-- NAVIGATION --

  • Teamspeak EDFR

  • 1

-- INTERFACE PILOTE --

-- EVENTS & MISSIONS --

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

 

vendredi 17 janvier 2020
×
Mise à jour du Forum & Site (Fin Mai 2019) (10 Mai 2019)

Bonjour à tous et à toutes !

Voici une note importante concernant la mise à jour du site jusqu'en Octobre 2019...
Quelques changements importants dans l'équipe au niveau des rôles et une absence...

file [RP] Présentation LT Aïto

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #151736 par sparks
[RP] Présentation LT Aïto a été créé par sparks
Tout est très lumineux.
Les lumières intérieures me font plisser les yeux.
Dans ce grand blanc vient se mélanger les étendards rouge habillés de noir, des paroles résonnent, des silhouettes bougent et passent.
Je me tiens debout sonné, la gorge serrée, je me frotte les poignets, l'enclave d'acier qui y est pausée me démange.
Doucement je reviens à moi, je crois entendre mon nom au loin .
Une silhouette s'avance, et gifle violemment.

" On se réveille Lieutenant! Le Colonel vous attend"
Je reprends doucement mes esprit , je me souviens que je suis rentré de mission il y a quelques heures et pourtant j'ai du mal à me souvenir de ce qu'il c'est passé après.Je vais interroger ce garde, c'est le genre de première classe à vouloir faire ces preuves , et vouloir bien faire, peut être aura t'il des réponses?

"Soldat !"
" Mon lieutenant?"
" Que m'est-t'il arrivé bon sang! Je ne me souviens pas de ce qu'il c'est passé!"
" Mon lieutenant , vous ne vous souvenez plus de rien?" dit t'il avec méfiance
" Vous êtes rentré de patrouille furax ! un des gardes est venu vous interpellez pour vous présenter au Colonel et vous l'avez violemment frappé! la SFM (Sécurité Fédéral Militaire) est venu vous arrêtez , mais vous avez continué à distribuer des bourre-pifs à qui se présenter, ils vous ont alors neutralisé avec une matraque paralysante"


Doucement les souvenirs me reviennent.... Des flashs où je me souviens qu'effectivement j'ai frappé ce garde , dieu ce qu'il a pris !
Si mon instructeur de Combat CqC avait vu sa , il m'aurait probablement bien noté!
Le garde m’arrêta dans mes pensées et m'interpella.

" Mon lieutenant , ont doit y aller! " dit-il d'un ton sec .
" vous êtes attendu par le colonel de régiment et les responsables référant, pour vous informer de la peine appliqué et de la sanction prévue."

Je hochais la tête , et suivis le garde dans les longs couloirs de la station d'un pas cadencé .Vous savez ces couloirs si long , fait de ferrailles anodisé aux formes stricte , et minimaliste , un design bien fédéral , qui reflété en quelque sorte "l'âme" des lieux.
Pendant notre marche , le garde me parla de ma désobéissance aux ordres durant ma dernière mission de combat. Il m'énumère la liste des peines et sanctions encouru , et la liste est longue...
Pourtant , je ne regrette en rien mon insubordination , attaqué un vaisseau contenant des civils , parce que le "pilote" si on peut appeler cela comme ça; refuse obtempéré malgré les sommation ,cela ne fait pas partie de mon code morale.

J'ai reçu l'ordre d'abattre un appareil , mais j'ai refusé , et je me suis contenté d'essayer de raisonner mes ailiers de ne pas appliquer ces ordres.
Ils ne m'ont pas écouté ....
Le Lakon type 9 Heavy , essuya les tirs de plusieurs Vipers et Cobras dans une danse des plus agressives et toutefois tactiques; le pilote du Lakon tenta des manœuvres évasives en vain , celui-ci explosa en nous offrant une explosion , des plus spectaculaires.
Je pouvais entendre dans mon casque , les crie de guerre de mes "camarades" tout feu , tout flammes de voir ce Lakon explosé.
Pourtant je ne pouvais pas m’empêcher de penser à ces civils au fond de cette cale froide et rouillée pendant le combat , qui était arrosé d'éclat , de crie et de sang.
Cela aurait pu être moi dans cette cale comme il y a 29 ans.
Plongé dans les souvenirs de cette mission , le garde me stoppa et il salua les deux gardes en faction devant la porte du pseudo tribunal militaire.

