Guide du Powerplay

Guide du Powerplay

Un premier guide sur le Powerplay réalisé par Cmdr Gilmund pour vous aider à dépatouiller un peu tout ça ;)

 

A propos des CC

Bonjour à tous,

Un premier guide pour aider à dépatouiller un peu tout ça ;-)

 

Chaque puissance utilise une ressource appelée CC (Command Capital). Les CC représentent une combinaison des poids financier politique et social de chaque système présent dans l'aire d'influence de la puissance.
Il faut faire la distinction entre les systèmes directement contrôlés par la puissance (boules pleines) et les systèmes soumis à l'aire d'influence des systèmes contrôlés : les systèmes exploités (boules creuses).

Chaque système contrôlé ou exploité par la puissance produit un certain nombre de CC par cycle (1 cycle = 1 semaine).
Voici la production en CC d'un système exploité :


Les systèmes directement contrôlés par la puissance émettent un radius d'influence autour d'eux et exploitent les systèmes adjacents.
La somme de tous les CC des systèmes exploités dans la zone d'influence d'un système contrôlé est appelée "Revenus de la zone de contrôle". Le système Paesan a 7 systèmes exploités autour de lui qui produisent chacun un certain nombre de CC. Ici on voit que la somme des CC produits par tous les systèmes exploités dans la sphère d'influence de Paesan équivaut à 47 CC :


Les systèmes contrôlés rapportent eux-même leurs propres CC, à l'instar des systèmes exploités, mais ils sont en quelque sorte des chefs-lieux et ont un coût d'administration. Le coût de base du premier système contrôlé, le quartier-général, est de 20 CC. Il faut savoir que ce coût augmente au plus le système contrôlé est éloigné en distance du quartier général de la puissance.
Voici le système contrôlé Tujila dont le coût d'administration de 27 CC excède la production des CC des systèmes exploités dans sa sphère d'influence. Vous aurez remarqué au screen précédent que le coût d'administration de Paesan n'est que de 24 CC. Ce dernier est en effet plus proche que Tujila du quartier-général Lembava.

La différence entre la somme des CC des systèmes exploités et le coût d'administration du système contrôlé duquel ils dépendent donne le revenu final. Nous avons vu avec Tujila que ce revenu peut en fait être un déficit.
TRES IMPORTANT, les systèmes contrôlés et exploités qui se trouvent dans deux sphères d'influence à la fois (parce que leurs systèmes contrôlés sont proches) ne rapportent pas deux fois malgré les revenus des zones de contrôle qui sont affichées sur la carte galactique !

Quelques éléments à retenir :
- La taille du radius d'un système contrôlé est fixe, quel que soit le type d'économie présente en son sein, la taille de sa population, etc.
- Plus il y a de systèmes présents dans l'aire d'influence d'un système contrôlé, plus la somme des CC produits par les systèmes exploités d'un système contrôlé sera importante.
- Un système doit être habité pour être exploité. Logique, mais c'est bon de le rappeler. Les systèmes inhabités qui font partie de l'aire d'influence des systèmes contrôlés de la puissance ne rapportent donc aucun CC.
- Plus la population d'un système exploité est importante, plus ce système produit des CC. Il est donc intéressant de prendre le contrôle de systèmes qui peuvent développer une aire d'influence qui englobe de nombreux autres systèmes à forte population autour d'eux. Par voie de conséquence, plus un système contrôlé peut englober des systèmes à large population, plus les CC de sa sphère d'influence seront importants.
- Plus un système contrôlé est proche de son quartier général, moins il coûte. Il est intéressant de s'étendre d'abord en cercle autour de son quartier général. Tout en gardant à l'esprit qu'on peut parfois gagner 50 CC voire plus en allant chasser un peu plus loin... Mais c'est plus compliqué à défendre.

