Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : [RP] Ambassade WoJ

[RP] Ambassade WoJ il y a 9 mois 1 semaine #193121

  • Nemecta
  • Portrait de Nemecta
  • Hors Ligne
  • Maître
  • Pilote au sein des The Fallen Wings
  • Messages : 503
  • Remerciements reçus 616
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]



Le temps était venu.

La prise de contrôle du système BAGA n’était que la première étape.

Les ralliements avaient été nombreux ces derniers temps et leur influence commençait à s’étendre.

Certaines sous-factions majeures de la Galaxie les avait déjà aperçus ou rencontrés, l'existence des Wings of Justice commençait à se répandre…

Le hall d’accueil de la station Stephenson Port avait été aménagé. Une fois passé les portiques de sécurité, les voyageurs se trouvaient désormais au milieu d’une immense place au centre de laquelle se trouvait un bâtiment d’une centaine d’étage, le dernier étant fusionné à la coque de la station.

Le sol était d’un bleu acier très clair, quadrillé et parsemé de la devise des Wings of Justice et de leur emblème tous les 10 carreaux.

La construction au centre de la place arborait un style très moderne, ligne épurée, grande baie vitrée, teintés ou non en fonction des services qui y travaillaient. On pouvoir y voir entrer tous les officiels de l’escadrille, essentiellement des militaires mais aussi des ingénieurs et des administratifs.

C’est ici qu’avait été installé l’ambassade des Wings of Justice.

A l’avant dernier étage, Nemecta peaufinait son discours. En tant que porte-parole, il lui incombait de représenter sa sous-faction dans la galaxie.

Le texte élaboré reprenait les grandes lignes philosophiques qu’ils avaient développés depuis de nombreux mois. Il était devenu nécessaire de faire connaître leurs intention au reste du monde.

Le jeune homme s'assit en face des caméras. Il ressentit en quelques secondes le stress monter lui, et bougea machinalement ses jambes de droite à gauche.

10 secondes…

5 secondes…

3 secondes…

Le temps était venu…


Début de transmission

MANIFESTE DES WINGS OF JUSTICE – An 3303 – Le 09 Février



Un spectre hante l’Humanité, celui de l’Anarchie.

L’Homme à l’état de nature n’est que l’esclave de lui-même.

Par ses droits naturels, il se croit libre d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour assurer sa propre survie.

Cette liberté a un prix pour l’Homme : une guerre perpétuelle contre lui-même et ses semblables, une guerre d’autodestruction ou survivre ne signifie plus vivre pour soi, mais vivre de l’autre.

Homo homini lupus est : comprenez, l’Homme est un loup pour l’homme.

Cette maxime, vieille de plusieurs millénaires, n’a jamais été aussi représentative que l’époque troublée dans laquelle nous vivons aujourd’hui.

Les guerres entre l’Empire, la Fédération et l’Alliance mais aussi l'expansion sans aucune mesure de la bulle humaine ont menée à la création de zones de non-droit.

Au delà de la simple problématique des systèmes non-contrôlés, les territoires des grandes puissances sont si vastes qu’il leur est impossible d’y assurer le maintien de l’ordre... à supposer qu’elles en aient véritablement envie.

C’est dans ce contexte que les Wings Of Justice se sont créées.

Pour pallier l’absence de toute autorité, nous nous sommes constitués en tant que Force de Police officiant à travers la galaxie.

***

Nous étions indépendants et apolitiques.

Au nom de la Justice, nous appliquons aveuglément la Loi, qu’elle soit impériale ou fédérale, qu’elle émane d’un système démocratique, théologique ou féodal.

Nous traquions nos cibles à travers l’Univers sans autre objectif que de faire cesser le trouble à l’ordre établi par nos commanditaires.

Nous pensions la Loi comme remède à l’Anarchie, l’accomplissement de la Liberté dans l’Ordre et la Sécurité.

Mais ceci n’est pas la Justice.

La Justice ne peut se contenter d’obéir, d’appliquer et de sanctionner.

Elle doit vivre, se raisonner, s’interroger… elle doit être un véritable contre-pouvoir, indépendant et exempt de toute influence extérieure.

Nous ne pouvions pas continuer de traquer des fugitifs dont le seul crime était d’avoir été trop critique envers le système qui les gouvernait sans nous rendre complices de ceux que nous souhaitions combattre.

Nous ne pouvions cautionner la destabilisation de systèmes entiers pour le simple confort d’un Empereur ou d’une Corporation, livrant ainsi tous leurs habitants à d’avides pirates, contrebandiers, et criminels de la pire espèce.

Nous ne pouvions fermer les yeux plus longtemps…

***

Nous avons décidé de sortir de l’ombre et proclamer au monde nos intentions.

Nous avons décidé d'exister non pas en tant que bras armé mais en tant que véritable force libre et indépendante.

Nous avons décidé de combattre l'Injustice par nous même et par la force s'il en est besoin.

Nous libérerons les peuples de l'anarchie et nous ferons régner l'Ordre partout où la liberté s'est fourvoyée afin que Justice soit faite.

Nous ne subirons plus la Loi d’autrui, nous écrirons la nôtre et nous l’étendrons à travers la Galaxie.

En conséquence, les Wings of Justice déclarent officiellement s’être constituées en une véritable entité politique et avoir pris possession, par la force, du système BAGA, après en avoir chassé les pirates et anarchistes du système.

***

Notre devise est simple :
L’Anarchie, c'est le Chaos ;
La Sécurité, c'est la Liberté ;
L'Ordre, c'est la Justice ;

La sécurité est la première de nos libertés. Elle est notre raison d'exister.

Sans elle, le principe même de Liberté n’est qu’un songe, un doux rêve invisible et inaccessible.

La nature profonde des hommes les amène irrémédiablement à abuser de leur liberté dans leur propre intérêt et nuire, de facto, à celle de leurs semblables.

Les hommes ne peuvent endurer la Liberté à l'état pur, ils sombrent fatalement dans le Chaos s'ils ne sont pas encadrés.

L’Ordre est notre religion, la Sécurité est notre bible.

Prophètes de notre temps, nous appelons les peuples des systèmes anarchiques à la révolte, à se libérer du joug de la peur et de la corruption, à rejeter le chant des sirènes de la piraterie qui gangrènent leurs âmes.

Nous les invitons à nous rejoindre dans la lumière de la véritable Liberté, celle qui ne peut s'exprimer que dans l'Ordre.

Nous ne cherchons pas le pouvoir en vue de nos propres fins, mais pour le bien de la majorité tel que nous le définissons.