" Je vous le laisse les gars , il est à vous"
Je savais que derrière cette porte le Colonel m'attendais , avec un jugement à rendre , une sentence a appliqué et un joli sermon.
Une fois la porte passé , je me trouve au milieu du tribunal debout , sous le feu d'un projecteur qui m’éclairai , comme un doigt qui désignait un coupable.
Le Colonel se tenait la , debout, droit comme un i , prêt à rendre sont jugement.
Son uniforme était habillé d'un placard à médaille , et son regard était des plus arrogants.

"Lieutenant Aïto! , Matricule 55781992 , pilote de la patrouille 23 , savez-vous pourquoi vous êtes ici , dans ce tribunal millitaire?"
"Oui mon Colonel! Je suis ici pour avoir suivi mon code moral "
Le Colonel se leva , agacé et apparemment empresser de finir tout cela.

"Lieutenant , Vous êtes ici pour insubordination envers les ordres d'un officier supérieur! De plus agissant ainsi , vous avez mis en péril la vie de vos Ailiers et votre escadrille! savez v..."
Je lui coupai la parole fervemment et répondis "Je ne suis pas sûr que les civils , mort au fond de cette cale auraient eu le même ressenti que vous sur cettemise en danger de l'escadrille , il ne représentés aucune menace"
Le Colonel n'accepta pas que je m'oppose à sont statut et à son grade devant d'autres officiers du même rang et abrégea la séance en concluant avec la sanction qui m'était appliquée.

" De toute façon vous aurez toujours réponses à Tout Aïto , sachez que les ordres sont les ordres , vous n'êtes pas dans une colonie de vacances ici , mais dans un régiment Fédéral ! De plus , même ici devant moi et en présence d'officiers de haut rang , vous faites encore de l'insubordination ! nous aurions peut-être dû vous laisser dans cette cale il y a 29 ans vous et les autres esclaves!

Le Colonel passa de longues minutes à me faire reproche et remontrance .
Il criait que je devais tout à la Fédération qui nous ont libérés , recrutés , logés , nourris , former et que mes actes étaient une insulte envers la Fédération .Je ne pouvais pas lui donner tellement tord sur cela , malgré tout je ne regrettais pas mon geste.
Comme disait un de mes instructeurs " Ce sont les actes d'un homme qui définisse sa valeur et non ce qu'il dit"
je le regardé , ces remontrances passer d'une oreille à l'autre , sans que cela viennent me perturber jusqu'au moment ou le Colonel m'énonça ma sentence.

" Lieutenant Aïto , Au nom de la Fédération , vous êtes radié des Forces Spatial Fédéral ! de plus il vous est interdit de postuler dans un quelconque corps d'armée , qu'ils sois administratif , Force d'attaque , de Renseignement ou autres appartenant à la fédération!

Il continua d'un ton plus menaçant " La fédération n'engagera pas de poursuite , pour les services que vous avez rendus au combat et vous avez à présent le même statut que celui d'un PCM ( putain de civil de merde) , vous avez une heure , pour vous présenter au PC , restituez vos affaires et déguerpir de la station , avant que je ne perde mon calme et demande au garde de vous prendre à coup de batte à feu! est ce que c'est clair?! et n'oublier pas Aïto , PCM ou pas , vous êtes lié à des contrats classés , ne parler pas trop cela pourrait alourdir votre peine!

J'étais à la fois énervé , sonné et angoissé , je n'avais rien fait que de servir la Fédération .
Je répondis au Colonel et m'en allai restituer mes affaires au PC et stipuler mon départ .

Je me dirigeais vers le Pont d'envol pour rejoindre mon Cobra .
Celui-ci était mon vaisseau personnelle , je l'utilisais pour aller slalomer dans des ceintures d’astéroïdes avec les potes , avec le recul j'aurais mieux fait d'acheter un Viper , j’aurais gagné surement plus de course et d'argent.
Je montais dans mon vaisseau , et contemplai une dernière fois le pont d'envol de la station. Ce pont était témoin de mes souvenirs , de mes retours de mission victorieuse ou les plantons attendez pour nous féliciter , ou lors des retours de mission ratée ou le pont d'envol était aussi silencieux que l'espace.

