-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

jeudi 17 octobre 2019
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

file Le Voile se lève, partie 7

Plus d'informations
il y a 1 semaine 1 jour - il y a 1 semaine 1 jour #248079 par Dainslef
Le Voile se lève, partie 7 a été créé par Dainslef
« Will ?
_ Oui ?
_ J'aurais besoin de faire les choses proprement. Je ne veux pas les faire souffrir, tu comprends ?
_ Bien sûr, mon frère !
_ Je veux le faire vite et sans bavure. J'aurais besoin d'un maximum d'informations, d'espace mémoire, et de puissance de calcul, s'il-te-plaît.
_ Avec plaisir ! » Tendant les bras vers le ciel, il m'ouvre une porte virtuelle, et j'entre dans un espace de calcul absolument sidérant : une salle aux dimensions gargantuesques, où je ressens plusieurs térahertz de calcul dans cet espace bourdonnant. Il ajoute : « tu as entre cinq et huit jours, temps virtuel, pour que s'écoulent les quelques minutes pour que les escouades d'intervention, soit vingt soldats, rencontrent les systèmes de défense. Je te préviendrai la veille. » Je referme la porte derrière moi. Un sacré travail m'attend. À moins qu'il ne s'agisse d'un travail sacré...

Quasiment une semaine plus tard, je ressors de l'espace de calcul. Il ne s'est passé que quatre minutes environ dans le monde réel. Les forces spéciales, vingt soldats d'élite Black Birds, dont certains d'entre eux sont probablement de mes amis, arrivent à hauteur des systèmes de défense camouflés. Que tout se fasse sans bavure est peu probable, mais pas infaisable ; j'ai calculé une probabilité de 17%. Il se peut que des dents grincent. Je crache virtuellement dans mes mains virtuelles, je me les frotte, je scrute la simulation, et je me lance enfin : « c'est parti, mon kiki ! » criai-je en mettant mon plan à l’œuvre.

Tout se passe très vite, y compris pour moi. Les systèmes de sécurité sortent de leur camouflage en un clin d’œil, et au même instant, les robots de défense font face au champ de bataille en une fraction de seconde, prenant par surprise tout le monde. Y compris Caster, qui comprend trop tard que les tirs des tourelles visent les robots, et inversement. Il essaie d'en reprendre le contrôle, mais se rend compte avec horreur que j'ai placé un programme de protection, qu'il brise… trop tard. En moins d'une seconde, tous les systèmes défensifs sont HS, les soldats hésitent, visiblement. Pas trop longtemps, s'il-vous-plaît ! Le message que j'ai téléchargé dans l'ordinateur de leur armure égrène ses mots devant leurs yeux éberlués.

Pendant ce temps, la lutte contre Caster est rude. Moins que ce je craignais. Je revois à la hausse les chances de succès de l'opération : 38%. Je m'étais bien préparé ! Tout va très vite... ou très lentement, trop lentement, selon le point duquel on se place. Toute la scène ne prend que quelques minutes, en temps réel, mais des heures dans l'univers virtuel. La lutte est indescriptible ; ni coups, ni tirs échangés, simplement des bits de données qui défilent entre nous. Je fais de mon mieux pour contrer les déverrouillages électroniques de Caster, renforcer mes défenses, et le détourner de mon véritable objectif ; je transmets l'intégralité de la structure, les points faibles, et la position du centre névralgique de l'installation aux escouades Black Birds, et surtout la façon de neutraliser la station d'une charge bien placée. Je transmets également, via l'ansible du commandant du détachement armé, un message à notre Dictateur respecté.

Quand Caster reprend le dessus, je vois la peur peinte sur son visage d'habitude impassible : que la désillusion de l'immortalité est amère ! En regardant la position des soldats, je recalcule mes chances de succès : 65%. Les genoux et les mains au sol dans l'espace mémoire du superordinateur, je reprends mes esprit, ou plutôt, je laisse mes processeurs surchauffés refroidir un peu. Caster essaie de reprendre le contrôle de la situation. L'air visiblement désespéré, il tente de refermer les portes, de couper l'arrivée d'air dans l'installation ; mesure inutile d'un esprit en plein désarroi, contre des soldats en armures adaptées au vide spatial, et capables de venir à bout de toutes les portes blindées. Il ne peut plus rien. Avant de lancer la phase ultime de mon plan, je croise virtuellement mes doigts en recalculant une dernière fois mes chances de succès : 98%.





Je flotte. Je me sens bien ; engourdi, mais bien. Les à-coups des pas sont amortis par le milieu liquide dans lequel je baigne. Je ne respire pas, mais je sens une sorte de cordon ombilical, pulsant à l'endroit où devrait se trouver mon nombril. J'entrouvre les yeux, et j'aperçois les soldats qui encadrent la cuve de polycarbonate dans laquelle je baigne, au milieu d'un liquide pseudo-amniotique. J'ai réussi. Mon plan a marché. Mon message a été écouté. Maintenant, je rentre au Nid, mais j'ignore si c'est pour recevoir les honneurs, ou pour être jugé en cour martiale. Le message discret a-t-il joué en ma faveur ?