Nous sommes l'Ordre dans le Chaos,

Nous sommes la Justice.



Nemecta posa calmement la dernière feuille de son discours.

“Ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont pas à nous craindre.
Vous êtes les bienvenus, ici, à notre ambassade.”


Fin de transmission
RP [Nemecta] : [Fiche personnage + RP's]

The Fallen Wings : [Présentation] - [Discord]
Dernière édition: il y a 9 mois 1 semaine par Nemecta.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Khoriss, Worith

[RP] Ambassade WoJ il y a 8 mois 2 semaines #198056

  • Nemecta
  • Portrait de Nemecta
  • Hors Ligne
  • Maître
  • Pilote au sein des The Fallen Wings
  • Messages : 503
  • Remerciements reçus 616
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Les Wings of Justice venaient de s'étendre en dehors du système BAGA. Il était devenu nécessaire de présenter aux populations autochtones les règles régissant désormais leurs vies.

Après que le Haut-Conseil ait terminé de statuer, Nemecta se présenta à l'ambassade et déposa un important dossier sur le bureau de sa secrétaire.

"Voici les Lois Fondamentales des Wings of Justice. Veuillez faire en sorte qu'elles soient diffusées à l'ensemble de la population ainsi qu'à nos membres.

Diffusez également une version vocale sur nos ondes. Que toute personne se trouvant dans notre périmètre ou étant amenée à nous rencontrer soit informé"


La subordonnée hocha rapidement la tête comme pour acquiescer et partie en direction de la salle communication.


***********************************************************************************************************************************************************************


LOIS FONDAMENTALES DES WINGS OF JUSTICE

*****
***
*

Article premier - Des Wings of Justice

Les Wings of Justice proclament solennellement leur attachement à l’ordre, la sécurité et la Justice, comme derniers remparts face à l’anarchie et le chaos.

Les Wings of Justice sont libres et indépendantes. Elles ne reconnaissent ni se soumettent à l’autorité d’aucune faction ou puissance galactique.

Elles sont des escadrilles unies et indivisibles. Il n’existe aucune division ou section en leur sein.


Leur système-mère est : BAGA

Leur emblème est :

Leur devise est :
“L’Anarchie, c'est le Chaos ;
La Sécurité, c'est la Liberté ;
L'Ordre, c'est la Justice ;”

Leur principe est :
“Notre Justice pour tous”


Tout pilote des Wings of Justice est assujetti aux règles exposées ci-après.


TITRE I - DU POUVOIR ET DES INSTITUTIONS

Article 2 - De l’exercice du Pouvoir

Le pouvoir d’édicter des lois et de les faire exécuter appartient à l’Amiral.

Le Haut Conseil des Officiers est consulté sur les décisions prises par l’Amiral dans les conditions fixées à l’article 4.

Le pouvoir de juger et trancher les litiges appartient à la Haute Cour. Il est exercé dans les conditions fixées à l’article 5.

Article 3 - De l’Amirauté

L’Amiral veille au respect des Lois Fondamentales par les membres des Wings of Justice ainsi que toute autre personnes se trouvant dans les systèmes contrôlés ou sous influence.

Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des institutions ainsi que la continuité des Wings of Justice.

Il préside le Haut Conseil ainsi que la Haute Cour.

Il ne peut être révoqué de ses fonctions.

[ajout - Ordonnance de la Vice-Amirauté du 27/04/3303]En cas d'absence ou d'indisponibilité prévisible, l'Amiral peut désigner toute personne pour le représenter et agir en son nom et pour son compte.

En cas d'absence ou d'indisponibilité de l'Amiral de manière imprévisible, un Vice-Amiral peut être désigné par le Haut-Conseil. Il assure pendant cette période les mêmes fonctions que l'Amiral dans le cadre du présent article.

Toute personne remettant en cause son statut ou ses attributions pourra être traduite devant la Haute Cour pour trahison.

Article 4 - Du Haut Conseil

Le Haut Conseil rend un avis consultatif avant toute adoption d’une nouvelle Loi Fondamentale et/ou toute décision ayant pour objet ou pour effet d’impacter l’organisation ou le fonctionnement des Wings of Justice.

En outre, le Haut Conseil peut être réuni toutes les fois que l’Amiral le juge nécessaire.

Il peut également s’auto-saisir d’une question jugée prioritaire ou urgente en cas d’absence de l’Amiral.

Il est composé de l’ensemble des Officiers des Wings of Justice qui sont nommés et révoqués par l’Amiral après consultation.

En cas de vote et d’égalité des voix, le vote de l’Amiral est prépondérant.

En cas de vote d’égalité des voix en l’absence de l’Amiral, le vote du ou des officiers les plus gradés compte double. En cas de nouvelle égalité, la décision est suspendue jusqu’au retour de l’Amiral.

Article 5 - De la Haute Cour

5-1 Du jugement des crimes et délits

La Haute Cour est compétente pour juger les crimes et délits commis sur le territoire des Wings of Justice.

Elle peut également être saisie de tout autre crime ou délit commis dans la galaxie à l’encontre d’un pilote des Wings of Justice, de leurs alliés ou clients.

Elle est composée de 3 membres du Haut Conseil désignés, pour chaque affaire, par l’Amiral.

5-2 De la réunion en Assemblée plénière

La Haute Cour réunie en assemblée plénière est seule compétente pour statuer sur les litiges entre les membres des Wings of Justice.

Elle est également seule compétente pour juger des crimes et délits commis par un membre des Wings of Justice.

L’Assemblée plénière est composée de l’ensemble des officiers du Haut Conseil statuant à la majorité des ⅔, à raison d’une voix par officier.


TITRE II - DU PACTE POUR VIVRE EN PAIX (P.V.P.)

Article 7 - De la primauté du P.V.P.

Le Pacte pour Vivre en Paix est le socle commun à l’ensemble des membres des Wings of Justice.

Il s’agit de l’engagement d’oeuvrer à travers la Galaxie pour rendre la vie des citoyens paisible que ce soit en traquant, capturant, ou le cas échéant, assassinant les menaces identifiées comme trouble à l’ordre établi.

Les membres des Wings of Justice s’engage également à effectuer sur simple ordre de l’Amiral des surveillances de système, des contrôles de soute, de l’escorte d'innocents ainsi que de la protection dans les zones identifiée comme victime d’un Cataclysme Gigantesque (C.G.).

Ces missions sont prioritaires et priment, si besoin, sur les règles énoncée au Titre III - B.G.S. et au titre IV - P.P.