"qu'est-ce que je vais devenir maintenant? Moi qui n'ai fait que servir ."
"N'a-t'il rien pour moi hors d'ici?"


Sparks , L' I.A du vaisseau essaya de me réconforter à sa manière en m'ouvrant 'holo-contrôle sous le nez ,qui propose des offres de missions.

"Mon lieutenant , peut-être qu'une mission vous ferait du bien" me dit-t'elle
" Ne m’appelle plus Lieutenant c'est Aïto désormais simplement Aïto"
"Reçu Aïto , voulez-vous que j'ouvre l'Holo-Contrôle?"
'Fais dont cela.........."

Sparks me présenta tout un panel de mission , plus varié les unes des autres, mais aucune ne semblait intéressante , jusqu’à ce que je tombe sur news du centre de recrutement des Green Planet.
Je regardai l'article un moment , et frottai mon semblant de barbe.
Je trouvais leurs idéaux , bien proche des miens et ils se pourraient peut-être qu'il accepte un ancien bidasse tel que moi .

Je demandai à Spark d'envoyer un message à leurs Leader , stipulant que j'étais en route vers leurs centres de recrutement.
J'amorce les moteurs , et check les systèmes à bord.
je quitte cette station froide et saillante dans l'infini de l'espace vers cette destination.
Que trouverais-je à l'arrivée?

"Sparks?"
'Oui Aïto?"
"Met toi en pilote automatique , réveille-moi quand nous serons arrivées , j'ai besoin de repos"
"Bien entendu Aito"


HRP
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par sparks.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Sloanne, Tengoku, Bachila, Dante01

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #151747 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto

Position relative:
vaisseau: Belbeth System
Système: Maia
Secteur: Pleiades


Zoran jouait un blues lent en mi quand l'affichage de l'ordinateur inférieur s'activa. il avait passé les dernières heures a mettre en place un système de captation de données longue portée qui, il l’espérait, le tiendrai informé de TOUTE les communications contenant certains mots clé configurés par ses soins.
l’algorithme se montrait extrêmement efficace au vue des légères failles de sécurité dues au "systèmes libres" utilisés.

Zoran avait d'ailleurs bien rit en découvrant que le mot clé "graines" lui apprendrait comment le capitaine Bachila séduisait les femmes:
buvons un verre, et peut être, après pourrions nous également nous entrainer à planter les graines de la vie

sur le grand écran l'IA (en mode silencieux comme d'habitude) affichait:

mot clé detecté: Green planet
type de message: privé
ouvrir le message ? Y / oui || N / non


alé ouvre ça bibiche !
ma curiosité me perdra . . . si le Doc Sloanne ne le fait pas avant . . .

Confirmation . . .
Analyse du message entrant:
type: candidature
émetteur: CMDR Aïto


ah, un que j'connais pas!
recherche, Mot clé "Aïto"

Recherche d'information . . .
Lieutenant de la flotte Federale, renvoyé a la vie civile par décision de cour martiale, dispose d'un Viper . . .

STOP !
détails du procès, mot clé "chefs d'accusations"

Recherche d'information . . .
Lieutenant Aïto: insubordination
à refusé d'abattre un T9 chargé d'esclave, prétextant que son "code moral" le lui interdisais . . .


Tandis que l'ordinateur continuait d'afficher les données concernant le commandant Aïto, Zoran reprit sa guitare, s'installant dans un des confortables fauteuils du pont inférieur.
Au bout de quelques minutes, il s'interrompit


Activation IA, mode partiel !

que puis-je pour vous ?
Envoie un message à Sloanne, dis lui que j'aime beaucoup le profil du nouveau candidat
Le Doc Sloanne Yalniz sera sans doute furieux que vous lisiez son courrier, de plus . . .
JE T'AI PAS DEMANDE DE RÉFLÉCHIR, ni de parler d'ailleurs !!!
composition du message . . . souhaitez vous le lire avant envoi ?
Oui affiche le et passe en mode silencieux

Zoran posa sa guitare et s'approcha de sa platine vinyle, saisissant sur l’étagère un vinyle de "Jimmy Buffet".
Tout en le plaçant il lança:

Rajoute une ligne d'excuse et envoie le message, et envoie aussi une invitation à ce Aïto, j'aimerais le rencontrer.