Pas besoin de faire des projections nous-mêmes sur les effets futurs d'un système qu'on aimerait bien contrôler, le mode d'affichage "Politique expansionniste" de la carte galactique nous invite à choisir nos futurs systèmes de contrôle selon qu'ils sont High Profit, Medium Profit, Low Profit ou des systèmes à perte. Ces catégories High Profit/Medium Profit etc sont basées sur le nombre de systèmes et leur taille en population dans la sphère d'influence du futur système contrôlé. Les meilleurs sont en verts. Mais il est intéressant de regarder directement leurs "bénéfices possibles" :


Mais comment utiliser les CC qui ont été produits après chaque cycle ? Comment choisir quel système vers lequel réaliser une expansion ? Peut-on améliorer la production de CC des systèmes exploités et limiter les coûts des systèmes contrôlés ?
Ces questions vont donner lieu à de prochains guides pour expliquer les autres panneaux de puissance ;-)

Article rédigé par CMDR Gilmund


La phase "Subversion"

Dans la première page, je vous ai expliqué ce que représentaient les CC d'une puissance.
A la fin de chaque cycle (= 1 semaine), la puissance a donc en main un certain nombre de CC/points de contrôle produits. Mais à quoi servent-ils ?

Ces CC produits sont utilisés dans la première phase, la phase de "Préparation/Subversion" de la puissance. La préparation d'un système consiste à le rendre vulnérable à une expansion future. Elle ne peut avoir lieu que pour des systèmes habités qui ne sont ni contrôlés ni exploités dans les radius de 15 AL des systèmes contrôlés des puissances. Des systèmes encore libres de toute influence.
Vous pouvez voir le nombre de CC qui ont été produits au cycle précédent dans l'onglet "Préparation/Subversion" sous le titre "Points de contrôle à dépenser lors de ce tour". Au moment où j'ai pris le screen, Felicia Winters en avait 1250.


Le premier système en phase de préparation chez Felicia Winters est Mendindui. La distance en années-lumière représente votre propre distance par rapport au système, elle est relative et fluctue selon votre position dans l'espace (ce n'est donc pas la distance dudit système à la capitale de sa puissance). Vous voyez que le coût unique de préparation du système Mendindui est de 178 CC et que sa valeur potentielle est de 126 CC. Attention à ne pas confondre le coût unique de préparation d'un système, le coût de contrôle, avec le coût d'administration du système contrôlé dont j'ai parlé dans le guide 1.


Vous voyez la présence d'un top de 10 systèmes dans le screenshot précédent. C'est-à-dire que 10 systèmes maximum peuvent être préparés par cycle et donner lieu au lancement de 10 expansions futures au cycle qui suivra. Vous voyez que Mendindui a une valeur de 3306 en PREP, ce qui le place en haut de la liste. Le classement dans le top 10 n'est pas le fait du hasard. Il est représentatif des actions entreprises pour la préparation par les joueurs. Ainsi pour Felicia Winters, la mission de préparation consiste à emporter des programmes libéraux des systèmes contrôlés de Felicia Winters et les déposer dans les systèmes à préparer. Le type d'action de préparation dépend en fait de l'ethos de la puissance. En voici un autre exemple pour Li Yong-Rui, elles apparaissent dans votre onglet "Contact" quand vous êtes dans n'importe quelle station. Bon à savoir, vous êtes selon votre rang avec la puissance limité quant aux quantités de ces éléments que vous pouvez transporter par demi-heure (voir screen des rangs plus bas). Bon à savoir aussi, vous pouvez contrecarrer cette limitation en achetant contre des crédits ce que vous devez transporter.


Vous aurez remarqué au dessus du bouton AIDE un bouton "Prêter allégeance pour désigner". Il y a en effet une alternative à l'action de préparation traditionnelle que je viens de décrire. Elle consiste à partir du rang 2 dans une puissance à recevoir des "désignations de subversion/préparation" pour directement voter pour l'un des systèmes du top 10 et augmenter son taux de préparation.


