-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

dimanche 19 janvier 2020
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

file Les explorations spatiales de Dracula

Plus d'informations
il y a 3 ans 5 mois #157168 par Zark T-H
Réponse de Zark T-H sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
  • Dans une galaxie de 400 milliards de systèmes, le système le plus riche en quantité d'objets pourrait avoir jusqu'à 93 objets environ.


  • Tu doit pas être loin tu résultat, pour l’instant le max que j'ai vu était de 96 objets ^^ malheureusement je me rappelle pas du tout ou c’était .. :lol:



    Born to lose. Live to win.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157172 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Zark T-H écrit:

  • Dans une galaxie de 400 milliards de systèmes, le système le plus riche en quantité d'objets pourrait avoir jusqu'à 93 objets environ.


  • Tu doit pas être loin tu résultat, pour l’instant le max que j'ai vu était de 96 objets ^^ malheureusement je me rappelle pas du tout ou c’était .. :lol:


    Toujours prendre une copie d'écran de la carte d'un système inhabituel. Les données peuvent être très utiles. ;)

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157223 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    On peut calculer le temps T minimum de voyage si on veut voyager à L années-lumière, au moyen d'un vaisseau dont la portée maximale est de P années-lumière, et dont le récupérateur de carburant a un débit de V par seconde.


    Ainsi :

    T = [(L/P) * 50] + [(L/8 ) * (260/P)] pour V = 150/s.
    T = [(L/P) * 50] + [(150/V) * (L/8 ) * (260/P)] = (L/P) * (50 + 4875/V)


    Pour simplifier : T = 165 L / (2P), pour V = 150/s.
    le résultat T est une durée de voyage, en secondes.

    Pour avoir la durée en minutes, on calcule T' = T / 60.

    Et en heures : T'' = T' / 60 = T / 3600.

    Ainsi, pour un voyage de L = 1000 années-lumière, avec un débit moyen de récupérateur de 150/s, et une portée de saut de 24,01 AL, mon vaisseau parcoure les 1000 AL en environ 57 minutes minimum.

    Conclusion : pour aller plus vite dans la galaxie, il faut alléger le vaisseau pour augmenter sa portée, avoir un FSD de classe 6A (ou 5A), et avoir un récupérateur de carburant de classe A. Prévoir aussi les améliorations via les ingénieurs. ^^

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Dracula.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157230 par Zark T-H
    Réponse de Zark T-H sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Dracula écrit:

    Zark T-H écrit:

  • Dans une galaxie de 400 milliards de systèmes, le système le plus riche en quantité d'objets pourrait avoir jusqu'à 93 objets environ.


  • Tu doit pas être loin tu résultat, pour l’instant le max que j'ai vu était de 96 objets ^^ malheureusement je me rappelle pas du tout ou c’était .. :lol:


    Toujours prendre une copie d'écran de la carte d'un système inhabituel. Les données peuvent être très utiles. ;)



    A ce moment je faisait jamais de screen (ce que je regrette :( ) je vient de voir sur reddit qu'un joueur serait tomber sur 135 objet dans le systeme Bleae Aewsy 0Z-0 e6-6 , la proba de tomber sur des systeme aussi riche en objet doit être assez mince vu t'es résultats :lol:



    Born to lose. Live to win.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157284 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Voici mes projets :

    J'ai l'intuition que les aliens viendront bientôt dans Elite et que ce sera le chaos absolu. Je suggère que nous nous cachions à Jaques Station avant l'échéance...
    Il faut 21 heures de voyage non-stop au minimum pour atteindre Jaques station depuis la bulle de Sol. Cette durée pourrait être diminuée de moitié si le fitting du FSD par ingénieur est complet.

    Je suis en voyage interstellaire jusqu'à un pulsar, puis pendant le week end je reviendrai vers la bulle de Sol. Je préparerai ensuite mon départ vers Jaques Station.

    En soirée, les perséides se lèveront à l'est vers 18/20h, et seront vues au sud vers 6h du matin, et les Pléiades sont juste au-dessous de la constellation Persée.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Dracula.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157361 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Comme nous le savons, 3 points reliés entre eux forment un triangle.
    Comme le cas de Sol, Sagittarius A et Jacques Station.

