-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

jeudi 3 décembre 2020
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

file [épilogue ?] Quand Dainslef redevient Harvey

Plus d'informations
il y a 1 semaine 5 jours - il y a 1 semaine 5 jours #249563 par Dainslef
[épilogue ?] Quand Dainslef redevient Harvey a été créé par Dainslef
Nous étions tous les deux assis, côte à côte sur un banc devant la maison, un café à la main, admirant le lever de Vénégana A, vers l'aval de la vallée : un lever en tout point semblable à celui du soleil. La vallée verdoyante était calme, seulement dérangée par le bruit de la brise printannière, de temps à autre ponctué par les rires d'une petite fille, la mienne ; elle jouait avec un brave golden retriever, calme et patient. Elle était potelée, la chevelure blonde bouclée, et avançait maladroitement, tombant occasionnellement dans l'herbe tendre, pour se relever aussitôt. L'épaisse couche qu'elle portait lui servait également de coussin quand elle s'asseyait. Elle ressemblait tant à sa mère, ça m'en étreignait le cœur !

Mon vieil ami prit la parole :
« Pourquoi es-tu devenu paysan ? Je croyais que tu ne voulais pas de cette vie.
_ Agriculteur, pas paysan. Je le croyais aussi, Rag, mais en dehors du pilotage, c'est tout ce que je sais faire. Au moins, j'ai évité le pire, je ne fais que des céréales : je hais l'élevage de porcs.
_ L'ivresse de l'espace ne te manque pas ?
_ Si, parfois, mais j'ai fait une promesse : j'ai promis à Laura de m'occuper de Stella jusqu'à son retour.
_ Et elle est partie quand et pour combien de temps ?
_ La mission devait durer six mois. Ça fera bientôt un an.
_ T'as eu des nouvelles ?
_ Non. Rien. Son porte-vaisseaux s'est comme évaporé dans la Mare Desperationis. Ironique, comme nom, n'est-ce pas ?
_ Tu veux pas partir à sa recherche ?
_ J'y ai déjà pensé, mais je ne peux pas laisser notre fille sans aucun de ses parents, ni l'emmener avec moi dans une expédition risquée. Et j'ai fait une promesse, je te rappelle.
_ Quelle merde. Et moi qui étais venu demander ton aide. Ce serait plutôt toi qui en aurais besoin.
_ Tu as besoin d'aide ?
_ L'aide d'un pilote, pas d'un agriculteur. Laisse tomber.
_ Comment va ton groupe de fumeurs d'herbes ? C'est pour eux, que tu voulais de l'aide, ou pour toi ?
_ C'était pour un problème perso, mais c'est bon, j'irai voir d'autres potes. Et puis arrête avec ces clichés de babas cool : ils sont faux… même si, occasionnellement, on se fait des soirées sympas. Je te rappelle que toi, tu faisais récemment encore partie de ceux que nous, nous appelons les alcooliques-pas-du-tout-anonymes.
_ C'est vrai, les Black Birds boivent, et personne ne le nie. L'alcool donne du courage ; les Black Birds sont des combattants, certes, mais des humains avant tout : ils connaissent la peur. Tu as idée de comment ça se passe pour eux ?
_ D'après les rapports diplomatiques, ils se maintiennent. Mais tu sais ce qu'il faut penser des rapports diplomatiques, n'est-ce pas ?
_ Se maintenir, ça veut dire qu'ils n'ont toujours pas remonté la pente. Delaine continue de les harceler, ou les laisse tranquilles, à présent ?
_ Il a la rancune tenace, mais également d'autres chats à fouetter. Plusieurs puissances lorgnent l'espace qu'il contrôle. Je crois que ça s'est un peu tassé, mais on raconte qu'un escadron mystérieux donne à présent du fil à retordre à tes copains les oiseaux bourrins.
_ Je n'en fais plus partie, tu le sais ?
_ Oui, oui, c'est juste pour info que je te dis ça. Pourquoi t'en es parti, au fait ?
_ Laura a raccourci son expédition en solitaire quand elle a compris qu'elle était enceinte. Elle et moi avons bien failli y rester, lors de son retour. Alors nous avons décidé de nous ranger, pour fonder une famille.
_ J'en ai entendu parler, de cette bataille : ton idée de génie et ton comportement héroïque ont permis de sauver tout le monde, de tuer votre ennemi du moment, et de mettre en fuite Archon Delaine. Impressionnant, comme acte de bravoure ! Et c'est justement pour ce genre de truc que je suis venu te demander de l'aide, mais bon : oublie ça.
_ Tu sais, il ne faut pas croire tout ce que raconte nos hagiographes. Je n'ai pas le quart du talent que tu me prêtes.
_ Ce que racontent vos quoi ?
_ Laisse tomber. Je voulais juste dire que ça ne s'était pas exactement passé comme ça, mais peu importe : le méchant est mort, tout le monde a été sauvé, le bien a triomphé, et cætera ; c'est ça, le plus important.
_ Tu as raison. Si jamais tu reprends le manche, pense venir me voir, et peut-être qu'on se fera un petit bédo, qui sait ? Et merci pour le café, il est délicieux.
_ Ça marche. Ce café, c'est un voisin qui le cultive, le fait maturer puis torréfier. Il est exceptionnel.
_ Comment il fait pour le rendre aussi bon ?
_ Je crois qu'il ne vaut mieux pas que tu le saches, tu ne le trouverais plus aussi délicieux.
_ Très bien, mon vieil ami. À bientôt, j'espère. Et j'espère aussi que ta femme reviendra.
_ À bientôt, mon vieux. »
Et je l'espère aussi, pensai-je en le regardant se lever et poser sa tasse sur le banc. Il avait apprécié le kopi luwak, et l'avait bu jusqu'à la dernière goutte : il avait toujours su déguster les bonnes choses. Il prit son taxi et rejoignit la navette en partance pour la station orbitale, une pointe de tristesse dans le regard.