Pour faire apparaître un système dans le top 10 il faut qu'il dépasse à la fois une valeur minimale de 100 et se situe dans le classement des dix meilleurs systèmes au nombre d'actions de préparations entreprises en faveur de la puissance. Tous les systèmes inférieurs en nombre d'actions entreprises au dixième meilleur système ne sont pas repris dans le top.
Ce nombre de 10 systèmes préparés est maximal mais théorique. Vous n'arriverez pas toujours à en préparer 10 par cycle. La quantité de systèmes que vous arriverez à préparer dépendra en réalité de plusieurs choses. Tout d'abord du nombre de CC produits que la puissance a en sa possession lors de ce cycle (chez Felicia Winters nous avions vu que c'était 1250) face à la somme des coûts de contrôle des différents systèmes. Ainsi avec 1250 CC face à ses coûts (entre 20 et 30 CC d'upkeep généralement), Félicia Winters a la possibilité de préparer seulement 8 des 10 systèmes de son top 10.

Mais plus que tout la quantité de systèmes que vous arriverez à préparer dépendra surtout des actions des joueurs des autres puissances. Sur ce screen on voit le système Aulin dont le coût de contrôle est 173 CC. Vous voyez qu'il est repris en quatrième position dans l'onglet "Préparation/Suversion" de Zachary Hudson, vous pourriez croire que l'expansion est faite. Erreur. Regardez bien le screen, à droite il est indiqué que la puissance la plus influente pour Aulin est Félicia Winters avec un PREP de 1699.
Théoriquement, si le cycle se finissait demain, Zachary Hudson raterait sa préparation au bénéfice de Félicia Winters dans le système Aulin. Il perdrait tous ses CC investis. Pire, la place dans le top 10 réservé à Aulin ne profiterait pas à un autre système et serait perdue. Il s'agit donc parfois de tout donner pour être en tête de la préparation à la fin de la semaine sous peine de perdre des CC durement acquis.


Il est utile de préciser que vous pouvez directement voir sur la carte galactique les chiffres d'influence des différentes puissances sur un système . Au passage, les chiffres de 1 à 10 présents sur les systèmes quand on est dans le mode d'affichage "Expansion" réfèrent, vous l'aurez deviné, au top 10. Ici Aulin est en 04, 4ème système en préparation chez Zachary Hudson.

Les systèmes qui arriveront à être en tête d'influence lors de la préparation passeront au cycle suivant à l'onglet "Expansion". Cet onglet déterminera les futurs systèmes contrôlés par la puissance.

Je reviendrai dans le prochain guide sur l'onglet Expansion et ce qui définit la réussite ou l'échec d'une préparation lors du passage à la phase "Expansion".

Article rédigé par CMDR Gilmund


Réussir sa préparation

 




Dans la page précédent, je vous ai expliqué en quoi consistait la phase de préparation des systèmes vers lesquels vous voulez étendre votre puissance. Un système correctement préparé à la fin d'un cycle devrait passer au cycle suivant dans l'onglet "Expansion" du Power Play. Voici le système correctement préparé au cycle précédent par Pranav Antal : Sokn. Il apparaît maintenant dans l'onglet "Expansion".




Vous pourriez être dans le cas de figure où vous étiez convaincu que votre système allait apparaître dans l'onglet "Expansion" au cycle suivant mais celui-ci n'y figure décidément pas. Cela signifie que pour une raison ou une autre vous avez raté sa préparation. Mais quelles sont ces raisons ? Comment bien préparer un système et s'assurer qu'il apparaisse dans l'onglet "Expansion" au cycle suivant ?

Il y a deux éléments à connaître pour s'assurer d'une préparation réussie :
1) Un système préparé sera remporté à la fin du cycle par la puissance qui a le taux de préparation le plus haut sur ce système (PREP). SAUF si la puissance n'a plus les CC à sa disposition lors du passage au cycle suivant pour payer la préparation prévue. Cela peut arriver par exemple en cas de révolte qui diminue les rentrées prévues. Dans ce cas, c'est la puissance au deuxième plus haut taux de préparation sur ce système qui remportera la préparation. Ici le système Mullag est parti pour être remporté par Edmund Mahon devant Félicia Winters et Zachary Hudson. Si Edmund Mahon a les CC pour le remporter en fin de cycle. S'il ne les a pas, Félicia Winters remporterait le système.




