Green Planet - Histoire (Background)

Histoire GP

Fondée en 3277 par Sloanne "Doc" Yalniz, anthropo-spaciologue et ancien professeur de l’université d’Aachen IV à Alioth. Green Planet est un mouvement alter-spacialiste à tendance humano- écologiste qui s’était fait connaître pour avoir opposé au principe de terraformation globale, le concept d’une panthropie écologiste appliquée aux planètes viables et semi-viables de type super-terre.

Ses membres connus sous le nom de Green Warriors s’étaient interposés par des moyens pacifiques mais spectaculaires (arraisonnage, kidnapping, sabotage…) à la conquête planifiée de planètes candidates souvent mal évaluées par des spéculateurs désireux de faire un maximum de profit en surfant sur l’énorme vague de spéculation planétaire liée à  l’ultra-expansionnisme galactique.

 « Les multi-spationales se lancent dans des terraformations coûteuses et douteuses qui détruisent sans discernement toutes formes de vies cosmiques et sont alimentées par les lobbies esclavagistes ! Elles placent des colons sur des mondes encore en « chantier » et n’hésitent pas aux moindres signes de déficit budgétaire à abandonner des populations entières à la famine, l’isolement et la mort avec la bénédiction de l’Empire, de la Fédération et même de l’Alliance si chère à mon cœur ! » déclarait le "Doc" au fameux G3 martien du printemps 3281 qui se tenait à Sol.

Dissous pendant plus de 25 ans et réhabilité en 3301 par décision politique, le groupe a fait un retour remarqué sur la scène galactique avec la révélation de l’existence d’un escadron abolitionniste  : L’Essaim Ḁbolition connu pour avoir arraisonné de nombreux vaisseaux esclavagistes au coeur de la zone habitée.

Green Planet est implanté aujourd'hui dans le système Tpheirset et possède deux flottes distinctives, les Green Warriors (branche armée) et les Green Feet (Branche exploration, minage et commerce).