Article 8 - Licence de vol

Afin de permettre une bonne application du Pacte pour Vivre en Paix dans la galaxie, il est exigé des membres des Wings of Justice qu’ils détiennent une licence de vol O.P.E.N. (Option de Pilotage en Espace Nuisible)

Les licences de vol communément appelées PRIVE ou SOLO et délivrées dans les systèmes LHS3447 et ERAVATE sont insuffisantes pour les Wings of Justice et ne sont tolérées qu’en raison d’une impérieuse nécessité.

Tout contrevenant récidiviste s’expose à être traduit devant la Haute Cour pour trahison.

Article 9 - Règles d’engagement

Tout pilote des Wings of Justice doit respecter le protocole d’engagement suivant en cas d’interception :

d’une cible neutre :
  • se signaler avant l’interception par l’envoi d’un message textuel indiquant que le pilote va être soumis à un contrôle de routine en lui demandant de couper les moteurs.
  • Une fois l’interception réalisée, procéder au scan du vaisseau ainsi qu’au relevé d’identité.
  • Si la cible refuse, résiste ou fuit, le pilote est libre d’ouvrir le feu jusqu’à destruction.

d’une cible recherchée :
  • se signaler avant l’interception par l’envoi d’un message textuel indiquant que le pilote est recherché et lui demandant de se soumettre à l’interception.
  • Une fois l’interception réalisée, engager la discussion et demander un relevé des infractions.
  • Si la cible refuse, résiste ou fuit, le pilote est libre d’ouvrir le feu jusqu’à destruction.

Par un Commandant neutre :
  • Durant l’interception, engager la discussion et demander les raisons de l’interception.
  • En cas d’absence de réponse ou d’agressivité de l’interlocuteur, le pilote est libre d’ouvrir le feu jusqu’à destruction.

Par un Commandant recherché :
  • Le pilote est libre d’ouvrir le feu jusqu’à destruction.

Conformément à l’éthique et l’honneur des Wings of Justice, un pilote engagé dans un combat :
  • ne peut abandonner la bataille sauf danger imminent pour sa santé ;
  • ne peut utiliser, pour quelque raison que ce soit et même en présence d’un PK (Pilote-Kéké), un dispositif de disparition instantané dans le witch-space aussi connu sous le nom de Camouflage Optique Manifestement Brutal A Terminaisons Locales Occultantes de Geignard (C.O.M.B.A.T.L.O.G.)

Tout manquement à ses règles expose son auteur à des poursuites devant la Haute Cour pour trahison et défection face à l’ennemi.


TITRE III - DE LA BONNE GESTION DES SYSTÈMES (B.G.S.)

Article 10 - Détention et exercice de la souveraineté

Afin de prémunir les individus contre le risque qu’ils représentent pour eux-mêmes, la souveraineté des systèmes contrôlés appartient exclusivement aux Wings of Justice qui l’exerce par le biais de leurs institutions.

Aucune population ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.

Pour la même raison et en vue d’éviter toute perversion du pouvoir, tout parti ou groupement politique n’ayant pas été autorisé par les Wings of Justice est interdit.

Article 11 - Organisation et fonctionnement des systèmes

Tout pilote des Wings of Justice s’engage à assurer la protection de sa faction dans le système-mère.

Il s’engage également à oeuvrer pour son expansion dans la sphère d'influence et de protection situées dans un rayon de 30 Al.

Chaque système secondaire est géré et administré par un Gouverneur désigné par l’Amiral.

L’ordre de priorité des missions de Bonnes Gestion des Systèmes est donné par l’Amiral compte tenu des actions déjà en cours au titre du Pacte pour Vivre en Paix.

Article 12 - Interdictions commerciales

Compte tenu des valeurs qui sont les leurs, les Wings of Justice déclarent que sont interdites sur leur territoire les marchandises suivantes :
  • les esclaves ;
  • les déchets toxiques ;
  • les artefacts aliens ;

Sont également interdites en raison des effets néfastes sur les populations, l’activité de contrebande de nourritures, de médicaments et d’armes.

Peut également être soumis à embargo, la livraison commerciale d’armes de tout type ainsi que les bio-déchets.

Tout pilote contrevenant pourra être intercepté aux fins de confiscations desdites marchandises.

En pareil cas, les empreintes et l’ADN du pilote ainsi que son matricule de vaisseau seront fichés dans la base de données des Pilotes Réfractaires aux Interdictions de Marchandises sous Embargo ou Surveillance (P.R.I.M.E.S).

Tout récidiviste s’expose à une destruction de son vaisseau.

Article 13 - Orientation des Wings of Justice vis à vis des systèmes étrangers


Conformément aux principes du Pacte pour Vivre en Paix, les Wings of Justice adoptent la position suivante à l’égard des gouvernements appartenant à une sous-faction étrangère :

Sont considérés comme alliés :

Pour les indépendants : les colonies pénitentiaires ;

Sont considérés comme amicaux :

Pour les indépendants : les dictatures et les sociétés féodales ;

Pour l’empire : les colonies pénitentiaires ;

Sont considérés comme neutres :

Pour les indépendants : les démocraties, les confédérations, les sociétés communistes et coopératives.

Pour l’empire : les sociétés féodales, les dictatures ;

Sont considérés comme inamicaux :

Pour les indépendants : les théocraties ainsi que les systèmes de patronage et les corporations ;

Pour l’empire : les corporations et les coopératives ;

Pour la fédération : les démocraties ;

Sont considérés comme hostiles :

Pour les indépendants : les systèmes anarchiques ;

Pour l’empire : les systèmes anarchiques et autres formes de gouvernement non-citées précédemment ;

Pour la fédération : toutes les formes de systèmes en dehors de la démocratie ;

Pour l’alliance : toutes les formes de gouvernement ;



Ces positions pourront évoluer ou être modifiées compte tenu des contacts et liens établis entre les Wings of Justice et chaque faction étrangère.

En toute hypothèse et constat fait des divergences fondamentales existantes, toute faction anarchique ne pourra voir son statut évoluer.


TITRE IV - Des Puissances Perfides (P.P.)

Article 14 - De l’indépendance des Wings of Justice

Conformément à l’article 1, il est rappelé que les Wings of Justice sont libres et indépendantes.

Elles ne reconnaissent ni se soumettent à l’autorité d’aucune faction ou puissance galactique.

L'allégeance d’un pilote à l’une des grandes puissances est interdite sous réserve des dérogations prévues à l’article 15.

Tout pilote contrevenant pourra être traduit devant la Haute Cour pour trahison.

Tout pilote étranger se trouvant dans la sphère d’influence des Wings of Justice et affilié à une puissance pourra être abattu sur-le-champ.