2) Si deux systèmes préparés s'englobent l'un l'autre lors de la phase de préparation, c'est le système le plus préparé des deux qui remportera le passage dans l'onglet "Expansion" et pas l'autre. On parle bien du seul cas où il existe une sphère commune lors de la phase de préparation de deux systèmes lors du même cycle. Ici l'on voit que le système Ododuro inclurait Akkadia dans sa sphère d'influence et que le système Akkadia inclurait Ododuro dans sa sphère d'influence. Dès lors à la fin du cycle, des deux systèmes c'est celui avec le taux de préparation le plus haut qui pourra passer dans l'onglet "Expansion". L'autre verra la perte des CC utilisés pour sa préparation.






Attention à ne pas tout confondre. Vous pouvez toujours préparer des systèmes aux marches de votre territoire englobant des systèmes déjà contrôlés et exploités qui ont été acquis lors des cycles précédents. Par exemple en préparant le système Kalak qui se situe de peu à l'extérieur de l'influence de votre puissance. Mais il est bon de savoir que ce faisant vous ne profiterez pas deux fois des CC de systèmes tels que Lan Gundi ou Hip 10050 qui sont déjà dans la zone d'influence d'un autre système contrôlé. Malgré que les "Revenus de la zone de contrôle" de chaque système contrôlé compte bien la production de tous les systèmes exploités en son sein, ceci est un simple affichage sur la carte galactique, un système qui apparaît dans plusieurs bulles à la fois rapporte en définitive une seule fois ses CC.




Des systèmes contrôlés ou exploités peuvent donc en effet se retrouver dans plusieurs sphères d'influence à la fois. Et les CC produits par ces systèmes qui se retrouvent dans plusieurs sphères d'influence ne compteront en réalité qu'une seule fois. Par exemple un système contrôlé ou exploité X qui rapporte 4 CC mais dépend de deux systèmes contrôlés à la fois (qui se trouve donc dans deux sphères d'influence) rapportera bien 4 CC pour le système contrôlé 1 dont il dépend. Mais ne rapportera plus les 4 CC pour le système contrôlé 2 dont il dépend également. Malgré l'affichage des "Revenus de la zone de contrôle" qui eux prennent en compte deux fois sa production. Voici un cas pratique avec les systèmes Mitnahas et Balante. Tous deux sont des systèmes contrôlés qui ont des aires d'influence communes jusqu'à être assez proches pour s'englober mutuellement. Ils partagent d'autres systèmes exploités, tel Umbila. Mais les CC de tout système se trouvant dans les deux sphères d'influence ne sont comptés qu'une seule fois.



Article rédigé par CMDR Gilmund


La phase 'Expansion'

Dans la page précédente, je suis revenu sur ce qui définit la réussite ou l'échec d'une préparation. Maintenant que vous avez préparé avec succès certains systèmes et qu'ils apparaissent dans votre onglet "Expansion", revenons sur les actions à entreprendre pour réussir cette phase d'expansion afin qu'ils apparaissent enfin à la troisième semaine dans l'aire d'influence de votre puissance.

Mais comment réaliser cette expansion ? Concrètement ? Comme durant la phase de préparation, il faut réaliser une action particulière selon l'ethos de votre puissance. Pour Zachary Hudson cela consiste à abattre des vaisseaux dans le système d'expansion, récupérer leurs "primes Power Play" et aller les remettre en station. D'autres sont plutôt des missions de transports des systèmes contrôlés vers le système d'expansion. Etc. Il est facile de trouver un système en expansion sur la carte galactique via l'onglet "Politique expansionniste" dans "Luttes d'influence". Ils ont une icône spécifique au dessus d'eux.




Selon l'ethos de votre puissance, vous aurez aussi des boni/mali d'expansion selon le type de gouvernement du système vers lequel vous vous voulez réaliser une expansion. C'est-à-dire qu'il vous faudra réaliser plus ou moins d'actions d'expansion que la normale en fonction du type de gouvernement du système à contrôler pour atteindre son seuil d'expansion. Chez Archon Delaine par exemple, l'expansion est plus aisée vers des systèmes féodaux et clientélistes et est plus compliquée vers des dictatures. Je vous encourage à regarder dans l'onglet "Expansion" de votre puissance les gouvernements qui amènent à des facilités ou des difficultés. Néanmoins au vu de la complexité à retrouver ces informations pour des francophones, je vous ai réalisé un tableau avec ces infos à la fin de ce guide.