Message à Sloanne envoyé
Voulez vous indiquer une date et un lieu de rendez-vous au CMDR Aïto ?

Non dis lui juste que je veux le rencontrer et qu'il peut choisir le lieu et la date

le vinyle crépita et la musique envahis le cockpit du Belbeth

message envoyé . . .


Jimmy Buffet - Whoop de doo
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par Zoran.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Sloanne, Tengoku, Dante01, sparks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #151776 par Sloanne
Réponse de Sloanne sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
Sloanne une lampe entre les dents bricolait sous le poste de pilotage de son vulture pour trouver l’anomalie qui faisait que ses lasers s’enclenchaient tout seul ! Cela avait bien failli lui coûter la vie hier soir et il ne voulait pas qu’une fois devienne coutume !

Les nanos réparateurs œuvraient depuis hier soir en développant des algorithmes insensés mais sans résultats et Doc savait par expérience qu’un bon point de soudure quelque part où « ça avait fondu » serait plus efficace qu’une succession de 000 et de 1…

« Doc ! »

Sloanne sursauta et se cogna méchamment la tête contre l’acier de la console.

- Aïe ! Mais bon sang Lilith, tu n’as pas besoin de hurler ! tu n’es pas à l’autre bout du vaisseau, tu ES le vaisseau !

Cette propension qu’avaient les I.A à l’auto-anthropomorphisme l’exaspérait.

« Zoran a intercepté un de vos messages ! Dois-je le passer en code bleu ? »

- Que dit son message ? soupira Doc.

« Qu’il trouve la candidature du spatio-citoyen Aïto interressante, qu’il s’excuse mais qu’il a pris la liberté de prendre rendez-vous avec lui »

- Lilith on passe en code bleu quelqu’un soupçonné d’espionnage. Et quelqu’un qui espionne, par principe, ne dit pas qu’il espionne…

« ………… »

- Dis à Zoran qu’il a bien fait de suivre son instinct, qu’il me transmette les coordonnées de son rendez-vous avec Aïto et que je les rejoindrai … … …. quand j’en aurais fini avec cette saloperie de soudure à la… marmonna-t-il.

« Je n’ai réussi à traduire la fin de votre phrase ?.. »

Sloanne étouffa un rire quand Lilith lui en voulait, elle se mettait à le vouvoyer…

- Pas grave, envoi jusqu’à : « rejoindrai ».

Aïto… songea t-il, le guerrier. Mais aussi une voix martiale qui sentait bon les îles Terrienne, son maître de prana-bindu lui avait parlé de cet art du combat ancestrale d’origine rétro-polynésiennes et Sloanne se dit qu’il était bel et bien en train de rouiller physiquement à passer des heures assis aux commandes de son vaisseau.
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par Sloanne.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Tengoku, Dante01, sparks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #151789 par sparks
Réponse de sparks sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
"Aïto! une communication entrante sur le terminal , réveillez-vous!"

Elle me réveilla brusquement , dans un sommeil dont j'avais besoin , j’espérais que cela ne soit pas pour rien .

"Fais moi un topo Sparks!"
"Vous avez reçu une communication provenant du système Maia , de la part du CMDR Zoran , il vous invite à le rencontré. Il vous laisse le choix de la date et de l'heure."

Zoran , surement une personne appartenant au Green Planet .
Il à du avoir des échos concernant ma communication faite à leurs QG
.