Article 15 - De l’allégeance

Les pilotes des Wings of Justice sont autorisés à prêter allégeance à une Puissance Perfide (P.P.) dans deux hypothèses :

1 - Pour permettre l’espionnage de ladite puissance et collecter des informations secrètes notamment sur des armements ou systèmes de défense spécifiques ;

2 - Afin de lutter contre d’autres puissances sévissant dans la zone d'influence des Wings of Justice selon la maxime “les ennemis de mes ennemis sont mes amis”.


TITRE V - DES THARGOIDS

Article 16 - De la présence des Thargoïds

Les Wings of Justice reconnaissent officiellement l’existence de la race alien dénommée Thargoïds.

Nonobstant les informations contenues dans le Livre des Organismes et Races Extraterrestres (L.O.R.E.), les Wings of Justice proclament solennellement leur attachement à la paix comme composante essentielle à l’Ordre dans le Chaos et se réservent tout jugement hâtif sur les intentions de ces aliens.

[abrogation - Ordonnance de la Vice-Amirauté du 27/04/3303]En conséquence et en l’absence d’action hostile avérée de la part des Thargoïds, elles déclarent qu’aucune action ne sera entreprise à l’encontre de ces extra-terrestres ou des humains qui viendraient à prendre contact avec eux.

Pour la même raison, les Wings of Justice veilleront à ce qu’aucun humain, groupe ou faction ne vienne rompre cette paix.

Cette Loi Fondamentale pourra être modifiée sur simple Ordonnance de l’Amiral dans le cas où une attaque des Thargoïds contre la race humaine serait avérée.


[ajout - Ordonnance de la Vice-Amirauté du 27/04/3303] Les Wings of Justice se donnent tous pouvoirs pour enquêter et investiguer sur la réalité de cette menace.
***
*

Article 17 - Dispositions diverses

Les présentes Lois Fondamentales forment un ensemble indivisible et indissociable.

Elles ne peuvent être modifiées ou abrogées que par l’Amirauté après consultation du Haut-Conseil dans les conditions des l’articles 3 et 4.

En cas de contradiction dans l’application d’une ou plusieurs Lois, la disposition litigieuse sera interprétée à la faveur de l’Amirauté et si nécessaire après consultation de la Haute Cour réunie en Assemblée plénière.



Quod principi placuit legis habet vigorem,
Ainsi qu’il a en a été disposé par le Vice-Amiral Nemecta,
et approuvé par les membres du Haut-Conseil,
et accepté par les Sentinelles des Wings of Justice,
et imposé aux populations des systèmes contrôlés.
RP [Nemecta] : [Fiche personnage + RP's]

The Fallen Wings : [Présentation] - [Discord]
Dernière édition: il y a 4 mois 5 jours par Nemecta.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider, Sloanne

[RP] Ambassade WoJ il y a 6 mois 3 semaines #206914

  • Nemecta
  • Portrait de Nemecta
  • Hors Ligne
  • Maître
  • Pilote au sein des The Fallen Wings
  • Messages : 503
  • Remerciements reçus 616
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


DISSIDENCE


***
*


Peu étaient informés, certains avaient deviné, d’autres s'interrogeait encore…

La maladie de l’Amiral Nawoutan s’était aggravée, son corps l’abandonnait, son esprit vacillait… au fil des mois, sa présence s’était faite de plus en rare dans la salle de réunion, son ombre traversait parfois furtivement l'entrebâillement de la grande porte mais il était inutile d’essayer d’entrer en communication avec lui.

Il nous fixait, nous regardait durant de long instant, parfois nous avions l’impression qu’il essayait de murmurer quelque chose… puis… il repartait dans ses appartements se murer dans son mutisme.

Peu à peu, son esprit était devenu insondable, il était devenu impossible d’entrevoir une once de lucidité dans ses yeux… le coma avait fini de le réduire au silence…

Beaucoup étaient partis, nous étions devenus une meute abandonnée à elle-même. Sans leader, sans commandement opérationnel, nous étions voué à l’échec…Tout ce que nous avions entrepris… tout cela pour ca.... tout cela pour rien…

Nos capitaines et nos lieutenants, moi y compris, avaient bien tenté d’assurer la relève mais que faire lorsque nos questions restaient sans réponse ?

J’ai erré durant plus d’un mois loin de notre base, à la recherche d’une réponse, d’une solution… J’ai rencontré d’autres Commandants, j’ai vécu d’autres histoires mais je restais incomplet, comme si une partie de moi ne pouvait renoncer…

Partir ou rester ? J’ai finalement choisi la loyauté à notre cause, les Wings of Justice m’avaient apporté beaucoup de chose, il aurait été trop simple de fuir à la première difficulté…

En ce jour du 27 Avril 3303, j’ai décidé de revenir à BAGA, notre système-mère....
J’ai décidé de me battre pour que nous puissions exister et honorer la mémoire de ceux qui, un jour, ont cru en nous.... J’ai décidé de prendre le contrôle…

Nos Lois étaient claires, personne ne pouvait révoquer l’Amiral et personne ne pouvait récupérer sa charge sauf en cas de décès. Bien que dans le coma, il était toujours en vie… nous étions donc bloqués.

En cas d’absence ou d’indisponibilité de l’Amiral, nous pouvions toujours prendre des décisions en son absence mais il fallait réunir le Haut-Conseil à chaque fois, cela donnait lieu à de longs conciliabules interminables…en cas d’égalité, la décision était reportée... nous devions en finir avec cette gestion inefficace, nous…, je...je devais trouver une solution pérenne.


Pour pallier cette difficulté, j’ai réuni le Haut-Conseil comme le permet l’article 4 de nos Lois Fondamentales et j’ai soumis un vote de défiance.

La résolution proposée au vote était simple :

“Officiers du Haut-Conseil,

Moi, Nemecta, Lieutenant au sein des Wings of Justice, je vous demande de me nommer Vice-Amiral et de me transférer l’intégralité des fonctions occupées par l’Amiral Nawoutan dans l’attente de son retour”


Cette annonce fit l’effet d’une bombe… si les officiers principaux acquiescèrent rapidement, ravis de voir quelqu’un prendre ses responsabilités, une frange de nos soldats et de notre personnel s’y opposa rapidement, criant à l’usurpation, au coup d’Etat…

C’était assez ironique pour une dictature...

La dissidence fut balayée. Arrêtés puis exécutés, les rebelles n’eurent pas le temps de se défendre et toute voix dissonante fut rapidement vouée au silence.