Pour réussir l'expansion d'un système il faut atteindre son seuil d'expansion. Vous voyez ce seuil à la fois visuellement et en chiffres pour chaque système dans l'onglet "Expansion". Comme Archon Delaine réalise selon son ethos des expansions plus aisées vers des système féodaux ou clientélistes, la valeur du seuil à atteindre pour réussir l'expansion des systèmes avec ces gouvernements sera moins élevée.




Mieux encore, plus il y aura de systèmes exploités qui ont eux-mêmes des gouvernements de type féodaux ou clientélistes dans l'aire d'influence d'un système d'expansion féodal ou clientéliste, plus la valeur du seuil à atteindre baissera. Si ce nombre dépasse les 50%, le seuil diminuera fortement. Exemple concret, les expansions de Denton Patreus sont plus aisées vers les systèmes clientélistes. Il se trouve que la majorité des systèmes qui se trouveraient exploités par Wangal ont un gouvernement de type clientéliste. Dès lors la valeur du seuil d'expansion à atteindre pour Wangal n'est que de 598.




L'inverse est vrai. Archon Delaine réalise plus difficilement des expansions vers des dictatures. Dès lors, si la puissance d'Archon Delaine veut contrôler un système dictatorial le seuil à atteindre sera plus élevé. Si ce système dictatorial que voulez contrôler contient lui-même des systèmes dictatoriaux, l'expansion en sera d'autant plus compliquée. Et vous avez compris le principe, si plus de 50% de ces systèmes sont dictatoriaux, cela sera bien plus long pour arriver au seuil d'expansion. Prenons le cas du système Cartoi chez Aisling Duval qui doit atteindre un seuil très élevé de 2074. Il se trouve qu'Aisling Duval a un malus avec les gouvernements de type clientélistes et que Cartoi en possède un certain nombre.




Quelques conséquences :
- Il peut être intéressant de préparer des changements de gouvernements dans certains systèmes à contrôler ou exploiter si vous voulez les étendre à votre puissance dans un avenir plus ou moins proche. En effet votre expansion en sera facilitée.
- Si vous n'avez pas les ressources pour entraîner des changements de gouvernements, il peut être intéressant de réfléchir à la question du choix des systèmes d'expansion directement durant la phase de préparation et partir vers des systèmes contrôlés ou exploités qui nécessiteront moins de travail en ayant les bons gouvernements.

Je vous rajoute un tableau des boni/mali des gouvernements pour chaque puissance lors de la phase d'expansion.
Aucune puissance n'a l'expansion facile ou difficile contre les gouvernements de type Anarchie ou Colonie. Pour les autres, sont représentées :
En vert, les expansions facilitées par puissance selon le type de gouvernement (moins chères).
En rouge, les expansions complexifiées par puissance selon le type de gouvernement (plus chères).
Si la case reste vide (ou est de type Anarchie/Colonie) il n'y a pas de bonus ni de malus.

Article rédigé par CMDR Gilmund


Réussir son expansion

Dans la page précédente, je vous ai décrit la phase "Expansion" et la mécanique des boni/mali d'expansion selon les types de gouvernements des systèmes vers lesquels vous voulez vous étendre.

Ca y est, nous sommes au troisième cycle et vous voyez enfin les fruits de votre travail. A la troisième semaine, un système dont vous avez réussi l'expansion devrait désormais faire partie de l'aire d'influence de votre puissance et commencer à vous rapporter des CC.
Dans ce nouveau cycle, vous le verrez apparaître dans l'onglet "Contrôle" qui reprend tous vos systèmes contrôlés. Ici l'on peut voir Pranav Antal qui a réussi son expansion dans le système Sokn au cycle précédent.




