Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Que vous soyez un membre isolé ou dans un groupe, vous trouverez ici toutes vos aventures, histoires et autres Role Play (RP).

SUJET : Petit guide du RP à usage des nouveaux pratiquants

Petit guide du RP à usage des nouveaux pratiquants il y a 10 mois 4 semaines #188000

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
  • Messages : 1416
  • Remerciements reçus 2948
"Sans être un puriste du RP, voici quelques points à respecter afin d’éviter certaines confusions et garantir des rapports sains et équilibrés entre les joueurs. Tout le monde peut pratiquer Le RP dès lors qu'il éprouve le besoin de partager ce que vit son personnage l’essentiel restant de s’amuser !"

Chapitre 1

Dans Elite Dangerous, les personnages… Ce sont les vaisseaux !

Certes nous les pilotons, mais de « nous-même » nous n’avons que la vue de nos bras longilignes, nos mains ankylosées et nos jambes ancrées dans le fauteuil de pilotage…

Et s’il est tout à fait normal que la part belle soit faite à ces monstres d’aciers qui défient l’espace pour notre plus grand plaisir, choisir de donner une âme à nos personnages, devient un atout incontournable si l’on souhaite interagir avec les autres commandants et créer des liens plus « vivants » entre nous, comme pendant une partie de « Wings » par exemple…

Il existe un moyen ludique et accessible pour se « fabriquer » un background en commun et qui reprend le principe de la bonne vieille taverne des premiers « Donjons et Dragons » qui se jouaient sur un plateau avec des dés, des crayons et des vrais gens.
Un truc de dingues !

Le principe est simple : Sur le forum - sur un post dédié – les joueurs qui le souhaitent peuvent lancer un scénario. Par exemple : Le Galactica Bar / Salle de débriefing des fous zélés / Le hangar du spatioport LTT 14478 etc…

Le « créateur » du sujet décrit le lieu où se situe l’action, ce qui fait son personnage et peut même faire part de ses pensées. Ensuite, soit il a invité spécifiquement d’autres joueurs (jeu fermé) et il attend leur arrivée, soit il attend l’arrivée de joueurs qui seront inspirés par son histoire (jeu ouvert), soit il fait les deux (jeu semi-ouvert) les joueurs invités, plus ceux qui le souhaitent peuvent intervenir. .

Un dialogue s’engage alors entre les protagonistes et l’histoire s’écrie ainsi au fil des interventions.

Il y-a juste quelques règles à respecter : Pas plus de 5 joueurs par post, après cela devient trop compliqué à gérer car il y-a un ordre d’intervention qui se crée où chacun attend d’agir en fonction de la situation et de l’attitude des autres joueurs.

Par exemple : Si un personnage décide de rester en observateur, il se contente de décrire ce qu’il est en train de faire, afin de bien indiquer qu’il passe son tour de dialogue.. On peut décider aussi d’attendre qu’une conversation entre deux joueurs arrive à « maturité » avant d’intervenir, etc.…

Une convention d’écriture est aussi recommandée :

• L’action s’écrit normalement.
• Les dialogues possèdent des guillemets et peuvent être écrit en italique : « Je reprendrais bien de ce cocktail d’Ethgreze ! » ou précédés de la « barre du 6 ».
• Les pensées s’écrivent elles aussi en italique mais encadrées d’étoiles : *Il se demandait ce qu’Alexis trouvait à cette bêcheuse de l’Empire qui le considérait comme un cul terreux échappé des landes de Sobek *

Ces indications sont données à titre indicatif, vous pouvez bien sûr, laisser parler votre créativité, jouer sur des codes de couleurs, inclure de la musique, des photos, des dessins, des sons, un odorama !....

Comme les pilotes n’ont pas d’avatar sur ED vous pouvez décrire votre personnage mais vous pouvez aussi joindre un dessin, la photo d’un personnage, de votre grand-oncle ou de vous-même ce qui donnera aux lecteurs, une idée de l’apparence physique de votre Commandant.

Chapitre 2

Un joueur ne peut pas prendre la parole à la place du personnage d’un autre joueur, il ne peut pas présumer des propos (même positifs) d’un autre personnage que le sien, ni même de ses réactions émotionnelles et/ou physiques.

