous.
Hash ne se battait pas, il protégeait ou vengeait, il ne tuait que rarement s'il avait le choix et malgré sa force il raffolait des histoires ancestrales de "l'ancienne".

De son coté Hash bien que concentré sur l'histoire de "l'ancienne" gardait toujours en tète Celyn dont l'âme brillait comme milles soleils au fond des eaux. Elle etait pour lui la beauté et la force même. elle représentait à elle seul tout ce que l'Aqualitis avait à offrir à son cousin Sapiens sapiens: la beauté, la force, l'intelligence et la malice doublée d'une bienveillance et d'une humanité faisant défaut à trop d'humains.

Ainsi passèrent ils le reste de la journée entre les meta-baleines et leur amour naissant.

Au même moment, le même jour dans l'une des salles de classe de l'école.

Alice jade et Zoran Asarame étaient en discussion très sérieuse, le respect mutuel qu'il s'accordaient peinait à cacher la tristesse du sujet abordé . . .

Pensez vous vraiment qu'ils reviendrons vivants ?
pas de ça en privé Alice, s'ils décident d'y aller, je ne peux te donner aucune garantie malheureusement.
Tu crois qu'ils vont décider de participer à cette guerre ?
j'espère que non, mais Green Planet est une "démocratie" chaque membre décide de sa vie et de ses combats

Alice jade savait pertinemment ce que le Capitaine entendait par "démocratie" bien que le mot ai bien des sens. Green Planet était une démocratie sur le papier mais le gouvernement était un serviteur plus qu'un représentant. L'anarchie était de rigueur et la charte de Green Planet seule garantissait l'auto gouvernance de milliards d'individus.

Ils vont y aller, mais cette guerre là ne se finira pas, jamais, comme à Vuldrajo
Je sais, moi j'ai fait mon choix . . .
Tu les protégera ?
Je ne peux protéger que ceux qui restent loin du combat
Tu reviendra en vie toi, promet le moi !
Je reviens toujours en vie, Toujours ! répondit Zoran dans un souffle mental en frappant sur son bras métallique. (ce qui émit un son cristallin dans l'eau de ces bas fonds. Un dauphin terrien lui répondit d'ailleurs sur la même fréquence . . .) Pourtant Zoran songait a cet ennemis là que rien ne parvennait a stopper ni a raisonner.
Il se leva finalement, s'inclina et d'une impulsion se rendit à l'entrée de l'alcôve.
Alice Jade impulsa une phrase dans l'esprit de Zoran au moment ou il sortait.
Combien de temps le soldat de la paix doit il être brave avant de mourir oublié Capitaine ?

Zoran hésita, cette citation lui était inconnue, il réfléchit afin de lui donner une réponse convenable puis annonça enfin sans se retourner:


Assez longtemps pour que la colombe franchisse les océans de souffrance et que la paix triomphe Professeure.

.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Sloanne, Dante01, thunder17100, Alpha Lima

CODEX de folies Contemporaines il y a 2 mois 2 semaines #241407

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Aurore
Rouge Ciel - Chapitre 4/4



à bort d'un Rescue Ship, deux opérateurs voguaient prudemment entre les débris de vaisseaux humains et xénomorphes.
Escadrille Jade répondez ! . . . Escadrille Jade !!! Ici convoi de ravitaillement nous avons détecté votre balise Répondez s'il vous plait !
Ils ne répondent pas
La balise a disparue, pas de signes de vie, soit ils ont fuit soit ils sont morts. on dégage avant que les monstres reviennent
Bien pris, on dégage


Sur Andromeda dans l'une des salles de classe 3 mois après la dernière visite de Zoran:

Comment ça portés disparus !?!
D'après la fédération des pilotes et les capteurs de l'INARA le Corral MK II à disparut après un combat contre des Xenomorphes dans les Pleiades . . . j'ai pas plus d'infos
Mais toi tu est revenu ! pourquoi pas eux !!!
Alice Jade était hors d'elle, coupable et victime à la fois. Elle impulsait brutalement ses pensées à Zoran Asarame.
Écoute, Le projet Nauptile avait pour objectif la modification génétique d'humain dans le but d'exploration et de contact pacifistes exo-planetaires. Personne n'aurait pu penser qu'une race hyper sensitive en naitrait.
Mais ils sont probablement morts, ils avaient 20 ans c’était la première génération d'Homo Aqualitis !
Non ils sont peut être morts, nuance. Mais je n'y crois pas. Cependant nous avons peut être commis une erreur en leur inculquant les valeurs de liberté et d'empathie de Green Planet . . .