Ce jour, ce 27 Avril 3303 est un nouveau jour… une nouvelle espérance…

Je n’ai pas trahi les miens, pas plus que je n’ai trahi nos lois fondamentales.

Le Commandant Nawoutan est et restera notre Amiral jusqu’à sa mort mais je suis désormais celui en charge, je suis le Vice-Amiral des Wings of Justice, je suis Nemecta.

Mon premier acte en tant que Vice-Amiral sera de modifier nos Lois Fondamentales afin de les faire coïncider avec nos nouvelles orientations.

Je modifierai l’article 3 afin d’institutionnaliser mon poste et que ma nomination ne puisse plus jamais être remise en cause.

J'abrogerai également l’article 16 qui nous empêchent d’agir librement vis à vis des Thargoids.

Enfin, je lancerai un appel à tous ceux se trouvant dans la bulle pour que la dénommée Salomé soit arrêtée, vivante, et traduite devant un tribunal impartial, notre Haute Cour de Justice, afin qu’il soit statué sur les crimes dont elle est accusée.


Quod principi placuit legis habet vigorem
RP [Nemecta] : [Fiche personnage + RP's]

The Fallen Wings : [Présentation] - [Discord]
Dernière édition: il y a 6 mois 3 semaines par Nemecta.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: NoxRider

[RP] Ambassade WoJ il y a 6 mois 3 semaines #206970

  • kalkinofpanca
  • Portrait de kalkinofpanca
  • Hors Ligne
  • Bleu
  • (-{oo}-)
  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 10
AOUHH!! force et honneur pour les pilotes de la Wing of justice!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[RP] Ambassade WoJ il y a 4 jours 18 heures #226476

  • Next Generation
  • Portrait de Next Generation
  • en ligne
  • Messages : 28
  • Remerciements reçus 14
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Le 27 octobre 3303 dans la matinée :

- Alerte . . . Alerte . . . diffusion d’informations sur la vie privée d’un membre des Wings of Justice . . .
- Alerte . . . Alerte . . . diffusion d’informations sur la vie privée d’un membre des Wings of Justice . . .
- Alerte . . . Alerte . . . diffusion d’informations sur la vie privée d’un membre des Wings of Justice . . .
- . . .



- Que quelqu’un fasse taire cette voix ! ! !



L’Amiral qui sortait à peine de sa longue convalescence, il faut dire qu’il était considéré (par certains) comme mort depuis le 27 avril 3303, ne supportait plus cette alarme qui résonnait dans tous les couloirs de Stephenson Port.


- Garde ? . . . Garde !

- Oui Amiral ?

- Trouvez-moi le Vice-Amiral Nemecta et faite le venir ici le plus rapidement possible !

- Heu Amiral, vous n’êtes pas au courant ? ? ?

- Au courant de quoi !!! Allez chercher le Vice-Amiral, vite ! ET FAITE TAIRE CETTE GUEULERIE ! Ou donner moi une arme que j’explose ces haut-parleurs . . .


La porte de la chambre de l’Amiral fermé, les gardes croisèrent leurs regard et un silence s’installa (tout relatif si l’on fait abstraction du message d’alerte qui tournait en boucle) entre les deux hommes. Puis l’un des deux dit à l’autre :

- Tu crois qu’il faut lui dire que c’est le Cmdr Worith qui est le Vice-Amiral maintenant ?

- Pesons le pour et le contre, puis nous prendrons notre décision.

  • Worith fait du beau boulot au niveau de la WoJ
  • Oui mais c’est toujours dans l’optique de la Bonne Gestion des Systèmes et si on ne traîne pas dans les secteurs WoJ, on se fait rappeler à l’ordre.
  • Oui mais c’est pour le bien des Wings of Justice.
  • Oui mais pour faire plein de crédits c’est bien mieux dans d’autres secteurs de la galaxie et bien plus rapide, faut pas oublier que nous devons constituer nos forces et que ça demande des crédits pour les vaisseaux, ce que n’ont pas forcément les nouvelles recrues . . .
  • Oui mais le "torchon" brule entre l’Amiral et Worith

- Le "torchon" brule !!! Je ne suis pas au courant de ce problème, tu peux m’expliquer ?

- Heu ben là on n’aura pas vraiment le temps, l’Amiral nous a donné un ordre.

- On aurait peut-être le temps en cherchant le Vice-Amiral ?
- oui effectivement, mais qui va garder la porte de l’Amiral ? . . .
- On a qu’à appeler d’autres gardes pour nous remplacer et en attendant tu peux commencer à me raconter.

  • Appel à la Garde Spéciale, on a besoin d’un remplacement devant la porte de l’Amiral. C’est urgent suite à la demande de l’Amiral.



- Bon ben puisqu’on a un peu de temps, je vais te raconter ce qu’on m’a dit et au besoin, tu pourras te renseigner auprès du Lieutenant Next Generation.

L’histoire débute en janvier de cette année (3303), il y eu quelques désertions de membres dans les Wings of Justice, rien d’alarmant, mais un peu perturbateur car à ce moment-là, l’ambiance était très bonne dans le groupe. Mais à la fin Février on comptait alors une bonne dizaine de désertions . . .

L’Amiral Nawoutan qui avait eu certaines conversations avec les "déserteurs", fit une mise au point et reléguât la Bonne Gestion des Systèmes au dernier niveau des priorités des Wings of Justice. C’est à ce moment-là que le désaccord commença entre l’Amiral Nawoutan et le Capitaine Worith.

Le Capitaine Worith pris la décision de quitté les Wings of Justice et coupa tous documents en place, car c’est lui qui centralisait tout ! Tu peux imaginer la confiance qu’il y avait à l’époque entre les deux hommes. Tu mettrais, toi, tous tes œufs dans le même panier ? Bref on n’est pas là pour ça . . .

Donc le Capitaine Worith parti, la maison continua tant bien que mal à vivre et certains nouveaux arrivèrent, mais il manquait quelque chose . . . il y avait effectivement quelque chose de brisé dans la cohésion du groupe depuis le départ du Capitaine.
Les jours s’écoulèrent puis une baisse de fréquentation s’en suivit, nous sommes alors en Avril 3303.

Le porte-parole des Wings of Justice, Nemecta, prend contact avec l’Amiral Nawoutan, s’en suivent quelques échanges puis un accord est alors mis en place entre les deux hommes, pour qu’après sa guérison, celui-ci reprenne pleinement sa place. Nemecta c’est alors porté garant de cet accord.


- Vice-Amiral Worith ? . . . Vice-Amiral Worith ? Où êtes-vous ? . . .

- Continu, on le trouvera certainement pas au réfectoire, ce n’est pas encore l’heure de manger . . . allez te fait pas prier . . .