    Coordonnées :

    Sol : [0;0;0]
    Sagittarius A : [25;-21;25900]
    Jaques : [-9530.5;-910.28125;19808.125]

    Je découvre alors quelque chose qui vaut d'être révélé.
    L'angle entre Sol, Jaques Station, et Sagittarius A est exactement de 83,39°, ce qui est assez près de 90°, angle auquel ç'aurait été un angle droit et le triangle un triangle rectangle. Hasard ou pas, je ne sais pas.

    Mais si l'implantation de stations lointaines se basait sur la géométrie de triangles rectangles, alors nous pourrions les localiser.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157367 par kimoye
    Réponse de kimoye sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Plop,

    Pardon de mon manque de connaissances, mais ya quoi de spécial à jacques station ? (en dehors de la référence au barman s’entend).
    Deuxieme question, quelles stations seraient à localiser ?
    ya des stations humaines dont la position est inconnue ?

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157369 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    kimoye écrit: Plop,

    Pardon de mon manque de connaissances, mais ya quoi de spécial à jacques station ? (en dehors de la référence au barman s’entend).


    Jaques Station est une sorte de seconde bulle de Sol. Une colonie fort lointaine, loin de Sol. Jaques peut avoir un intérêt stratégique. On peut sauver notre peau si on fuit avant que Sol soit envahi par les aliens, mais rien n'empêche que ce soit Jaques qui soit attaqué par les aliens...
    Jaques Station me fait penser à la contine "Frère Jacques, sonnez les matines..."
    Mais ça me fait surtout penser au pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, auquel cas la station serait symboliquement un lieu sacré, un lieu où on est protégé. Je suis allé IRL à Santiago comme touriste, il y a 10 ans. J'irai à Jaques Station dans un futur proche. ;)

    Deuxieme question, quelles stations seraient à localiser ?
    ya des stations humaines dont la position est inconnue ?


    Pure hypothèse. On ne sait pas s'il existe d'autre colonie, officielle ou top secrètes.
    Mais en vérifiant tout hypothèse, on saura la vérité. J'aime les surprises. ;)
    J'ai démontré récemment que les pulsars favorisent la teneur en matériaux radioactifs rares, c'est un bon début.
    On ne peut pas tout savoir, malgré les efforts. Mais quand on trouve, c'est motivant.
    Mais il est probable qu'on peut avoir des pistes sérieuses avec de la géométrie élémentaire.
    Bien souvent, les réponses arrivent avec des choses simples, on a tendance (surtout moi), à chercher des choses trop compliquées.

    Je pense que les matheux qui agissent ensemble augmentent l'efficacité intellectuelle de leur groupe selon une croissance logarithmique.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Dracula.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157405 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    News de Galnet, datées du 12 août 2016, traduction de l'anglais par moi-même :

    Poursuivant notre série sur les épisodes importants de l'histoire humaine, l'historien Sima Kalhana note celle des Thargoids.

    «Sommes-nous seuls dans l'univers? C'est une question que nous nous sommes posé depuis des millénaires. Même avant notre expansion dans l'espace, nous nous interrogeons sur la possibilité de l'intelligence non-humaine."

    "Bien sûr, pour certains, la question a déjà été répondue. Nous avons vu les aliens et nous leur avons donné un nom : les Thargoïdes. Mais les cas de rencontres Thargoïdes sont entourés de tellement d'ambiguïté, c'est difficile de les accepter comme preuve de l'intelligence extraterrestre. en outre, il n'y a pas eu de rapports crédibles d'observations Thargoïdes depuis des centaines d'années ".

    "Le premier signal de rencontre Thargoïde date à partir de 3125, lorsque les cas ont fait surface que les pilotes avaient été tiré dl'hyper-espace et attaqué par des vaisseaux interstellaires octogonaux mystérieux. Les témoins ont affirmé que les vaisseaux aliens étaient exceptionnellement rapides et remarquablement manœuvrables. Les pilotes qui ont survécu à ces expériences étaient convaincus qu'ils avait rencontré des extraterrestres, et nommé les aliens, Thargoïdes.

