Passer du X52 Pro vers le Warthog?

Nous vous proposons dans cet article un petit retour sur l'essai du Warthog de Trhustmaster par un utilisateur du X52 Pro.

 

Après presque un an à jouer sur Elite Dangerous avec mon X52 Pro, j'ai aujourd'hui la chance de pouvoir tester le HOTAS Warthog de chez Thrusmaster. Encore un grand merci à eux de nous en avoir aimablement envoyé un pour le tester.

 

Cet article n'a pas pour but de faire un test complet du Warthog mais d'apprécier la pertinence du passage de l'un à l'autre (pour le test complet, voir l'excellent article de Checksix). D'autre part, il faut garder à l'esprit que ces deux HOTAS ne sont pas de la même gamme, le premier est un milieu de gamme et le deuxième un haut de gamme. Je vous donnerais donc, dans cette article, mon ressenti par rapport aux deux équipements

Commençons donc par le déballage et l'installation du Warthog.

 

Premier contact.

 Les premières sensations qui m'ont marquées lors du déballage de l'équipement sont son poids, l'impression de qualité et la robustesse de la bête par rapport au X52 Pro... nous verrons si ces premières impressions perdurent après quelque temps d'utilisation.

 

L’installation.

 L’installation du matériel se fait en deux étapes (1. le pilote ; 2. le logiciel TARGET de configuration avancé). L'ensemble de l'installation est très facile grâce aux documentations qui vous guident à chaque étape de la procédure (voir la procédure ici). Cerise sur le gâteau, ils ont créé une configuration toute prête pour Elite Dangerous :). (voici également le lien vers le manuel)

Maintenant que l'équipement est installé, et avant de se lancer en jeu, regardons de plus près les quelques différences entre mon bon vieux X52 PRO et le Warthog.

 

L’esthétique.

Il est clair qu'entre le X52 qui a un design futuriste et le Warthog qui est une réplique des commandes du chasseur contemporain A-10C, il n'y a rien à discuter, ce n'est pas comparable et ceci sera dépendant des goûts de chacun. Je ne vais donc pas m'étendre là-dessus.

 

Les fonctions.

Passons aux fonctions disponibles sur chacun des équipements (je parle ici des boutons, switchs, chapeaux chinois et autres...)

X52 MANETTE DES GAZ

Warthog MANETTE DES GAZ

1 manette des gaz

2 manette des gaz

Contrôleur de souris/bouton hat

Contrôleur de souris/bouton hat (capteur magnétique 3D)

1 x chapeau 8 directions

1 x chapeau 8 directions

Non disponible

1 x chapeau 4 directions avec 1 bouton poussoir

3 x boutons poussoir

1 x bouton poussoir

1 x molette de défilement avec bouton intégré

Non disponible

2 boutons de contrôle rotatif

Non disponible

Non disponible

1 x interrupteur 3 positions (1 momentané + 2 permanents)

Non disponible

2 x interrupteurs 3 positions (3 permanents)

Non disponible

1 x interrupteur 3 positions (2 momentanés + 1 permanent)

   

25 fonctions paramétrables et 1 axe

35 fonctions paramétrables et 2 axes

   

X52 PANNEAU DE CONTRÔLE MANETTE DES GAZ

Warthog PANNEAU DE CONTRÔLE MANETTE DES GAZ

2 x boutons poussoir

2 x boutons poussoir

2 x molette de défilement avec bouton intégré

1 x Molette TRIM

Ecran de contrôle programme

5 voyants lumineux programmables

Non disponible

5 x interrupteurs 2 positions (2 permanents)

Non disponible

2 x interrupteurs 3 positions (1 momentané + 2 permanents)

Non disponible

2 x interrupteurs 3 positions (3 permanents)

   

8 fonctions paramètrables

25 fonctions paramètrables

X52 JOYSTICK

Warthog JOYSTICK

Tangage(PITCH) Axe X

Tangage(PITCH) Axe X très haute résolution

Roulis(ROLL) Axe Y

Roulis(ROLL) Axe Y très haute résolution

Lacet(YAW) Axe Z

Non disponible

Gâchette principale deux positions

Gâchette principale deux positions

2x chapeaux 8 directions

3x chapeaux 8 directions

Non disponible

1x chapeau 4 directions avec 1 bouton poussoir

4x boutons poussoir

2x boutons poussoir

1x boutons poussoir petit-doigt

2x boutons poussoir petit-doigt

3 commutateurs double fonctions

Non disponible

   