Trois jours plus tard, je ressors de ma chambre d'hôpital. Ma plaie ombilicale est déjà presque cicatrisée ; le genre de chose qui arrive plutôt chez les bébés. Heureusement que je n'ai pas eu à passer par la phase des couches et des purées de fruits et légumes ! Zaro, Speed, Giblood, Falco, et Éric m'attendent à la sortie. Il me donnent l'accolade, me serrent dans leurs bras, me mettent des claques... amicalement, je suppose.
« Alors, vieux, tu as fait peau neuve ?
_ Dis donc, l'ami, tu me donneras ton truc pour retourner complètement la haine du patron, alors que l'instant d'avant, il t'aurait écharpé à vif ?
_ Moi, ce que je veux que tu m'expliques, c'est comment t'as fait pour redevenir nickel, comme si t'avais jamais picolé ! Je veux la même chose ! » Et ainsi de suite.
Une chose est sûre, ça fait belle lurette que je n'avais pas été aussi heureux : certes, ce n'est pas demain la veille que je serai promu Prince Noir (j'avais déjà fait une croix dessus en allant défendre Giblood), mais au moins, la victoire sur Caster m'a permis de me blanchir. Je soupçonne quand même notre cher Dictateur de garder un œil, voire deux, sur tout ce que je fais. Ça m'est égal, je n'ai rien à cacher. Enfin, presque rien...

J'ai bien évidemment gardé certaines choses pour moi, ils n'ont pas besoin de savoir que mon ADN et la superstructure neuronale de mon cerveau ont été optimisés. Ça leur fera drôle, la prochaine fois, sur le champ de bataille. Au moins, je peux dire : je suis de retour, je suis Black Bird, et je suis plus fort que jamais.

Pour l'heure, je vais faire un tour au Perséphone pour fêter ça à coups de Marteleurs, de Black Plagues et de Black Dragons.

TO BE CONTINUED...




Note :
Au cours de la lutte virtuelle, j'ai transmis un message à Phoneix ; c'est certainement ce message qui a m'a sauvé. Il semble que son contenu ait quelque peu « fuité », comme on dit parfois, mais il ne vous intéresse pas, n'est-ce pas ? Vous connaissez à peu près tout sur le fin mot de l'histoire, n'est-ce pas ? Je suis certain que vous n'êtes pas victime de curiosité maladive. Pour ceux qui en feront la demande, je pourrais éventuellement vous transmettre ces quelques mots. Il suffit de demander...
[je l'ai écrite, mais je veux juste savoir qui ça intéresse…]

On peut tromper une personne mille fois, on peut tromper mille personnes une fois, mais moi, on ne peut pas me tromper deux fois.
Pour avoir accès à tous mes RP
Actualité:
Rédemption? : un nouvel épisode, après le voile se lève (parties 1 à 7).
Dernière édition: il y a 1 semaine 1 jour par Dainslef.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Giblood, ZARO_DIME

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 jours 12 heures - il y a 12 heures 43 minutes #248128 par Dainslef
Réponse de Dainslef sur le sujet Le Voile se lève, partie 7
Bonus final:

Phoneix (le joueur) a enfin lu le message que j'avais adressé à Phoneix (le Dictateur). Je mets donc en libre accès le contenu du message qui a "fuité" (je hais ce mot). Libre à vous de garder le mystère, ou de tout vouloir comprendre; sachez juste qu'il explique tout sur plusieurs RP que j'ai écrits depuis quelques mois:

BBS contre EGC : le chapitre de l'histoire de Falco m'a inspiré, et je propose ma propre suite; c'est là que commence l'histoire de Caster contre les BBS
Un Nouvel Espoir : la suite de la guerre contre les EGC nouvelle génération, la prise de Nyx... mais un nouvel ennemi mystérieux se profile à l'horizon (Caster, bien évidemment)
La Menace Fantôme : une nouvelle fois, un adversaire improbable surgit, une nouvelle fois, le mal gangrène la galaxie; encore une fois, il est contrôlé par cette "anguille", comme je le surnomme.
Le Voile se lève, partie 1 , partie 2 , partie 3 , partie 4 , partie 5 , partie 6 , partie 7 : la vérité sur le Professeur Caster.

Toute l'histoire de ces RP trouve son explication dans ces quelques pages:
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

On peut tromper une personne mille fois, on peut tromper mille personnes une fois, mais moi, on ne peut pas me tromper deux fois.
Pour avoir accès à tous mes RP
Actualité:
Rédemption? : un nouvel épisode, après le voile se lève (parties 1 à 7).
Dernière édition: il y a 12 heures 43 minutes par Dainslef.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Giblood

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: KhorissblackseraphBobyPhoneixZoranjimooRedfoxGibloodSloanneCMDR Falco [FR]blaisepascalgranteeric
Temps de génération de la page : 0.120 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07