"Sparks! envoit lui un message , dit lui que nous sommes en chemin vers le Système Tpheirset , et que nous serons sur zone dans peut de temps , nous l'attendrons sur les docks , près d'un Cobra aux couleurs particulière"
Je regardais mon Holo-Controle , et je tenté de consulter la base de données fédéral qui resté en mémoire dans mon ordinateur de bord pour me renseigné., Malheureusement mon accès y était restreint , et je me devais de faire confiance à ce Zoran.
Les moteurs à fond en HyperSpatial , je faisait route vers ce rendez-vous , qui j'en suis sur , changerais beaucoup de choses.
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par sparks.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Sloanne, Tengoku, Dante01

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Bachila
  • Portrait de Bachila
  • Hors Ligne
  • Compétent
  • Compétent
  • "La fin justifie les moyens dans ta gueule" Cp V.B
Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #151858 par Bachila
Réponse de Bachila sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
Bachila faisait son rapport quand à sa rencontre avec le Helen et Zoran, une nouvelle recrue bouillonnante et fort habile au pilotage.
Un "Maniac" digne de ce nom.

Il dictait nonchalamment assis sur son fauteuil quand la porte de son bureau claqua violemment faisant s'envoler une série de feuille autour de lui.

La lumière déclinante du jour passait par la baie vitré alors qu'un vaisseau traversait au loin l’atmosphère. Repérable uniquement par la boule incandescente autour de sa coque
Une étoile filante quittait la planète...


Bachila mis les mains au dessus de sa tête en signe de protection, il attendait le coups de gueule de sa secrétaire Betty.
Au lieu de ça elle lui tendit un pad avec la fiche d'un pilote et un café fumant...

Bachila la regarda l'air interrogateur.

-Arrêtez votre manège on croirait que je passe mon temps à vous maltraiter. Je suis venus vous montrer la fiche d'un candidat au recrutement, je me suis dit que celui-ci vous intéresserait

Bachila prit le café et l'holopad et demanda:

-Et on peut savoir pourquoi le dossier d'une bleusaille pourrait me donner la gôle chérie?

-Vous m'appelez encore une fois comme ça et je vous traîne en justice. Les fèd's viennent de le virer, malgré des Etats de vols pas dégueulasse.

Bachila soufflait sur son café trop chaud.

-La cause?
-Insubordination, refus de tirer sur la cible, mise en danger de ses ailiers.

Bachila se cala dans le fond de son fauteuil

-Va falloir une bonne raison pour que j'accepte d'intégrer un mec qui laisse en plan ses camarades
-Si vous utilisiez cet Holopad autrement que comme soucoupe pour votre café vous liriez que le vaisseau sur lequel on lui a ordonné de faire feu semblait contenir des esclaves. Il a envoyé son supérieur se faire foutre et lui a mis son point sur le pif une fois apponté.

Bachila leva un sourcil et récupéra l'Holopad.
Il regarda la fiche et lacha

-C'est pas vrais... Alors ça! si on me l'avait dit... le môme s'est fait pousser un paire de couille...
Il regarda Betty et lui demanda
-Et elle arrive quand la vedette?

-Son vaisseau est annoncé. Il est sur le point d'attérir, hangar 4B du centre de recrutement.
-Appel la sécurité, il sort pas du Hangar avant que je sois arrivé, je veux l'accueillir en personne.

Bachila se leva, pris une arme de poing dans le tiroir de son bureau et mis l'arme dans la poche de son treillis ample. Il vida son café d'un trait fit un clin d’œil malicieux à Betty qui lui claqua les fesses tandis qu'il passait devant elle d'un pas rapide en direction des Hangars

"Do I look like a guy with a Plan?" " je te jure viens! Les green sont cool et puis y'a plein de meuf, un peu farouche mais vraiment chouettes "
Le commandant V. Bachila à un ancien camarade au galaxy bar
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par Bachila.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Sloanne, Tengoku, Dante01, sparks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois #152285 par sparks
Réponse de sparks sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
" Sparks! amorce la procédure d'appontage!"

En effet , je venais d'atteindre le système tpheirset , et j'amorçais ma descente , pour y rejoindre le lieu de rendez-vous.

Je ne savais absolument pas ce qui m'attendrait , je savais que j'étais attendu , et qu'il fallait que je fasse preuve de méfiance .
Je venais de "quitter" la Fédération , et cela faisait de moi une cible très "atteignable" pour des gens peu recommandable.

Secoué par l'appontage réussi de Sparks , je lui ordonnai de rester aux aguets au cas où les choses tourneraient mal.

