Elite Dangerous Horizons: les détails

Bonjour à tous,

vous trouverez ci-dessous la traduction de l'article/interview de David Braben à la Gamescom 2015 le 05 Aout (source initiale www.gamesradar.com)

Elite Dangerous: Horizons vous permet d'atterrir sur les planètes*.

*Planètes sans atmosphères, lunes et astéroïdes.

Si il y en avait pas déjà assez avec le nombre terrifiant de systèmes dans Elite Dangerous, vous pouvez maintenant faire définitivement une croix sur le peu de vie sociale qu'il vous restait. La première partie de cette deuxième saison d’extensions va vous amener, sans vous en rendre compte, à la surface des planètes pour vous y poser. 

La surface des planètes pourra être scannée afin d'en découvrir les points d’intérêts (POI) et vous pourrez y atterrir pour les explorer grâce au véhicule spécialement développé pour l'occasion; le SRV "Surface Recon Vehicle" (Véhicule de Reconnaissance de Surface, à voir comment ils vont traduire le SRV en jeu ;) ). Chaque monde a été généré de façon procédurale afin d’être unique, avec sa gravité propre et ses POIs (Point d’intérêts) à explorer. Ces POIs qui seront cachés à travers les systèmes (dans le texte original ils parlent du système solaire, à voir si cela est une erreur ou pas) et pourront être des gisements de métaux ou minéraux, des places fortes, des bases (stations planétaires) et des épaves de vaisseaux.

Elite Dangerous Horizons landing

 COBRA MKIII atterrissant sur une lune 

Questions concernant la génération d’environnement qui ne semble pas procédurale, David Braben accorde une grande importance au fait que chaque monde soit le plus réaliste possible. « Ce que nous avons réalisé avec Elite Dangerous est que nous avons établi des règles où par exemple un système stellaire soit généré par des principes de bases. L’ensemble n’obéit pas purement et simplement à des principes scientifiques mais est formé sur ces principes. » dit-il. « Vous avez des bombardements de comètes et d’autres choses. Cela réchauffe les objets célestes et nous connaissons de ce fait la composition chimique exacte de chaque planète. Nous connaissons la température, nous connaissons son niveau de rayonnement. Nous savons où sont localisés les volcans. Nous connaissons le type de climat. »

 

Horizons va également permettre aux joueurs de collaborer sur les planètes. Les bases seront protégées par des défenses antiaériennes, vous pourrez ainsi travailler conjointement avec les joueurs en surface, qui eux pourront infiltrer les bases afin de désactiver les défenses. « Nous étendons* les possibilités des ‘’Wing’’ (Escadrilles) afin qu’elles fonctionnent avec les véhicules terrestres, et ainsi, vous permettent de coopérer, » explique Braben. « Elles pourront réaliser des actions telles qu’attaquer des bases de surface, les explorer. Il y aura beaucoup de choses cachées sous la surface des planètes. La beauté a un coût énorme, vous pouvez donc scanner la planète en orbite basse. Il y a différentes couches ou strates sur chacune d’elle. Finalement vous pouvez conduire votre propre petit véhicule de surface que nous appelons SRV »

  *Le nombre de joueurs dans une "Wing" restera de 4 pour l'instant.

Elite Dangerous Horizons Scarab

SRV "Surface Recon Vehicle" (Véhicule de Reconnaissance de Surface) 

Plus de Véhicule de Reconnaissance de Surface (SRV) ultérieurement mais David Braben enthousiaste par les possibilités uniques offertes aux joueurs par l’actuel SRV, le Scarab. « Avec le temps d’autres véhicules seront ajoutés de la même façon qu’il y a différent type de vaisseaux, » explique-t-il. « Ils pourront se replier comme cela vous pourrez les transporter, j’aime l’idée de se poser n’importe où et partir de là afin de faire ce que bon vous semble. »

 

Mais horizons offrira bien d’autres choses. Une mise à jour début 2016 ajoutera le "looting’’ (butins) et le "crafting’’ (artisanat) à cet ensemble. Elite Dangerous n’a pas été avare sur les contenus additionnels et ceci est un autre ensemble de contenus qui s’ajoutera à l’univers du jeu. « Nous sommes très engagés au près de la communauté. Nous voyons ce que veulent les personnes. Nous avons été très proactifs quand les personnes nous disaient « ceci est un problème » et nous les corrigions, mais nous avons également un objectif pour le jeu à long terme, » explique Braben. « Mais il faut se rappeler que cette DLC n’est pas qu’une seule chose. Quand les personnes achètent horizons, ils achètent l’ensemble de la deuxième saison, l’ensemble des extensions. Il faut comparer cela avec ce qui a été fait avec la saison actuelle – après la sortie du jeu, nous avons ajouté les Community Goal, les Wings, le Power Play, le CQC qui arrivera bientôt plus une qui arrivera plus tard dans l’année. Chaque évolution apportait son lot de nouveaux éléments, de vaisseaux et autres goodies. Il y aura plus dans Elite Dangerous horizons que ce que vous voyez aujourd’hui.

Date de sortie : fin 2015

Accès Beta : ?

Prix pour les possesseurs actuels du jeu sur PC :

  • Elite Dangerous horizons : 37.49€
  • Elite Dangerous horizons avec l’accès à la Beta : 55.49€
  • LIFETIME EXPANSION PASS (toutes les extensions à vie) : 162.5€

Prix pour les nouveaux joueurs PC :

  • Elite Dangerous + Elite Dangerous horizons : 49.99€
  • Elite Dangerous + Elite Dangerous horizons avec l’accès à la Beta : 67.99€
  • Elite Dangerous + LIFETIME EXPANSION PASS (toutes les extensions à vie) : 175€

Pour MAC et XBOX, sortie début 2016

Voici un graph. traduit du document officiel de Frontier :

Tableau couts Elite Dangerous Horizons

Lien vers le forum pour vos commentaires

Traduction par Duita Rider