24 fonctions paramétrables et 3 axes

33 fonctions paramétrables et 2 axes

   

X52 SOCLE JOYSTICK

Warthog SOCLE JOYSTICK

3 Boutons de sélection 2 positions

Non disponible

   

6 fonctions paramétrables

0 fonction paramétrable

Les possibilités de configuration sont respectables pour le X52 PRO, par contre quand l'on passe sur le WARTHOG, on entre dans un autre monde. Vous pouvez y configurer toutes les fonctions disponibles sur Elite Dangerous.

Autre avantage pour le Warthog, vous n'avez jamais à retirer votre main du joystick car toutes les touches y sont regroupées contrairement au X52 où 6 commutateurs sont sur le socle.

Un avantage pour le X52 PRO est le fait d'avoir la commande de lacet (YAW) directement accessible par rotation du manche du joystick, ce qui n'est pas le cas du Warthog. Pour ma part la combinaison des trois axes (Tangage (PITCH), Roulis (ROLL) et Lacet (YAW)) sur un seul élément est un avantage pour la flexibilité de pilotage que je n'ai pas su retrouver jusqu'à aujourd'hui sur le Warthog.

Pour intégrer la commande lacet (YAW) sur le Warthog vous avez plusieurs possibilités :

  • En combinaison de l'axe du Roulis (commande "YAW to ROLL" disponible dans les commande in-game d'ED), plus flexible car vous l'avez sur le manche, l’inconvenant de cette solution est que vous ne pouvez pas combiner les deux mouvements (roulis et lacet).
  • Sur le pion ou chapeau souris, ceci permet de combiner le roulis avec la lacet, l’inconvenant réside dans le temps d’adaptation lié à la faible course du pion et à la grande sensibilité du capteur magnétique 3D.
  • Enfin, vous pouvez également investir dans un palonnier, ce que je préconiserai.

 

La prise en main.

Il est maintenant temps de se lancer dans le vide intersidérale. Bon, soyons prudent et commençons par essayer la bête en mode Entraînement…

Attention, si vous utilisez le logiciel TARGET, n'oubliez pas de le lancer, ainsi que votre configuration, avant de lancer le jeu.

Le manche du Warthog est robuste et ferme, personnellement j'ai apprécié cette fermeté qui m’a permis d'apprécier la précision du Warthog. Je parle ici de la précision des axes qui m'a purement et simplement bluffée par rapport à mon équipement actuel. On retrouve également cette précision sur l'axe de la manette des gaz, mais ici vous avez la possibilité de régler la dureté de l'axe.

Autre point remarquable, le poids des éléments, il apporte de la stabilité à l'ensemble et donc évite d'ajouter des éléments supplémentaires de fixation au Warthog.

Pour la prise en main, comptez bien deux trois bonnes séances de vol pour vous habituer au feeling et à la nouvelle disposition des touches sur les manettes du Warthog. Par contre après ce n'est que du bonheur, j'avais l'impression de redécouvrir le jeu, pas du point de vue "gameplay" mais du point de vue pilotage. J'ai même quasiment achevé la mission de formation au combat : incursion ;).

En plus de la qualité des contrôles et des commandes, le joystick et la manette des gaz sont très confortables, même après plusieurs heures de jeu.

 

Conclusion.

Aujourd'hui, après trois semaines de test je sens que je vais avoir beaucoup de mal à retrouver mon X52 Pro...

Je ne peux que vous donner mon avis personnel, mais si je dois répondre à la question s'il est pertinent de passer du X52 Pro sur le Warthog, ma réponse est clairement oui. Donc, si vous pouvez investir 315€ à 350€ dans un HOTAS, foncez, le Warthog sera sans doute l'un des meilleurs choix aux vues des prestations proposées. Il vous sera certainement fidèle pour de nombreuses heures de jeu.

Vous pouvez échanger sur le sujet et pour ceux qui ont déjà le plaisir d'avoir le Warthog, vous pouvez faire vos retours ici