"Sparks , reste en alerte , active les multi-canons , si une personne essaye quoi que ce soit , couvre moi , engage le feu et prépares-toi à mettre les voiles c'est reçu?"
"Bien sûr Aïto , cependant , n'avez-vous pas peur qu'un civil passant dans les parages trop près de vous , sois pris par mes système de défense comme hostile?"

Je réfléchissais à une solution , car sparks pour une fois avait était pertinente.

"Sparks , focalise-toi sur mon état , redirige tes système pour analysé mes battement de coeur , si les capteurs t'indiquent des résultat qui te feraient dire , que je me sens en danger , tu engages sans sommation!"
"Bien reçu Aïto"

Une fois ma tenu d'enfiler , je sortais de mon vaisseau en demandant une dernière fois à Sparks d'être vigilant.
Je me tenais là , appuyé sur le flanc avant de mon Cobra .
Beaucoup de gens circulés sur les docks , mais dans la masse , je perçois une personne qui se distinguait , par sa manière de bougé.

Quand ont a vécu toute sa vie , dans l'armée , croyaient moi vous reconnaitrais de suite une personne qui en fait parti ou en a fait parti.
Sa demarche était cadencé , la tête haute et il dégageait un certain " Charisme" .
J' était inquiet , la Fédération avait peut-être changé d'avis ,et voulait me botter l’arrière train.
Je demandai à Sparks de cibler cette personne , qui continué d'avancer vers moi .
Je scrutais les alentours pour voir si d'autres personnes du même acabit se dirigeais dans ma direction , mais personne d'autre que ce mec...

"Spark , fais attention , il arrive ......"
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Tengoku, Bachila, Zoran

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Bachila
  • Portrait de Bachila
  • Hors Ligne
  • Compétent
  • Compétent
  • "La fin justifie les moyens dans ta gueule" Cp V.B
Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois #152321 par Bachila
Réponse de Bachila sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
Bachila arrivait à la porte du Hangar 4B il salua les méchaniciens qu'il connaissait d'un signe de tête chaleureux.

Il n'y avait pas de salut militaire dans ce corps des Green Warriors qu'il connaissait bien. L'organisation était horizontal. À chaque début de missions on discutait du Briefing d'égal à égal et l'on décidait avant de partir d'un capitaine d'escadron. Celui-ci se voyait déléguer le pouvoir de prendre toutes décisions durant le temps de la mission, et chacun lui obéissait complétement, à moins bien sur d'un impératif éthique absolument contraire.
La décision du capitaine était remise à chaque mission, ce qui permettait dans les campagnes longue de faire tourner les responsabilité et la fatigue moral qu'elles entrainait.
Du coups le salut se faisait par des check, des signent de la tête des poigné de mains, des accolades selon les rapports qu'entretenaient les divers individus au sein du corps expéditionnaire.

Sur le pont une activité fébrile se déployait, des rumeurs de guerre dans le systèmes de la ligue des cartographes circulaient depuis quelques jours, et si nos allié de la confédération se voyait dans l'obligation de prendre les armes, il était évident que les Green Warriors seraient de la partie.

Au milieux de cette organisation anarchique mais d'une efficacité patente, le pilote qui venait d'arrivait faisait un peu tache. Il se tenait particulièrement droit, et semblait sur le qui-vive. Une nervosité palpable émané de lui.
Bachila s'avançait d'un pas assuré les deux mains dans les poches de son treillis, dont une sur la crosse de son arme de poings. Un réflexes qu'il avait pris après sa désertion de la fédération.

Toi je sais pas ce qu'il s'est passé mais soi on a tiré le jackpot et les fed's sont trop con, soit tu es venus pour nous infiltrer et je te fais sauter le ciboulot mon petit père.

L'homme près de son vaisseau était plus fatigué que sur la photo, moins souriant aussi. Un visage encore frais qui n'avait pas du dépasser la quarantaine d'année, même si avec les possibilité multiple de ravalement de façade de la chirurgie actuel, estimer l'âge d'une personne était toujours une gageure.

-Je suis pas sur que tu me remettes mais moi je me souviens de ta tronche tu savais pas q'un manche à balai servait à autre chose qu'à racler le sol.