- Donc, Nemecta assure à l’Amiral Nawoutan qu’il pourra reprendre sa place sans aucune question ni retournement. L’Amiral le nomme donc Vice-Amiral et lui confère les droits de gestion des Wings of Justice durant son absence.

Quelques jours plus tard, le Vice-Amiral demande audience après de l’Amiral et lui demande l’impensable.
J’ai cru halluciné quand j’ai entendu ça . . .
Il a demandé à l’Amiral s’il pouvait faire revenir Worith, on entendait une mouche voler . . .
J’ai bien cru que l’Amiral allait exploser, mais rien . . . juste cette satanée mouche . . .
Et là j'ai crié : Pan - Je l’ai eu ! cette put*** de mouche . . .

L’Amiral s’adressa alors à Nemecta et lui dit à peu près ceci :

- Je suis prêt à passer l’éponge, mais ce qu’il a fait est impardonnable à mes yeux, Nemecta, je te suggère de faire très attention si tu prends la décision de le faire revenir et il y aura très certainement problème lorsque je serais rétabli, moi je n’arriverais pas à le gérer, tu devras donc t’en charger !;

- Oui Amiral, Worith dépendra directement de moi, je m’en chargerais pleinement ! Vous pouvez me faire confiance. ;

- Très bien, il m’emmerde pas et je l’emmerde pas ! ;


Fin de la discussion entre les deux hommes, Nemecta s’en va et quelques heures plus tard, l’Amiral sombre dans le coma.



- Eh bien, le Vice-Amiral Nemecta la mise à l’envers à l’Amiral ou quoi ?

- Ben je sais pas et je me permettrais pas de faire des suppositions, car je n’ai pas tous les détails, encore une fois, si tu veux en savoir plus, va voir le Lieutenant Next Generation.


- Vice-Amiral Worith ? Vice-Amiral Worith ?
Le garde s’époumonait à crier dans toutes les pièces Vice-Amiral Worith ? L’Amiral vous demande de toute urgence ! Vice-Amiral Worith ?

Après une longue recherche, les deux gardes qui ne parvenaient pas à trouver le Vice-Amiral Worith, se résignèrent à retourner chez l’Amiral pour le prévenir de leur échec.


- Amiral, nous sommes désolés de vous décevoir, mais nous ne parvenons pas à mettre la main sur le Vice-Amiral Wo . . .

- Pardon ! ! ! J’ai cru mal entendre ! ! !
Puis sur un ton plus qu’autoritaire : QU’AVEZ-VOUS DIT ? ? ?

- Nous ne pouvons trouver le Vice-Amiral . . . de la WoJ . . . espérons que ça va passer . . .

- . . .

- J’ai cru un instant que vous alliez me dire que Worith était nommé Vice-Amiral !!!

- Bien puisque vous en parlé, je pense que nous vous devons la vérité.

- Dois-je resté allongé pour l’entendre ?

- A votre aise Amiral, mais il est peut-être préférable que vous restiez allongé effectivement.
Le Vice-Amiral Nemecta, n’est plus très présent depuis début septembre, enfin, il ne fait que de courtes apparitions et de ce fait il n’y avait plus vraiment de dirigeants à la tête de l’organisation.
Vous étiez dans le coma et seul les Capitaines Worith et Oulianov et les Lieutenants Gardakane et Next Generation, étaient actif.
Il y avait d’autres membres aussi, mais non gradés.


- Quoi ??? Le Capitaine Next Generation a été dégradé ? Et qu’en est-il du Capitaine Bucho ? Vous n’en avez pas parlé ?

- Le capitaine Bucho ? Désolé Amiral, mais je ne connais pas . . .

- Très bien je tirerais ça au claire plus tard, continuez, je sens que votre récit est en train de me revigorer.

- Donc le Vice-Amiral Nemecta, n’était plus très présent...

- Vous n’allez pas recommencer votre récit ?!!! Les Capitaines Worith et Oulianove et les Lieutenants Gardakane et Next Generation, ensuite ?

- Heu, oui Amiral, la boutique à continuer à tourner ainsi sans tête présente, jusqu’au début du mois d’octobre où le Capitaine Worith a eu besoin de faire des modifications dans notre salle de communication.

- Oui, je me souviens de la venue du Capitaine Next Generation, il souhaitait que je lui donne quelques droits sur la salle de comm, je lui avais signé une feuille blanche à ce moment-là, pourquoi n’en a-t-il pas profité ? et ?

- Le Lieutenant Next Generation, qui lui aussi était en déplacement, mais grâce au système de transfert par clonage, rendait visite presque tous les soirs, il a effectué les changements que le Capitaine Worith avait demandés.
Le lendemain, le Capitaine Worith était nommé . . . Vice-Amiral à la place du Vice-Amiral Nemecta.
Pour le reste je vous demanderais de vous adresser au Lieutenant Next Generation, il a d’ailleurs demande plusieurs fois ces derniers jours à avoir audience auprès de vous ! Pour une histoire de la plus haute importance, à ses dires.
Vous étiez très agité ces derniers jours après chacune de ses visites, le médecin nous avait dit que vous deviez rester au calme. Nous lui avons donc refusé de vous voir plus souvent.


- Très bien, faite venir le Capitaine Next Generation ! AU PLUS VITE !!!

Que ce passe-t-il dans notre maison ? Mon informateur m’avait bien prévenu que quelque chose était en préparation, mais je ne pensais pas à ça ! Attendons l’arrivée de Next Generation



Quelques heures plus tard, le Lieutenant Next Generation fit son apparition dans la salle de communication.


- Amiral, vous êtes totalement rétabli ? Je suis bien heureux de vous trouver debout.

- Merci Capitaine Next Generation, nous avons à discuter vous et moi. Prenez place.

- Amiral, s’il vous plait, je ne suis plus Capitaine, le Vice-Amiral Nemecta en son temps, ma reclassé Lieutenant.

- Injustice ! A mes yeux vous êtes Capitaine et resterez Capitaine. Ceci est dit ! . . .

- Amiral, j’ai vu l’agitation dans les couloirs de Stephenson Port, que s’est-il passé ? Où est le Vice-Amiral Worith ? Et les autres gradés ? . . .

- Next Generation, je souhaiterais que nous tirions certains points d’ombres vers la lumière.
J’ai besoin de savoir ce qui se passe ici ! Je vous écoute, mais par pitié, faite là courte ! J’ai un mal de crâne atroce !