    "Alors que des nouvelles de ces rencontres réparties, des rumeurs circulaient que les interdictions pourraient être une réponse à une attaque humaine plus tôt. Une fuite du Renseignement fédéral a indiqué que les colons dans le système Veliaze avaient rencontré et agressé une députation extraterrestre peu avant que les interdictions aient commencé. La suggestion que les attaques Thargoid étaient une réaction à cette attaque réalisée est plus qu'un soupçon de vraisemblance ".

    .. "Peu de temps après, les rapports des rencontres Thargoid sont venus à un arrêt brusque. Dans les décennies qui ont suivi, pas un compte-rendu crédible d'une rencontre Thargoïde a été signalé. Pour certains, cela était la preuve que les rapports originaux étaient sans fondement -« les fantasmes de pilotes solitaires, à la recherche d'attention », comme Arvan Corto de la Marine Impériale le dit à l'époque".

    "Mais l'opinion publique décalée dans 3250 lorsque les rapports ont émergé que la disparition des Thargoïdes aurait pu être une conséquence directe d'une opération anti-Thargoïde secrète. Un message anonyme, livré à un certain nombre de médias, a affirmé que l'organisation connue sous le nom de "Intergalactic Naval Reserve Arm" avait mis au point une arme chimique conçue spécifiquement pour cibler la technologie Thargoïde. Ce produit chimique -. connu comme le virus mycoïde -. a été conçu pour attaquer les polymères plastiques, que l'on croyait être présents dans les systèmes FSD. Le virus a parvenu à nuire aux Thargoïdes et a conduit à la spéculation selon laquelle les corps des aliens peuvent contenir une sorte de matériau similaire au polymère. Le rapport a été rejeté par de nombreuses personnalités politiques de premier plan comme une théorie du complot, mais certains ont affirmé qu'il contenait suffisamment de détails plausibles pour que ce soit crédible. "

    "Depuis, très peu d'informations crédibles ont vu le jour. Les comptes originaux de 3125 rapportent que les navires Thargoïdes peuvent exécuter des sauts énormes dans l'hyperespace, alors que l'information soi-disant à partir de documents de l'INRA indique que les Thargoïdes proviennent d'un monde à base d'ammoniac. Il y a même des rumeurs selon lesquelles les Thargoïdes ont une conscience collective ou «esprit de la ruche». Certaines des théories moins bizarres comprennent la suggestion que la technologie de contre-mesures électroniques a été conçu à partir de navires Thargoïdes capturés ".

    "Et les barnacles, les artefacts Inconnus et les sondes inconnues ? Beaucoup pensent que ces objets sont d'origine non humaine, qui ont conduit à la spéculation qu'ils ont été créés par les Thargoïdes. Malheureusement, cependant, l'analyse de ces objets n'a pas donné d'informations en béton sur leur origine ou leur but. "

    "Les thargoïdes sont-ils réels ? Franchement, je ne sais pas. Mais s'ils le sont, leur vraie nature ne peut être devinée."

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Dracula.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157488 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    J'ai pu voir récemment des vidéos du jeu No Man's Sky. J'en parle même brièvement ici : wanamaths.altervista.org/nomanssky/index.php
    Chaque joueur de ce jeu démarre sur une planète, chacun a sa propre planète de départ, et démarre donc à une distance variable par rapport au centre de l'univers dans le jeu.

    Je connais un moyen de calculer le rayon plausible de cet univers, grâce aux statistiques.

    J'ai pu recueillir des données :

    * Le joueur JugeFredd, sur la vidéo de Micromania TV France a démarré à 179345 années-lumière du centre.
    * Le joueur que je nomme X a commencé à 174884,5 années-lumière du centre.
    * Le joueur Vgio a commencé à 141805 années-lumière du centre.

    Pour connaître le rayon de l'univers, j'applique un théorème que j'ai moi-même découvert il y a presque 2 ans.

    On additionne les 3 distances et on divise par 3 pour avoir la moyenne, puis on multiplie par un coefficient qui vaut 2,369 plus ou moins 1,54.
    A noter que l'écart-type du coefficient moyen est la racine carrée de ce coefficient moyen. C'est une valeur empirique que j'ai obtenue par simulation informatique.

    Ainsi, on sait maintenant que le rayon de l'univers de No Man's Sky est d'environ 391701,9 années-lumière en moyenne, et il y a 68,2% de probabilité pour que le rayon de cet univers soit compris entre 137070,9 et 646332 années-lumière.