Un joueur ne peut pas inventer des propos qu’auraient tenu un autre personnage si ces propos n’ont jamais existé mais il peut se servir de déclarations publiques éditées sur d’autres post, ou lors d’une discussion in game par exemple…

Chaque joueur est responsable uniquement des dialogues et des faits et gestes de son propre personnage.

Sinon, nous pourrions décider à la place des autres qu’ils rient, pleurent, nous font une déclaration d’amour ou se jettent par la fenêtre !! :silly:

Même, par exemple, lors d’une bagarre RP : On ne peut pas décider de mettre K.O un autre joueur, on peut décrire notre action de combat et nos intentions mais c’est à l’autre de décider (en pleine conscience) s’il s’est laissé surprendre ou non… :S

On peut toutefois, au milieu d’un dialogue, suggérer que la personne a essayé de répondre, ou a semblé étonné par une remarque car cela reste une impression suggestive de son propre personnage… :whistle:

Chapitre 3

Aérez vos textes, évitez de faire trop long, les lecteurs sont souvent de passage et les textes trop fournis seront malheureusement, trop souvent lu "en diagonale"...

L’orthografe ! Je fais moi-même beaucoup de fautes, cela ne doit pas vous arrêter, l’essentiel restant d’avoir une histoire à raconter et des émotions à partager.

Mais relisez-vous ! Éditer vos textes sous word, correcteur d’orthographe [ON] avant de les poster. Je relis mes posts même une fois qu’ils ont été édités, ne serait-ce que pour remettre dans l’ambiance d’un récit partagé et j’y retrouve régulièrement des fautes que je corrige.

Moins il y-aura de fautes, plus cela sera agréable pour tout le monde ! ;)

Voila une proposition qui n'est en rien exhaustive et encore une fois : faites vous confiance ! Dès lors que vous avez envie de raconter une histoire, surtout, racontez la nous ! ;)
Dernière édition: il y a 10 mois 4 semaines par Sloanne.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Duita Rider, NoxRider, Zomb, blaisepascal, Khoriss, L.S Algir, DeimosReaper, thunder17100, Snarkk

Petit guide du RP à usage des nouveaux pratiquants il y a 10 mois 2 semaines #190331

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
  • Messages : 1416
  • Remerciements reçus 2948
/// De l'usage du remerciement en mode RP ///


Le remerciement n’est en aucun cas obligatoire ! ;)

Cependant en mode RP il est fréquemment utilisé pour signaler à l’auteur que l’on apprécie l’échange verbal que l'on a avec lui et que par exemple : même si les personnages "s’engueulent" dans leur game play, tout va très bien pour les joueurs. Je vous recommande donc à chaque fois que vous appréciez un échange avec un joueur en mode RP de le lui signaler par un remerciement. C’est aussi une manière élégante d’engager un conteur à poursuivre un récit qu’il a entamé même si vous n’y participez pas.

Les retours en RP sont comme un baromètre car les auteurs sont souvent tout seuls avec leurs textes ! Le remerciement est donc préconisé… ;)

NB : En ce qui concerne les posts d’informations ou d’échanges ponctuels, il est beaucoup moins pratiqué sauf si l’info vous a réellement intéressée et/ou que vous allez vous en servir. De la même façon, vous encouragez l’auteur à poursuivre dans ce sens car il se rend compte ainsi que son post a été utile.

Encore une fois cela reste à la discrétion de chacun mais cela contribue à l’échange et à la créativité. B)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Cirede, Tengoku, Zoran

Petit guide du RP à usage des nouveaux pratiquants il y a 10 mois 2 semaines #190336

  • Sloanne
  • Portrait de Sloanne
  • Hors Ligne
  • Un pacifiste est toujours un peu désarmant !
  • Messages : 1416
  • Remerciements reçus 2948
/// Les Alignements de base en jeu de rôles ///


Suite à plusieurs demande de joueurs et afin d'aider les débutants dans la construction de leurs personnages, je vous propose de vous référer à l’excellente règle des alignements éditée par le célèbre « Donjon et Dragon ».