S’il savait que le traitement qui lui avait été prescrit par les médecins de l’Amirauté n’était autre qu’une drogue destiné à le garder dans le coma . . . heureusement que j’ai réussi, lors de mon passage début octobre, à prendre un peu de produit et le faire analyser et remplacer ce liquide par un placébo lors de ma visite suivante, sinon dieu sait ce qui se serait passé !
- D’où voulez-vous que je reprenne le récit Amiral ?


- Vous êtes venu me voir pour me demander des droits sur la salle de communication et au faite, je vous ai signé une feuille blanche ! pourquoi n’en avez-vous pas profitez pour prendre le pouvoir ?

- Ce n’est pas dans mes habitudes Amiral ! Je vous suis loyale, lors de nos discutions, nous avions pris le temps de nous connaitre, Worith aurait été à votre place, j’en aurais fait tout autant qu’avec lui.

- Vous respectez la fonction ? C’est à votre honneur, mais la personne ?

- Pour la personne, c’est une autre histoire, un jour peut-être en parlerons-nous . . .

- Très bien, je vous écoute
, dit l’Amiral.

- A mon retour dans la salle de communication, j’ai dit au Capitaine Worith que j’avais les droits pour effectuer les modifications souhaitées. Mais il m’a demandé de les lui transférer.

C’est une chose à laquelle je ne pouvais m’astreindre. Vous m’aviez fait confiance, à moi, si le Capitaine Worith voulait les droits de modifications il n’avait qu’à venir vous voir et vous les demander. Mais je savais très bien qu’il ne le ferait pas, connaissant le différend qui vous déchirait.

Je ne m’attendais absolument pas à ce qui allait suivre.

Le lendemain, lors de mon transfert par clonage, j’ai été informé comme le veut le protocole des modifications en vigueurs : le Vice-Amiral Nemecta, qui avait fait une apparition éclaire, soudainement avait nommé le Capitaine Worith comme Vice-Amiral et par la même se dégageait du commandement en redevenant Sentinelle.

Les choses étaient faites, sans concertations avec les autres membres du commandement, du moins, je n’en étais pas informé.


- C’est la même chose pour moi Capitaine, le Vice-Amiral Nemecta n’est pas venu me voir . . . pourtant pour une affaire si importante, il devait le faire !

- Nous avons donc continué l’aventure durant quelques jours sous le commandement du Vice-Amiral Worith. Une réunion fut programmée pour le 20 octobre, où nous devions parler du futur des Wings of Justice.

Arrivé à cette date, la réunion eu bien lieu. Tous les membres semblaient heureux du changement de commandement et une inquiétude pris place quant au fait que l’Amiral, vous, avez encore les pleins droits auprès du Dieu de la Voie Lactée, l’intendant Frontier et, que si l’envie vous prenait de demander le blocage des Wings of Justice, personne ne pourrait vous l’interdire.

On me missionna donc pour vous demander le transfert de ces droits, à ma personne.
aujourd’hui je comprends, j’ai été manipulé pour que la rébellion fonctionne

Lors de nos discussions à ce sujet, vous m’aviez dit que vous aviez besoin de réfléchir et qu’il n’était pas exclu, que dans les 15 jours qui suivaient, vous me transfériez ces droits.


- Oui, il est vrai que je vous ai tenu ces propos. Ils restent d’actualités, mais nous en reparlerons un autre jour, nous avons bien plus important aujourd’hui.

- Amiral, j’ose croire que si vous aviez eu à bloquer les Wings of Justice, cela aurait été fait il y a bien longtemps, non ?

- Oui effectivement Next Generation, je n’aurai jamais demandé le blocage des Wings of Justice, même à mon passage devant l’intendant Frontier à l’heure de ma mort.

- Que s’est-il donc passé aujourd’hui ? je ne trouve plus le Vice-Amiral dans l’organigramme holographique . . . ainsi que les Capitaines Oulianov et Barbye ?

- Figurer vous que j’ai répondu à des messages de plus en plus pressant à mon encontre en publiant les conversations que j’avais eu avec le porte-parole Nemecta, avant de le nommé Vice-Amiral.

Mais il semblerait que certaines vérités ne sont pas toutes bonnes à dire et cela à du déranger les plans de Worith. Pour finir il en est venu à publier des informations personnelles sur ma vie d’avant.

Je ne pouvais laisser passer ça ! Quel Amiral, aux yeux du restant des Wings of Justice, aurais-je été ? Une mauviette qui laisse faire ! Certainement pas !

J’ai donc pris la décision qui s’imposait, surtout que j’ai trouvé dans les manifestes un vote concernant mon éviction ! J’ai donc pris les ordonnances suivantes :


L’Amiral déposa un parchemin où le Lieutenant Next Generation pu lire ceci :

    Vu le régime en vigueur dans notre maison, l’Amiral à déchu de leurs fonctions les personnes suivantes avec expulsion immédiate :
  • Le Vice-Amiral, auto-proclamé, Worith
  • Le Capitaine Oulianov
  • Le Lieutenant Barbye


L’Amiral repris :
- Après quoi, j’ai ouvert les discussions avec les personnes présentes dans la salle de communication afin qu’elles posent leurs questions et que j’apporte des réponses.

Certains sont restés, d’autres sont partis.

Loyaux sont les Braves qui sont restés. C’est avec vous que les Wings of Justice reprendront de leurs splendeurs !

Je vous demanderais, Capitaine Next Generation, de bien vouloir faire un Résumé Public, que nous placarderons à la vue de tous. Au nom de la Vérité !


- Très bien Amiral, je prépare le communiqué dans les plus brefs délais.

- Je vous remercie pour la confiance que vous m’accordée, je saurais vous récompenser. Pensez également à faire de toute urgence un communiqué à l’ensemble des Wings of Justice, nous devons tout remettre à plat !
Vous avez du travail, je vous laisse !

Je dois moi aussi préparer mon discours de retour à la tête de notre maison !



Le Capitaine Next Generation était désolé de ce qui venait d’arriver, durant la réunion avec l’Amiral son holotel n’arrêtait pas de vibrer.

Pourquoi UniMatrice ne prenait-elle pas les appels comme à son habitude, lorsque Next Generation été en rendez-vous avec l’Amiral ? . . .

La réponse était simple et elle lui fut apportée lorsqu’il prit place à bord de sa Crevette. Sur le tableau de bord, un message d’un vert étincelant "Communication Overload", UniMatrice croulait littéralement sous les appels . . .

De longues journées s’annonçaient, ainsi que des nuits . . .

Comment expliquer au mieux ce qui venait d’arriver ? ? ?