Le soleil était à présent complètement levé, je venais de déposer Stella à la crèche consilienne, et rentrai à présent à ma ferme, pour me préparer à la journée de labeur, quand j'aperçus un taxi qui attendait devant la porte de mon domicile. Qu'avait-il oublié, cet étourdi ?

Quelle ne fut pas ma surprise en constatant que ce n'était pas Rag'Nox qui m'attendait !

On peut tromper une personne mille fois, on peut tromper mille personnes une fois, mais moi, on ne peut pas me tromper deux fois.
Pour avoir accès à tous mes RP
Dernière édition: il y a 1 semaine 5 jours par Dainslef.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 1 semaine 4 jours - il y a 1 semaine 3 jours #249567 par Dainslef
Réponse de Dainslef sur le sujet [épilogue ?] Quand Dainslef redevient Harvey
Tranquillement assise sur le banc où Rag'Nox et moi avions remémoré notre passé à peine une heure auparavant, une silhouette vêtue de noir lisait le journal. Je descendis de mon glisseur, et la silhouette leva la tête, et posa son journal ; je la reconnus alors. M'approchant de ma vieille sœur d'armes, je levai la main : « Salut Sahaquielle, Que viens-tu faire ici ?
_ Salut, Dains, je venais prendre des nouvelles de ta famille, et accessoirement, te faire une proposition.
_ C'est Harvey, à présent, ma fille va bien, et non merci, je ne suis pas intéressé.
_ Harvey ? Si tu veux. Mais tu ne sais même pas pourquoi je viens et tu me dis déjà non ?
_ Si tu viens me voir, c'est que tu aimerais que je reprenne du service. Je ne peux pas, j'ai une famille, à présent, comme tu sais.
_ Tu refuses d'écouter ce que j'ai à te dire ? Je t'assure pourtant que tu y trouverais ton compte.
_ Je ne peux pas. J'ai une famille. J'ai fait une promesse.
_ Comme tu voudras. C'est ta fille que je vois là-bas ? Elle ressemble à sa mère. C'est tout ce qui te reste d'elle, je me trompe ? »
Je restais pétrifié. Venait-elle de faire une allusion à ce qui pourrait lui arriver si je m'obstinais ? Voyant mon visage pâlir, elle éclata de rire :
« Ne t'inquiète pas, gros balourd ! Ce n'était pas une menace, je voulais juste te dire que nous avons eu vent de la disparition de ta femme, et que nous étions prêts à monter une expédition pour aller la sauver. Rien de plus !
_ Pourquoi t'as pas commencé par ça ?
_ T'as oublié le sens de l'hospitalité, mon vieux ? En principe, on offre à boire à un ami qui amène une bonne nouvelle ! T'as pas distillé un bon tord-boyaux dans ta cave ?
_ J'ai arrêté l'alcool fort. Le truc le plus fort que tu trouveras chez moi, c'est du café. Du bon. Je t'en sers un ?
_ J'aime bien cocktail que t'as mis au point, le samsonish coffee. À part ça, le café et moi, on s'entend pas trop. »