    De plus, il est exclu que le rayon de l'univers de No Man's Sky soit supérieur à 1,16 million d'années-lumière. Il s'agit d'un univers fini, avec une frontière peut-être sphérique où il n'y a rien au-delà.

    En extrapolant l'astuce aux hypothétiques thargoïdes : imaginez que chaque vaisseau octogonal thargoïde porte un numéro de série, ces vaisseaux étant immatriculés en usine. Ainsi, si on sélectionne 3 vaisseaux thargoïdes au hasard, il suffit de calculer la moyenne des 3 numéros de série puis on multiplie par 2,369 plus ou moins 1,54, afin de connaître le nombre total approximatif des vaisseaux thargoïdes. Les maths montrent une fois de plus leur potentiel stratégique. B)

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157505 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Sur une planète de gravité 0,06 G, mon VRS peut atteindre une hauteur verticale maximum de 40 mètres en 6 secondes.
    Selon mon calcul, le VRS a une vitesse ascensionnelle de 24,7 km/h, et il fournit une puissance de 15,7 kilowatts pour soulever sa propre masse de 4 tonnes.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157562 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Je me demande si on peut voyager d'un système vers un autre système proche sans utiliser l'hyper-espace.
    En utilisant juste le supercruise.
    Dans le cas où ce serait possible, mieux vaut prévoir des réservoirs volumineux. Dans l'espace, on ne fait pas le coup de la panne, et personne ne vous entend crier. :lol: :whistle:

    Ce procédé de voyage interstellaire en supercruise serait utile s'il rendait possible d'entrer illicitement dans un système qui nécessite un permis.

    En supercruise, il faut compter 57 minutes de voyage pour parcourir 0,17 année-lumière, et ensuite 17 heures 45 minutes de voyage supplémentaire pour parcourir 4,22 - 0,17 = 4,05 année-lumière restante, afin d'atteindre Proxima du Centaure (si vous venez de Sol) après un voyage total de 17,75 heures + 57 minutes = environ 18 heures 41 minutes.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157565 par Zandraak
    Réponse de Zandraak sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    No man's n'es pas uniquement solo?

    My Steam Profile (from Steam )
    • Worth: 3919€ (1085€ with sales)
    • Games owned: 405
    • Games not played: 123 (30%)
    • Hours on record: 11,045.7h

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157567 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Zandraak écrit: No man's n'es pas uniquement solo?

    No Man's Sky peut se jouer hors ligne, et peut se jouer en ligne (afin que le serveur enregistre vos données comme les noms que vous avez donné aux animaux et planètes). Je crois qu'il y a un tchat dans ce jeu (je n'en suis pas sûr), mais ce jeu n'est pas exactement multijoueurs : les joueurs peuvent jouer sur une même planète par exemple mais sans jamais se rencontrer, même s'ils sont exactement au même endroit. Et je trouve ça dommage. De plus, No Man's Sky coûte plutôt cher.
    Bien que les planètes soient riches en animaux vivants diversifiés, le jeu reste très répétitif, je m'en lasserais si j'y jouais. Je reste fidèle à Elite Dangerous, qui est bien plus beau, et plus réaliste. Dans No Man's Sky, ça ressemble à un zoo pour pokémons. :lol: :whistle:

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157792 par Vincentf46
    Réponse de Vincentf46 sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Dracula écrit: Je me demande si on peut voyager d'un système vers un autre système proche sans utiliser l'hyper-espace.
    En utilisant juste le supercruise.
    Dans le cas où ce serait possible, mieux vaut prévoir des réservoirs volumineux. Dans l'espace, on ne fait pas le coup de la panne, et personne ne vous entend crier. :lol: :whistle:

    Ce procédé de voyage interstellaire en supercruise serait utile s'il rendait possible d'entrer illicitement dans un système qui nécessite un permis.

    En supercruise, il faut compter 57 minutes de voyage pour parcourir 0,17 année-lumière, et ensuite 17 heures 45 minutes de voyage supplémentaire pour parcourir 4,22 - 0,17 = 4,05 année-lumière restante, afin d'atteindre Proxima du Centaure (si vous venez de Sol) après un voyage total de 17,75 heures + 57 minutes = environ 18 heures 41 minutes.