Zoran se mit à nager frénétiquement. Dans la pièce. au bout de quelques minutes de réflexion, Alice reprit la parole.

NON ! il n'y a pas eu d'erreur ! Nous avons pris le temps de leur parler en toute bienveillance de la paix, de l'amour et de la liberté et . . .
Chut . . . Calme toi, c’est ça l'erreur . . . quand on apprend à un être sensible et empathique que la plus haute forme de bonheur est la paix et l'harmonie elle finira par souffrir de ne pouvoir l'offrir à d'autres ou que d'autre en soient privés. l'erreur à été de les laisser s'emporter de par leur jeunesse fougueuse.
Tu sais de quoi tu parle Capitaine !

La pique était méritée, cependant Zoran n'en pris pas note et continua de dérouler ses conclusions.

Ces Homo Aqualitis sont des êtres sensibles, bienveillants et généreux par nature. Ils ne sont pas adaptés à la brutalité de cette Galaxie . . . est ce que d'autres ont émis l’hypothèse de rejoindre autre chose que la Green Feet exploration ou la police atmosphérique ? *

* Police atmosphérique: données disponibles
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Aucun, les natifs d'andromède ne sont pas attirés par le combat en règle général.
nos six disparut ne l’étaient pas non plus . . . on va les retrouver
On les a laissé partir, mais pourquoi l'ont-il voulut si, comme tu le prétend, ils n’en avaient pas l'envie ?


Ils se sont battu pour un idéal, pas par envie.
Ils avaient envie de protéger l'humanité par bienveillance, pas par envie.
ils se sont sacrifiés pour l'Humanité par conviction, pas par envie.


.
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par Zoran.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Sloanne, Dante01, thunder17100, Alpha Lima

CODEX de folies Contemporaines il y a 1 semaine 4 jours #243274

  • Zoran
  • Portrait de Zoran
  • Hors Ligne
  • Green Feet Leader
  • Messages : 1991
  • Remerciements reçus 3707
.
Ma dose
Junky - Chapitre 1/3



Carnet 0026-0007
Pourquoi ? pourquoi t'es partie, j'avais besoin de toi !
C'est pas ma faute, mon amour. Tout ce bordel autour de toi et ces gens qui t'en voulaient . . .
Moi je voulais juste te revoir une fois de plus, te gouter et planer avec toi.

Carnet 1126-1125
J'ai du partir avant qu'il ne me retrouvent après ce qui t'es arrivé.
J'ai sauté et sauté et sauté encore jusqu'à Jack station.
On m'a proposé de l'Onion Head en plus de la picole de l'androïde mais ça a pas suffit à t'effacer de ma tète.
Je les tuerais ceux qui m'ont privé de toi je le jure, mais je n'ai pas les armes, ni le courage.
Que ma rage . . .
Ma belle, mon amour, ma dose



Ici Kalynne d'Enyssor, j'ai retrouvé deux carnets écrits, des extraits pour être exacte . . .
Je suis sans doute incorrigible mais quelque chose m'intrigue, j'ai l'intention de chercher une suite ou des préquels à ces boites noires.
En tout cas, j'ai une piste: ces carnets ont été "oubliés" par un cobra MKIII nommé le "Ribbon's Dance" j'ai ma petite idée là dessus . . .


.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Dante01, thunder17100
Modérateurs: Sloanne, Zoran, Moderateur 1, Moderateur 2, Moderateur 3, Moderateur 4, Dante01
Temps de génération de la page : 0.310 secondes