Le Capitaine avançait avec sa main bien en évidence à partager, après avoir glissé un oeil sur les multi-canon du vaisseau qui lui semblait bien avoir suivis sa trajectoire.

"Do I look like a guy with a Plan?" " je te jure viens! Les green sont cool et puis y'a plein de meuf, un peu farouche mais vraiment chouettes "
Le commandant V. Bachila à un ancien camarade au galaxy bar
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sloanne, Tengoku, Zoran, sparks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #152422 par Zoran
Réponse de Zoran sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]

Zoran observait la scène, non loin, fondu dans la foule.
(Il avait instinctivement suivi la sécurité vers le hangar 4B du centre de recrutement alors qu'il se dirigeait vers les bureaux de Green Planet pour affaire. la raison de cette agitation était sans nul doute l'arrivée d'un nouveau Pilote et Zoran était un grand curieux)

L'homme (que Zoran pensait être l'ex Lieutenant Aïto) était adossé à son vaisseau depuis quelques minutes, observant chaque visage, chaque attitude sans doute à la recherche de son contact.
il est malin celui là, il a réglé ses cannons en mode de suivi de sécurité. pas de doute c’est une bidasse !
se dit Zoran.
Il avait, bien sur, dévisagé Zoran quelques secondes auparavant, mais hormis un gamin souriant bêtement, Aïto n'avais rien du desceller en lui.

Ah! v'la notre homme
Bachila approchait.
Zoran eu un rictus amusé quand il vis le commandant Bachila glisser la main dans sa poche, Il savait ce qui s'y trouvait.
Après quelques secondes, Zoran se décida tout de même à ouvrir son sac et à y attraper une mini grenade incapacitante laissant de coté son vieux revolver retro-terrien.
Si Bachila s'excite, y'a une raison . . . mais surement pas suffisante pour semer la mort
Zoran replaça son sac sur son dos avant d'entreprendre de faire discrètement le tour du cobra
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par Sloanne.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Sloanne, Tengoku, sparks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
Plus d'informations
il y a 3 ans 6 mois - il y a 3 ans 6 mois #152518 par Sloanne
Réponse de Sloanne sur le sujet [RP] Présentation LT Aïto
Un triptyque se dit Sloanne en observant la scène depuis la tour de contrôle du spatio-port qu’il venait de rejoindre, prévenu en urgence par le service de vigilance.

- « Le bon, la brute et le truand » marmonna-t-il en se remémorant ce vieux western spaghetti rétro terrien qu’il matait adolescent sous sa couette quand il vivait encore à Alioth, alors que les trois hommes par leurs positions formaient un triangle parfait qui allait en se rapetissant.


Aïto avait commis un impair, on ne se posait pas dans un Spatioport, armes sorties et encore moins avec la visée neuronale activée… Des stations vous dégommaient pour moins que ça dans certain systèmes… Slaonne avait pu apprécier le sang-froid des « veilleurs » qui avaient positionné leurs drones d’interventions en mode vigilance, sans enclencher les codes d’intervention.

Doc savait que l’homme était déboussolé, on ne gommait pas d’un revers de manche galonnées, des années passées à servir au cœur d’une des armées les plus puissante de la galaxie.

Sans compter qu’il lui avait certainement fallut une sacré dose de courage pour se présenter chez Green Planet, réputée pour être une force rebelle spatio-activiste. Bien qu'il eut été remercié par l’armée elle-même, cela n'empêcherait pas certain de ses anciens camarades de considérer son acte comme de la haute trahison.

Sloanne avait le doigt posé sur le bouton communication des hauts parleurs du spatio-port et les veilleurs autour de lui étaient suspendus à ses ordres.

Mais il était bien décidé à voir comment Bachila et Zoran allait gérer cette situation en bon pacifistes qu’ils se devaient d’être… Il y-avait plus de virtuosité à "désarmer" un homme avec des mots, plutôt qu’à coup de grenade ou de révolver…
Dernière édition: il y a 3 ans 6 mois par Sloanne.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Twinley, Tengoku, sparks

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: SloanneZoranDante01
Temps de génération de la page : 0.113 secondes
Elite Dangerous 2018 05 14   16 15 07