    Cela a été tenté de multiples fois, ce n'est pas possible, le système cible ne se charge pas :)


    Un exemple parmis tant d'autres (ici en V2.0, j'ai pas trouvé de V2.1 mais je doute qu'ils aient changés quelque chose):


    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Vincentf46.
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dracula

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157862 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    En réfléchissant sur les barnacles extraterrestres, en les supposant être des végétaux, on se doit d'examiner leur type d'écosystème.

    Pour retenir les points communs des barnacles selon deux planètes identifiées (Merope 5C et Pleiades Sector JC-U B3-2 1), voici mon rapport :

    * Absence d'atmosphère, donc aucun besoin en oxygène, ni azote, ni CO2. Absence de glace non plus. Mais on note une prédominance de la roche par rapport aux métaux.
    * Ni la taille de la planète, ni sa masse, ni son champ gravitationnel n'a d'importance particulière, ni sa géologie (absence de volcanisme ou geysers de silicates), ni le type spectral d'étoile (classe B, ou naine brune, ou naine rouge).
    * Cependant, il semble que la température ambiante soit une marge qui est celle de la zone d'habitabilité exoplanétaire (entre 0 et 100°C environ), car Mérope 5C a une température de 24°C, et JC-U B3-2 1 a une température de 106°C. La température planétaire semble être le seul critère (ou le critère principal) pour l'existence des barnacles.
    * Les barnacles semblent être présents préférentiellement dans des canyons ou creuvasses dont le fond est relativement plat.

    Conclusion : si vous voyez des exo-Terres, ou des aquatiques, ou même des mondes présumés stériles où la température est compatible avec l'existence de l'eau liquide, les planètes gazeuses aussi, il faut explorer leurs lunes atterrissables. ;)

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Dracula.
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: kimoye

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois #157884 par kimoye
    Réponse de kimoye sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Bonjour,

    réponse rapide ^^
    Du coup pour les soleils, tu parles des soleils "principaux" ou du soleil autour duquel orbite la planète hôte (pour les cas où il ya plusieurs soleil) ?

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 5 mois - il y a 3 ans 5 mois #157889 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    kimoye écrit: Bonjour,

    réponse rapide ^^
    Du coup pour les soleils, tu parles des soleils "principaux" ou du soleil autour duquel orbite la planète hôte (pour les cas où il ya plusieurs soleil) ?


    Je parle de toutes les étoiles.

    * Mérope 5C orbite autour de Mérope 5 (naine brune Y, à 700K) à laquelle elle présence toujours la même face (comme la Lune avec la Terre). Et Mérope 5 tourne elle-même autour de Mérope, une étoile de classe spectrale B.
    * Pleiades Sector JC-U B3-2 1 est une planète qui a à peu près la taille de Cérès, et elle orbite autour d'une étoile naine rouge de classe M.

    Point commun entre les deux systèmes : ils sont âgés de quelques centaines de millions d'années, donc plus jeunes que Sol.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 5 mois par Dracula.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159278 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    J'envisage de rejoindre Jaques Station à une date indéterminée. Le voyage durera entre 3 jours (mode addict) et 8 à 9 jours (mode pépère).
    Pour l'instant, je reste encore un peu dans la bulle de Sol.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159354 par Celluloiid
    Réponse de Celluloiid sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Le necessaire sera fait pour votre arrivée mon cher comte

    d'ailleurs certains elements se mettent dejà en condition -->
    :P

    dans l'attente de vous recevoir tres bientot, je vous souhaite un agreable transit :)

    Cmd Celluloiid
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Dracula

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159559 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Dans le système Sol, j'ai laissé mon ASP Explorer dans un hangar tout près de Jupiter. J'ai acheté un Vulture qui a un bon bouclier mais une coque qui descend vite quand le bouclier est vaincu... Je m'en sors mieux au combat avec un ASP...

    J'ai atterri au hasard à la surface de Alpha Centauri B 1, une planète qui a du polonium. Quand j'ai atterri, j'ai été étonné de voir qu'un site d'extraction automatique de minerai se trouvait à 425 mètres seulement de mon vaisseau. Plus loin à environ 3 km, une autre usine, mais cette fois gardée par une tourelle et au moins une sentinelle. Mon VRS a rappelé mon Vulture qui a atterri, et une fois à bord j'ai été attaqué par la tourelle située à moins de 300 mètres, j'ai aussitôt déconnecté. En combat entre vaisseaux on ne peut pas déconnecter directement, mais quand l'ennemi est une tourelle au sol, on peut fuir.