Cependant il se pourrait que vous ayez raté votre expansion. Et il est bon de comprendre pourquoi. Il y a à vrai dire une seule façon de rater l'expansion d'un système : il faut que le pourcentage d'opposition après dépassement du seuil soit plus élevé que le pourcentage d'expansion.
Voici deux screens représentant une expansion en passe de réussir et une expansion en passe de rater. Dans le cas où l'expansion est en passe de réussir, vous voyez le message : "Expansion will occur unless overtaken by opposition". En français : "l'expansion va avoir lieu à moins d'être dépassée par l'opposition".
Dans le cas où l'expansion est en passe de rater vous voyez le message "Expansion will fail unless increased above opposition". En français : "l'expansion va rater à moins de dépasser l'opposition". Dans le deuxième screen, vous pouvez en tirer la conclusion que Denton Patreus est sur le point de rater l'expansion de son système Smei Tsu.






Il est également bon de savoir que le chiffre en valeur absolue ne compte pas, seules les barres de pourcentage comptent. Il se peut que le total d'opposition soit plus élevé ou plus faible que le total d'expansion ou que le total d'expansion soit plus élevé ou plus faible que le total d'opposition. Cela n'a pas d'importance. Tant que la barre de pourcentage d'opposition reste plus faible que la barre de pourcentage d'expansion, l'expansion réussira. En voici un exemple. L'opposition pour le système Ehecatl a un total de 1950 plus élevé que le total d'expansion de 1875 mais la barre d'opposition n'est qu'à 65% quand la barre d'expansion est à 169%. L'expansion aura donc lieu.




D'ailleurs, quand la barre de pourcentage d'opposition dépasse la barre de pourcentage d'expansion, il n'est pas nécessaire non plus que le chiffre d'opposition soit à tout prix plus élevé que le chiffre d'expansion pour que l'expansion soit remise en cause. Il suffit encore une fois que la barre de pourcentage de l'opposition soit plus élevée. En voici un exemple. L'opposition du système LHS 2150 a un total de 4050 pour un pourcentage de 261%. L'expansion a un total plus élevé de 4166 pour un pourcentage de 245% seulement. Cependant malgré ce total plus élevé, le message "Expansion will fail unless increased above opposition" apparaît bien. L'expansion est en passe de rater si rien n'est fait pour inverser la tendance.





Article rédigé par CMDR Gilmund


La phase 'Contrôle'

La page précédent est revenu sur une explication des seuils d'expansion nécessaires pour réussir sa phase d'expansion et faire passer un système en phase "Contrôle". La phase "Contrôle" que je vais vous expliquer maintenant est très importante. En effet, ce sont vos actions dans cette phase qui définiront les CC qui vous seront alloués au prochain cycle pour démarrer une nouvelle phase de préparation. Il convient dès lors de lui accorder une attention toute particulière.

Durant la phase "Contrôle", l'objectif est de fortifier ses systèmes contrôlés pour éviter d'en payer les coûts d'administration. Je vous ai parlé de ces coûts lors du tout premier guide, rappelez-vous, ce sont les coûts des systèmes contrôlés qui augmentent selon la distance au quartier-général. Comme pour les phases précédentes, la phase "Contrôle" amène un type d'action à réaliser qui diffère selon l'ethos de votre puissance. Celui-ci est directement indiqué dans votre onglet "Contrôle". Si vous voulez opposer la fortification du système contrôlé d'une autre puissance, vous devez aller consulter l'onglet "Contrôle" de l'autre puissance pour savoir quelle action entreprendre. Pour les puissances d'une autre allégeance que la vôtre, on vous demandera d'abattre leurs vaisseaux dans leurs systèmes contrôlés et d'en retourner les "power play" gagnés dans vos propres systèmes contrôlés. Pour les puissances de la même allégeance que la vôtre (ou d'indépendant à indépendant), on vous demandera de voler leurs soutes. Ici, en tant qu'indépendant, ma mission est d'abattre les vaisseaux de Zachary Hudson dans ses systèmes contrôlés. Si en tant qu'indépendant, je veux m'opposer à la fortification des systèmes d'Archon Delaine, je devrai libérer les esclaves qu'il possède dans les soutes de ses vaisseaux.




Pour fortifier un système il faut que la barre de fortification atteigne le seuil des 100%. Fortifier un système est donc très intéressant puisque la fortification annule purement et simplement l'entièreté du coût d'administration du système contrôlé.
Ici l'on voit qu'Arissa Lavigny-Duval a atteint son seuil de contrôle dans le système Baal sans rencontrer d'opposition. Les 23 CC de coût de Baal seront annulés.




