Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Que vous soyez un membre isolé ou dans un groupe, vous trouverez ici toutes vos aventures, histoires et autres Role Play (RP).

SUJET : La balade de Salomé

La balade de Salomé il y a 3 mois 2 semaines #208271

  • blaisepascal
  • Portrait de blaisepascal
  • Hors Ligne
  • Expert
  • Remember: Raxxla !
  • Messages : 267
  • Remerciements reçus 371
Des fans anglais ont composé une balade en l'honneur de Salomé, diffusée sur la radio Hutton Orbital à cette adresse:
soundcloud.com/huttonorbital/salomes-final-words

C'est un joli poème, une élégie rimée en tétramètres iambiques (vers souvent utilisé en poésie anglaise pour les poèmes un peu mélancoliques). On y retrouve toute l'histoire de Salomé: sa relation avec sa famille, l'expédition Distant Worlds, sa demi-folie. Harry Potter s'y trouve quasiment transformé en mangemort, ce qui est assez savoureux (slaughtering dog... death people). En voici une transcription et une tentative de traduction (réalisées avec l'aide de Mme BlaisePascal).
(Deux vers ont un peu résisté, vers la fin)

Bonne écoute et bonne lecture s'il se trouve des pilotes amateurs de bonne poésie!

I've never asked them to be born
Into this life not to be shorn
Of family long ago despised.
But in this night, to my surprise,
I think of them. My father proud,
My sisters, arrogant and loud,
Malevolent to their dark core.
But their fault? How can I be sure?
What would they think to see me now
As I prepare my final bow?
But I'm not who I was back then
I've left behind the name of Loren.
In what do I believe? Revenge?
Is that it, as we reach the end?
I withdraw with something more,
Haunting every distant shore:
From Beagle Point to Formidine,
They have their truth, I have mine.
I've tasted this life's final breath
I've passed through fire, and sword, and death.
It took my mind, my heart, my name,
Betrayed me, left bereft, insane.
These slaughtering dogs, they hunt me still,
They hear me not, these death people,
They thought to take my soul from me,
But still they failed, they left me free.
They charted a course, my destiny, if you will,
A burning flame, or bitter pill.
They'll all remember from today,
It's her, she's back, it's Salomé...
I like the stars, I feel the void,
My foes and friends would be destroyed,
A plot revealed, a mystery solved,
Or just an endless game revolved?
There's no escape, I'm in the vice,
For Salomé, she lists but thrice.
So as I burn my name in stars
It's tainted, rifted, by my scars,
My retribution, my last bluff.
But sadly it won't be engouh,
For here I sit without my mask.
Who am I now? And dare I ask?
From infant's cot to heavens above
Did someone think of me with love?

Jamais je n'ai demandé à naître
En cette vie, ni à être arraché
De cette famille que j'ai longtemps méprisée.
Mais cette nuit, à ma grande surprise,
Je pense à eux. A la fierté de mon père,
A l'arrogance bruyante de mes soeurs,
Malfaisantes jusqu'au fond obscur de leur coeur
Mais était-ce leur faute? Comment puis-je en être sûre?
Que penseraient-ils de moi maintenant
Que je me prépare à tirer ma révérence?
Mais je ne suis plus celle que j'étais.
J'ai laissé derrière moi le nom de Loren.
En quoi est-ce que j'ai foi? La vengeance?
Est-ce que c'est ça, quand on touche à sa fin?
Je me retire en emportant avec moi quelque chose de plus,
Quelque chose qui hante les rivages lointains.
De Beagle Point au Formidine Rift,
Ils ont leur vérité, j'ai la mienne.
J'ai goûté l'ultime souffle de cette vie,
Je suis passée à travers le feu, l'épée et la mort.
On m'a pris mon esprit, mon coeur, mon nom,
On m'a trahie, dépouillée, laissée pour folle.
Ces chiens qui veulent m'égorger me pourchassent encore,
Ils ne m'entendent pas, ces compagnons de la mort.
Ils pensaient qu'il m'avaient pris mon âme,
Mais ils ont toujours échoué, ils m'ont laissé libre.
Ils ont tracé ma route, ma "destinée", si vous préférez,
Une flamme qui brûle, ou une pilule amère.
A partir d'aujourd'hui, tous se souviendront:
"C'est elle, elle est de retour, c'est Salomé".
J'aime les étoiles, je sens le vide,
Amis et ennemis, tous seraient détruits,
Un complot serait révélé, un mystère résolu,
Ou est-ce un jeu sans fin qui continue?
Il n'y a plus d'échappatoire...
pour Salomé... trois fois (?).
Donc, au moment où je fais brûler mon nom dans les étoiles,
Il se retrouve entaché, déchiré par mes cicatrices,
Mon châtiment, mon dernier bluff.
Mais hélas, ce ne sera pas suffisant.
C'est pourquoi je suis assise ici, sans mon masque.
Qui suis-je maintenant? Et oserai-je le demander?
Depuis le berceau jusqu'au ciel au-dessus de moi,
Est-ce que quelqu'un m'a jamais aimée?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Kurtis NEWTON, NoxRider, Sloanne, Kronn, Kazahnn, Bachila, sidedream

La balade de Salomé il y a 3 mois 2 semaines #208291

  • Kronn
  • Portrait de Kronn
  • Hors Ligne
  • Bleu
  • Messages : 5
  • Remerciements reçus 6
Merci <3
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: Sloanne, Moderateur 1, Moderateur 2, Moderateur 3, Moderateur 4
Temps de génération de la page : 0.105 secondes