    Je conjecture que sur Alpha Centauri B 1, les usines sont courantes, car tomber au hasard près d'une usine proche n'est a priori pas rare...
    Au fait, comme matériau, on y trouve de la bauxite comme fragment minier. Sans gros intérêt. Je suis venu surtout pour le polonium. ;)

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159567 par kimoye
    Réponse de kimoye sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Dracula écrit: Je conjecture que sur Alpha Centauri B 1, les usines sont courantes, car tomber au hasard près d'une usine proche n'est a priori pas rare...
    Au fait, comme matériau, on y trouve de la bauxite comme fragment minier. Sans gros intérêt. Je suis venu surtout pour le polonium. ;)


    Je crois avoir lu qqpart que les Point d’intérêt sur une planète dépend (entre autre) du type de station présente dans le système.

    D’ailleurs cela me fait penser, si cela à déjà était fait, je veux bien le lien, sinon, Penses tu être en mesure de probabiliser le nombre (ou le type ) de point d’intérêt sur un système/planète ?

    Je ne parle pas des stations visibles sur la carte, mais celle qui apparaissent sur le radar.
    Je boss en freelance pour l'empire, et du coup je cherche à saper les autres ^^ du coup quoi de mieux que de refiler des infos confidentielles ^^

    Fly safe !

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois - il y a 3 ans 4 mois #159667 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    kimoye écrit:

    Dracula écrit: Je conjecture que sur Alpha Centauri B 1, les usines sont courantes, car tomber au hasard près d'une usine proche n'est a priori pas rare...
    Au fait, comme matériau, on y trouve de la bauxite comme fragment minier. Sans gros intérêt. Je suis venu surtout pour le polonium. ;)


    Je crois avoir lu qqpart que les Point d’intérêt sur une planète dépend (entre autre) du type de station présente dans le système.

    D’ailleurs cela me fait penser, si cela à déjà était fait, je veux bien le lien, sinon, Penses tu être en mesure de probabiliser le nombre (ou le type ) de point d’intérêt sur un système/planète ?

    Je ne parle pas des stations visibles sur la carte, mais celle qui apparaissent sur le radar.
    Je boss en freelance pour l'empire, et du coup je cherche à saper les autres ^^ du coup quoi de mieux que de refiler des infos confidentielles ^^

    Fly safe !



    Supposons que nous distribuons aléatoirement 10 millions de points (POI ou n'importe quoi d'autre) à la surface d'une planète, sachant que la portée du radar est de 5 km dans toutes les directions.

    Alors, la probabilité (entre 0 et 1) pour qu'un point quelconque se trouve à moins de 5 km de l'observateur (donc dans le champ de détection du radar) dépend du rayon de la planète, selon cette équation :

    P = 1,2 * e^(-01838*R)
    La probabilité en fonction du rayon planétaire suit une décroissance exponentielle. Conséquence : pour un même nombre donné de POI, la probabilité serait plus grande a priori de faire plus souvent des trouvailles sur des petites lunes plutôt que sur des planètes grosses. Par contre, pour une surface donnée, il faut vraiment beaucoup de POI répartis aléatoirement pour assurer une meilleure probabilité d'en trouver au moins un à moins de 5 km.
    La planète Alpha Centauri B 1 est plutôt grosse, avec un champ de 1,47G et un rayon de 4315 km, ainsi si je suis tombé par hasard à seulement 425 mètres d'un objet, alors on peut présumer que cette planète est parsemée de nombreux POI. J'envisage même d'explorer cette planète aujourd'hui tellement c'est inhabituel. ^^

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 4 mois par Dracula.
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: kimoye

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois - il y a 3 ans 4 mois #159777 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    J'ai reconsidéré différemment la probabilité des POI sur la surface des planètes.