Finalement, je lui ai servi une bière légère, et pour la deuxième fois de la journée, je sirotais une boisson en compagnie d'un ami, parlant du bon vieux temps où nous pilotions ensemble. Elle avait complètement changé de sujet, et une fois la bière terminée, je lui posai la question qui me brûlait les lèvres depuis un bon quart d'heure.
« Dis-moi, Saha, tu n'avais pas dit que vous étiez prêts à monter une expédition pour Laura ?
_ Tu perds pas le nord, toi ! Bien sûr, mais avant, j'ai juste une petite question : t'en es où, avec ton copain Caster ? » Elle a l'air tendue, même si elle essaie de donner le change. À chaque fois qu'elle veut poser une question, l'air de rien, elle prend un air désintéressé qui contraste avec le reste de la discussion. Mais je n'ai rien à cacher, et je lui répond sans hésiter :
« Pas de problème. J'ai revu le doc, il m'a confirmé qu'il n'y avait plus d'activité cérébrale parasite : il a été effacé. Fini. Il n'y a plus de professeur Caster, et j'ai récupéré tous mes moyens.
_ Super ! En fait, nous serions ravis que vous réintégriez l'escadron, tous les deux.
_ Quel rapport avec Laura ?
_ Je rappelle que Laura et toi avez fait partie des Black Birds, il y a peu. Or, tu sais la politique de l'escadron : on va secourir ceux des nôtres qui sont en difficultés. Si vous revenez parmi nous, Laura serait alors un membre officiel, et étant en difficulté, nous pourrions alors débloquer les crédits et mobiliser des pilotes pour aller la chercher. »
Les Princes Noirs devaient vraiment vouloir me réintégrer, pour proposer une telle mobilisation de moyens pour un pilote qui n'avait même pas été formé au combat. Mon petit doigt me hurlait qu'il y avait anguille sous roche, mais je décidai de temporiser et de tâter le terrain ; Après un temps de réflexion, je répondis prudemment :
« Supposons que j'accepte, que va devenir ma fille ?
_ Elle serait éduquée par les meilleurs précepteurs : des esclaves impériaux triés sur le volet pour leur culture et leur sens de la pédagogie. Ne t'inquiète pas, elle n'ira pas dans une école publique consilienne !
_ Admettons. Je veux maintenant la vérité : qu'est-ce qui pousse le Consilium à déployer une telle débauche de moyen, juste pour me récupérer ? »
À ce moment précis, Sahaquielle prit son air le plus sérieux, et me débita l'histoire la plus invraisemblable qui m'ait été donné d'entendre ces dernières années.

On peut tromper une personne mille fois, on peut tromper mille personnes une fois, mais moi, on ne peut pas me tromper deux fois.
Pour avoir accès à tous mes RP
Dernière édition: il y a 1 semaine 3 jours par Dainslef.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: KhorissblackseraphBobySkyfengerPhoneixZoranjimooRedfoxGibloodSloanneSahaquielleblaisepascalgranteeric
Temps de génération de la page : 0.215 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07