Pour s'opposer à une fortification, il faut simplement atteindre les 100% d'opposition. Aller plus haut n'a aucun intérêt. Quand une fortification et une opposition ont toutes deux atteint les 100%, elles s'annulent l'une l'autre. Cela signifie en bout de course que les coûts d'administration du système contrôlé existeront bel et bien au cycle suivant. Comme si la fortification n'avait pas eu lieu. S'opposer aux fortifications d'une puissance permet donc de lui empêcher de supprimer ses coûts d'administration. Edmund Mahon a beau monter à 236% de fortification sur ce screen, sa fortification est déjà annulée parce que l'opposition a atteint les 100%. Remarquons qu'à l'égard des totaux en phase d'expansion, ici aussi les totaux n'ont pas d'importance, ils peuvent être plus ou moins élevés qu'ils soient des totaux de fortification ou d'opposition, l'important c'est d'arriver aux 100% (il n'y a donc pas à dépasser le pourcentage de l'adversaire tel que c'est le cas en phase d'expansion).




Gardez bien à l'esprit que la fortification est essentielle à réaliser même si celle-ci sera opposée et se verrait annuler en conséquence ses bénéfices. En effet, si vous n'arrivez pas aux 100% de fortification mais que l'opposition arrive à la barre des 100%, vous risquez de voir votre système déstabilisé au prochain cycle. C'est-à-dire qu'en plus des coûts d'administration que vous auriez à payer, vous perdriez aussi l'entièreté des revenus potentiels de votre système contrôlé. Votre système ne rapporterait donc plus rien le temps d'un cycle. En voici un exemple avec le système Nunus. Celui-ci va coûter 75 CC à Arissa Lavigny-Duval.



Cette fortification est essentielle mais inutile si elle n'arrive pas au seuil des 100%. Un dernier cas peut se présenter, une fortification n'atteint pas son seuil des 100% à la fin du cycle et l'opposition n'atteint pas son seuil des 100% non plus. La fortification n'est pas réussie et la déstabilisation ne peut pas avoir lieu. Dans ce cas-là, toutes les actions entreprises pour la fortification sont perdues. En effet, même si l'opposition voit sa barre de pourcentage être plus élevée que la barre de pourcentage de fortification, aucune des deux barres de pourcentage n'a atteint son seuil des 100 %. Dès lors c'est le statut quo. Et le statut quo avant fortification pour un système contrôlé, c'est la nécessité de payer son coût d'administration. En définitive, que les deux seuils arrivent tous deux à 100% ou que les deux seuils n'y arrivent tous deux pas, cela revient au même résultat : il faut payer le coût d'administration du système contrôlé. Sur ce screen, Dinda aura beau avoir été fortifié à 93 %, tant que le seuil des 100% n'est pas atteint, le coût d'administration devra toujours être payé.



Petite remarque, avoir un système contrôlé constitué uniquement d'avant-postes est difficile pour vos pilotes s'ils volent avec des vaisseaux larges. Mais cela est tout autant difficile pour les vaisseaux larges de l'ennemi qui n'ont pas d'endroit où se poser pour réparer ou rester sur zone. Pensez-y.

Pour terminer, à l'instar de la phase d'expansion, les puissances ont des boni/mali en phase de contrôle selon le type de gouvernement du système contrôlé. Je vous en ai fait un tableau. Globalement, celui-ci est identique au tableau de la phase d'expansion, à quelques nuances près, il y a des différences chez Archon Delaine, Pranav Antal et Zemina Torval.
Aucune puissance n'a le contrôle facile ou difficile contre les gouvernements de type Anarchie ou Colonie. Pour les autres, sont représentées :
En vert, les contrôles facilités par puissance selon le type de gouvernement (moins chers).
En rouge, les contrôles complexifiés par puissance selon le type de gouvernement (plus chers).
Si la case reste vide (ou est de type Anarchie/Colonie) il n'y a pas de bonus ni de malus.


 


Article rédigé par CMDR Gilmund