    Si la surface d'une planète est représentée sous forme d'un quadrillage dont chaque carré s'appelle une maille carrée (modèle macroscopique proche des mailles cubiques en cristallographie à l'échelle atomique) et que chacun des carrés a un côté de longueur L kilomètres, et que chacun des sommets de chaque carré est un POI, alors la probabilité pour qu'un vaisseau ou un VRS se localise à moins de 2 km d'un POI est ainsi :

    Plus chaque maille est grande, plus la probabilité diminue. Indépendamment du rayon de la planète. B)

    L = 1 km :: P = 1000000 sur 1 million, soit 1, donc 100%
    L = 2 km :: P = 1000000 sur 1 million, soit 1, donc 100%
    L = 4 km :: P = 785843 sur 1 million, soit 0.785843, donc 78,6%
    L = 8 km :: P = 197204 sur 1 million, soit 0.197204, donc 19,7%
    L = 16 km :: P = 48916 sur 1 million, soit 0.048916, donc 4,9%, et à partir de là ça devient significativement rare.
    L = 32 km :: P = 12284 sur 1 million, soit 0.012284, donc 1,2%, ce qui correspond étrangement au taux classique du mercure sur certaines planètes qui en ont.
    L = 64 km :: P = 3190 sur 1 million, soit 0.00319, donc 0,3%, et ça c'est rarissime...
    L = 128 km :: P = 763 sur 1 million, soit 0.000763, donc 763 ppm
    L = 256 km :: P = 191 sur 1 million, soit 0.000191, donc 191 ppm
    L = 512 km :: P = 50 sur 1 million, soit 50 ppm
    L = 1024 km :: P = 12 sur 1 million, soit 12 ppm


    Conclusion :

    Je pense que les mailles ne sont jamais plus grandes que 64 km de côté pour les éléments chimiques très rares qui existent sur certaines planètes.
    Pour les éléments très courants, comme le fer, le nickel ou le chrome, ou le soufre, une maille aurait entre 7 et 8 km de côté.
    La longueur du côté d'une maille donne une idée de la distance minimale moyenne à parcourir entre chaque POI donné. En gros, les éléments courants sont trouvables tous les 8 km en moyenne (tous les 4 à 12 km, avec 68,2% de probabilité pour que ce soit dans cet intervalle), et cela donne une idée du temps de parcours en fonction de la vitesse moyenne du VRS.

    Réédition :
    Probabilité P en fonction de la portée R du radar et du côté L de la maille carrée :

    P = pi*R² / L²

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 4 mois par Dracula.
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Kurtis NEWTON, kimoye

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159807 par kimoye
    Réponse de kimoye sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Dracula écrit: J'ai reconsidéré différemment la probabilité des POI ......
    En gros, les éléments courants sont trouvables tous les 8 km en moyenne (tous les 4 à 12 km, avec 68,2% de probabilité pour que ce soit dans cet intervalle), et cela donne une idée du temps de parcours en fonction de la vitesse moyenne du VRS.


    Merci !

    Du coup, je peux confirmer (par expérience) la distance de 4 a 12 km en "moyenne" pour les éléments courants, du coup je "vois " mieux la distance pour des éléments rares.
    Est-ce que ton calcul prend en compte les "bases" qui ne sont pas notées sur la carte ?

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159815 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Le calcul stochastique prend en compte n'importe quel objet. Je conjecture même que les taux des minerais récoltables (dont le polonium) sont basés sur de la génération procédurale (peut-être via la suite de Fibonacci avec une fonction modulaire, selon Braben lui-même) en numération binaire...
    L'analyse des phénomènes basés sur le hasard peut conduire à des connaissances assez profondes et intéressantes, surtout concernant les simulations réalistes d'univers. Braben est un dieu. :p
    Pour moi, Elite Dangerous, malgré certains défauts, est un très beau jeu avec une remarquable qualité graphique. Une fois j'ai vu in game du sable jaune avec du schiste, j'avais l'impression que c'était réel, étant donné que je suis connaisseur en minéralogie (je suis chimiste de formation).

    Concernant les sentinelles dans le jeu No Man's Sky, j'avais programmé des bidules très similaires qui visitaient de façon autonome les gens dans le monde 3D Second Life. ^^

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159882 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Concernant les éléments rares dont la teneur est entre 0,7% et 1,2% (comme le polonium et le technétium), le côté d'une maille carrée est entre 33 et 42 km. En moyenne, avec un VRS qui fonce à 31 m/s dans le meilleur des cas, on devrait trouver du polonium ou technétium toutes les 18 à 23 minutes. Mais souvent, surtout en montagnes, on roule plutôt entre 6 et 15 m/s au lieu de 31.