Cela reste une base qu'il vous appartient de nuancer mais c'est aussi une charpente qui vous permettra de rester cohérent et crédible dans l'interprétation de votre personnage. Bien sûr votre alignement peut évoluer au cours du jeu et au fil des rencontres...



Les 9 alignements


Loyal bon ou “ croisé ”. Un personnage d’alignement loyal bon a le comportement que l’on attend des défenseurs de l’ordre et de la Loi. Déterminé à lutter contre le Mal, il montre également la discipline nécessaire pour ne jamais cesser le combat. Il dit toujours la vérité, reste fidèle à la parole donnée, aide ceux qui sont dans le besoin et s’élève contre l’injustice. Il déteste voir les coupables impunis. Alhandra, paladine combattant le Mal sans répit et protégeant les innocents sans la moindre arrière-pensée, est d’alignement loyal bon.

Il combine honneur et compassion.


Neutre bon ou “ bienfaiteur ”. Un personnage neutre bon fait de son mieux pour dispenser des actions bienfaisantes. Il aide les autres autant que possible. Il travaille main dans la main avec les rois et les juges, mais ne se sent pas obligé de leur obéir systématiquement.

Il permet de faire le bien sans être enfermé dans le carcan de la Loi.


Chaotique bon ou “ rebelle ”. Un personnage chaotique bon agit selon sa conscience, sans faire cas de ce que les autres peuvent penser de lui. Il vit sa vie, mais cela ne l’empêche pas d’être gentil et bienveillant. Il croit en la bonté et au droit de chacun, mais n’apprécie guère les lois ou les règles. Il déteste les gens qui intimident les autres et leur disent quoi faire. Il suit ses propres préceptes moraux qui, bien que bons, ne sont pas forcément en accord avec ceux de sa société.

Il fait rimer bonté et liberté.


Loyal neutre ou “ juge ”. Un personnage loyal neutre agit comme la loi, la tradition ou son code de conduite personnel le lui dictent. L’ordre et l’organisation sont vitaux pour lui. Il se peut qu’il suive un code constitué de ses propres règles, ou qu’il pense que l’ordre est nécessaire pour tous (auquel cas il est favorable à un gouvernement fort et organisé).

Il signifie que l’on est fiable et honorable, sans pour autant être fanatique.


Neutre ou “ indécis ”. Un personnage neutre fait ce qui lui semble bien. Il n’a pas vraiment d’opinion lorsqu’il s’agit de trancher entre le Bien et le Mal ou entre la Loi et le Chaos. Dans la plupart des cas, la neutralité représente une absence de convictions plutôt qu’un choix conscient. Le personnage a alors tendance à penser que le Bien vaut mieux que le Mal, car il préfère que ses voisins se montrent bienveillants plutôt que malveillants. Cela étant, il ne se sent nullement obligé de défendre la cause du Bien.

En revanche, chez certains, la neutralité est une philosophie, un choix conscient. Pour eux, le Bien, le Mal, la Loi et le Chaos sont dangereux, comme tous les extrêmes. Ils prônent donc l’équilibre, qui leur paraît être le meilleur choix à long terme.

Il permet d’agir naturellement, sans se laisser guider par ses préjugés ou ses impulsions.


Chaotique neutre ou “ esprit libre ”. Un personnage chaotique neutre agit comme bon lui semble. C’est d’abord et avant tout un individualiste. Il accorde une immense valeur à sa liberté mais ne se sent pas concerné par la défense de celle des autres. Il évite l’autorité, déteste les restrictions et remet toujours en cause la tradition. Sa lutte contre la société organisée n’est pas motivée par des désirs d’anarchie, car un tel engagement devrait s’accompagner d’idées nobles (libérer les opprimés du joug de l’autorité) ou mauvaises (faire souffrir ceux qui sont différents de lui). Le personnage peut parfois être imprévisible, mais son comportement n’est pas totalement aléatoire. Face à un pont, il l’utilise ; il ne lui viendrait pas à l’idée de sauter dans la rivière.

Il permet de profiter de la vraie liberté, celle qui ne suit pas les restrictions imposées par la société, et il n’oblige pas à faire le bien à tout prix.