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: kimoye

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Boby
    • Portrait de Boby
    • Hors Ligne
    • Prince Noir, Prince Impérial, PsychoTechnodon
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159944 par Boby
    Réponse de Boby sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Dracula écrit: Concernant les éléments rares dont la teneur est entre 0,7% et 1,2% (comme le polonium et le technétium), le côté d'une maille carrée est entre 33 et 42 km. En moyenne, avec un VRS qui fonce à 31 m/s dans le meilleur des cas, on devrait trouver du polonium ou technétium toutes les 18 à 23 minutes. Mais souvent, surtout en montagnes, on roule plutôt entre 6 et 15 m/s au lieu de 31.

    Rajoute que ces elements se trouvent souvent dans des météroites méttalique et que 2 fois sur 3 (ressenti perso) elles sont posées par 3 assez proches les unes des autres.
    Et sur les 3, y'en a bien souvent que 1 ou 2 qui donnent l'élement rare (je dirais 1.6 au ressenti perso quand on trouve un pack de 3 météroites)

    (Ca va etre sympa quand tu va t'interesser aux ingés j'aurais plein de questions matheuses a te poser car parfois ça devient un peu velu :P )
    Toujours un plaisir de te lire :)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois #159955 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula

    Boby écrit:

    Dracula écrit: (Ca va etre sympa quand tu va t'interesser aux ingés j'aurais plein de questions matheuses a te poser car parfois ça devient un peu velu :P )
    Toujours un plaisir de te lire :)


    Si tu as des questions matheuses à poser sur les ingénieurs, tu peux les poser. B)


    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Dracula
    • Portrait de Dracula Auteur du sujet
    • Hors Ligne
    • Vétéran
    • Vétéran
    • KUSHEN CORPORATION
    Plus d'informations
    il y a 3 ans 4 mois - il y a 3 ans 4 mois #159963 par Dracula
    Réponse de Dracula sur le sujet Les explorations spatiales de Dracula
    Un truc à vérifier, très intéressant si vous êtes un marchand :

    Voila, on sait que certains font du commerce de marchandises. Mais pourquoi ne pas faire de la spéculation sur l'achat/revente de vaisseaux ?
    Exemple : si on achète le Federal Assault Ship en discount -15% à Clairaut City dans système 10 Tauri, et qu'on le revende à Magnus Gateway dans système EZ Aquarii, on devrait théoriquement gagner un bénéfice de 2,97 millions de crédit à chaque revente. Quelqu'un a t-il déjà essayé si ça marche ? Si ça marche, cela promet un enrichissement rapide. Mais c'est foiré si le ship acheté au rabais est revendu au prix de son achat... A vérifier. Au fait, les stations avec les offres discount, je crois que ça change de station régulièrement. J'ai donc imaginé cette spéculation en examinant le site inara.cz.

    Une heure plus tard, j'ai procédé moi-même à la vérification.
    Le prix standard du Federal Assault Ship est 19814205 cr, j'ai acheté à 16842075 cr à 10 Tauri mais la revente à Losin (système voisin) rapporte 15157867 cr au lieu des 19,8 millions espérés. Il n'est donc pas possible de spéculer sur l'achat/revente de vaisseaux... Pffff... :S

    « Je pense que c’est grave. [...] J’aimerais bien qu’une fois, sur les grandes chaînes, [...] on voit des gens brillants, qui nous inspirent quelque chose, qui ont un truc de plus que nous, qui nous filent l’envie de comprendre des choses sur le monde, sur ce qu’on est... Mais de mettre en scène le discours abscons et la médiocrité [avec la TV-réalité], ça me saoule. Ne pas confondre « essayer de voir quelque chose de brillant » et « se prendre la tête ». On ne peut pas ranger ceux qui réfléchissent dans le clan de ceux qui se prennent la tête. C'est un amalgame très dangereux. »
    (A. Astier)
    Dernière édition: il y a 3 ans 4 mois par Dracula.

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: ZoranSloanne
    Temps de génération de la page : 0.271 secondes
    Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07