Loyal mauvais ou “ dominateur ”. Un individu loyal mauvais prend tout ce qu’il désire, dans les limites de son code de conduite, mais sans se soucier de ceux à qui il peut faire du mal. Pour lui, les traditions, la loyauté et l’obéissance ont de l’importance, mais pas la liberté, la dignité ou la vie. Il suit les règles existantes, mais sans pitié ni compassion. Il accepte la hiérarchie, et même s’il préfère diriger, il est tout à fait disposé à obéir. Il condamne les autres, non pas en fonction de leurs actes, mais en fonction de leur race, de leur religion, de leur nationalité ou de leur rang social. Il répugne à violer la loi ou à revenir sur ses promesses, en partie par sa nature, mais aussi parce qu’il fait confiance à l’ordre établi pour le protéger de ceux qui s’opposent à lui sur des questions d’ordre moral. Certains loyaux mauvais se fixent eux-mêmes des limites, telles que ne jamais tuer de sang-froid (ils chargent leurs sbires de le faire à leur place) ou ne pas maltraiter les enfants (sauf lorsqu’il n’est pas possible de faire autrement).

Ils pensent que ces règles de conduite les placent au-dessus des malfaisants sans scrupule. Le baron qui exploite son peuple et complote sans cesse pour étendre son pouvoir est loyal mauvais.

Il arrive que des individus ou des créatures appliquent les préceptes de cet alignement avec un zèle que ne renieraient pas les croisés des forces du Bien. Ils n’hésitent pas à nuire aux autres s’ils y trouvent leur intérêt et prennent plaisir à promouvoir la cause du Mal. Il est possible qu’ils y voient l’accomplissement de leur devoir vis-à-vis de leur dieu ou de leur maître.

Les êtres loyaux mauvais sont parfois dits “ diaboliques ”, pour la simple raison que les diables sont l’incarnation de cet alignement.

Il applique le mal avec raison, intentionnellement, et souvent avec succès.


Neutre mauvais ou “ malfaisant ”. Un individu neutre mauvais se livre à tous les actes qu’on lui laisse faire. Il ne pense qu’à lui. Il se moque des gens qu’il tue, par profit, pour le plaisir, ou tout simplement parce qu’ils le dérangent. Il n’apprécie pas particulièrement l’ordre ; il se dit que le fait de respecter la loi, un code de conduite ou les traditions ne le rendra pas meilleur ou plus noble. Il n’affiche pas pour autant cette recherche permanente de l’affrontement qui est la marque des êtres chaotiques mauvais. Le criminel qui vole et tue pour satisfaire ses envies est neutre mauvais.
Certains malfaisants érigent le Mal en idéal et le propagent avec acharnement. La plupart du temps, ils sont dévoués à un dieu ou à une société secrète maléfiques.

Il représente le Mal à l’état brut, sans honneur ni nuance.


Chaotique mauvais ou “ destructeur ”. Un individu chaotique mauvais fait tout ce que lui dicte sa cupidité, sa haine ou sa soif de destruction. Il s’énerve facilement, est sadique, violent et totalement imprévisible.

Quand il veut quelque chose, il se montre brutal et impitoyable. S’il s’est donné pour but de propager le Mal et le Chaos, c’est encore pire. Fort heureusement, ses plans sont tout sauf bien préparés et les groupes qu’il constitue ou auxquels il se joint sont très mal organisés. La plupart du temps, les êtres chaotiques mauvais ne coopèrent que sous la menace et leur chef ne reste en place que tant qu’il peut contrer les tentatives visant à le renverser ou l’assassiner. L’ensorceleur dément qui cherche à se venger du monde entier en semant la destruction autour de lui est chaotique mauvais.

Les individus chaotiques mauvais sont parfois dits “ démoniaques ”, pour la simple raison que les démons sont l’incarnation de cet alignement.

Il représente la destruction, non seulement de la beauté et de la vie, mais aussi de l’ordre sur lequel cette beauté et cette vie s’appuient.

Bon jeu à tous !
Dernière édition: il y a 10 mois 2 semaines par Sloanne.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Cirede, blaisepascal, L.S Algir, Tengoku, Zoran
Modérateurs: Sloanne, Moderateur 1, Moderateur 2, Moderateur 3, Moderateur 4
Temps de génération de la page : 0.420 secondes