Une chose était certaine, l’Amiral était de retour, plus en forme que jamais ! Il comptait bien le faire savoir.

Il était hors de question de rompre les ententes mises en place durant son absence, des liens étaient formés, des actes signés. Nous allions les honorés !


[WoJ] Recrutement - Discord -
RP [WoJ] : [Radio : La voix de la Liberté] - [Ambassade WoJ]

"Si tu peux l'imaginer, tu peux le faire.
Si tu peux en rêver, tu peux le devenir." - William Arthur Ward
Dernière édition: il y a 4 jours 18 heures par Next Generation. Raison: Modification de certaines valeurs de couleur, pour une meilleur lecture
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: kalhaan, Zoran, Nemecta

[RP] Ambassade WoJ il y a 23 heures 38 minutes #226676

  • Nemecta
  • Portrait de Nemecta
  • Hors Ligne
  • Maître
  • Pilote au sein des The Fallen Wings
  • Messages : 503
  • Remerciements reçus 616
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


Episode I : Confiance - Il y a quelques mois… Fin du mois d'août 3303...

Cela faisait désormais quelques mois que Nemecta avait pris le Commandement des Wings of Justice. Il avait travaillé sans relâche avec ceux qui l’avaient suivi pour assurer la continuité et le redressement de leur faction.

En quelques semaines, ils avaient fait plus qu’en six mois d’existence, prenant le contrôle de deux systèmes supplémentaires et s’étendant au travers trois autres.

Accaparé par l’appareil d’Etat, il avait dû mettre sa quête personnelle en suspens. Néanmoins, la présence quasi-permanente de Maya à ses côtés lui rappelait à chaque instant que Justice n’avait pas encore été faite, que ses véritables meurtriers couraient encore…

Bientôt, il devrait s’absenter… reprendre son enquête là où il avait laissé...

Les Wings of Justice étaient suffisamment développées pour continuer à prospérer, mais nul doute que certains regardaient déjà leur progression d’un oeil intéressé ou inquiet…

Son éloignement ne devait pas ouvrir une nouvelle période de doute… toutes dispositions devaient être prises à l’avance….

Nemecta prit sa plus belle plume et commença à rédiger le Décret-Amiral :


DECRET DE L’AMIRAUTE EN DATE DU 28 AOUT 3303

Je soussigné, Commandant Nemecta, Vice-Amiral des Wings of Justice, Président du Haut-Conseil et Juge Suprême de la Haute de Cour de BAGA, Protecteur des faibles et Libérateur des populations asservies, Représentant de l’Ordre dans le Chaos, Bras dévoué de la Justice, Pourfendeur de l’Anarchie,

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés par les Lois Fondamentales des Wings of Justice,

Désigne, la Capitaine Worith pour me représenter, agir en mon nom et pour mon compte et par voie de conséquence Commander les Wings of Justice, pour toute la durée de mon absence, dans les limites ci-dessous exposées :

- établir, dicter et s'assurer du respect et de l'application des principes de Bonne Gestion des Systèmes (B.G.S.) ;
- mener si nécessaire toute opération en vue de faire respecter le Pacte pour Vivre en Paix (P.V.P.), en ce compris :
- mener toute intervention nécessaire à la défense de notre territoire ;
- mener toute opération militaire en dehors de notre zone d'influence sans que cela ne vaille le droit ni le pouvoir de déclarer la guerre en dehors de mon consentement ;
- représenter, négocier et traiter avec les factions tierces à l'exclusion de toute déclaration de guerre ;
- prendre tout décret nécessaire à l'application des présentes à l'exclusion du pouvoir de modifier nos Lois Fondamentales ;

- et plus généralement, faire toute déclaration, prendre toute mesure et agir comme bon lui semblera en vue de défendre les intérêts des Wings of Justice dans la Galaxie et au delà ;

En conséquence, je :

- Renonce à exercer les fonctions de Commandement des Wings of Justice et me destitue de l’ensemble de mes droits et titres ;
- Désigne la Capitaine Worith, en tant que Vice-Amiral des Wings of Justice ;

En cas d'indisponibilité de la Vice-Amiral Worith, ses pouvoirs seront exercés par le Capitaine Oulianov Zaitchev ou tout autre personne qu’elle désignera à cet effet.

Dans l'hypothèse où l'Amiral Nawoutan sortirait de sa léthargie et compte tenu des potentiels effets irrémédiables d'un si long coma sur son système cognitif, je commande à l'ensemble des Wings of Justice de maintenir respect, obéissance et loyauté à notre Cause et ainsi servir sous le Commandement de la Vice-Amiral Worith et le cas échéant du Capitaine Oulianov Zaitchev ou tout autre personne qu’elle désignera à cet effet.


Quod principi placuit legis habet vigorem,
Ainsi qu’il a en a été disposé par le Vice-Amiral Nemecta,
et approuvé par les membres du Haut-Conseil,
et accepté par les Sentinelles des Wings of Justice,
et imposé aux populations des systèmes contrôlés.




Une fois terminé, il saisit le bout de papier et le plia dans une enveloppe qu’il scella du sceau des Wings of Justice.

A côté, il glissa un petit mot :

“Chère Worith,

Des obligations personnelles m’obligent à m’absenter pour une durée indéterminée.

J’espère que vous n’aurez pas à user outre mesure des pouvoirs que je vous confère.

Faites en bon usage,

Votre ami et ancien Vice-Amiral, Nemecta”


Le jeune homme glissa l’enveloppe dans le tiroir du bureau de son officier et parti sans dire mot en direction des Hangars à vaisseaux.

Alors qu’il s'apprêtait à monter à bord de l’ICARIUS, Nemecta aperçu une ombre filer à l’entrée du sas de dépressurisation.

Saisissant son arme, il avança prudemment et sursauta brièvement en apercevant la chevelure couleur or de Maya.

“Qu’est-ce que tu fais ?”
-Je… je *hésitante* je vérifiais que tout allait bien !
-*protecteur* tu ne peux pas venir avec moi, tu le sais ?
-*petite moue* Mais…
-*ton sec* Il n’y a pas de “mais”, Worith et les autres auront besoin de toi
- Mais toi aussi ! Et puis pour l’Amiral Nawoutan ? Tu sais que…
-*lui coupant la parole* Cela fait neuf mois que nous n’avons plus de nouvelles, il n’est et ne doit pas être un problème. J’ose espérer qu’il aura la sagesse de comprendre mon choix si d’aventure il sortait de son coma...
*la prenant dans ses bras* Je compte sur toi pour t’assurer que Worith ait bien mon message et que la transition se fasse sans problème. J’ai laissé un message à destination de l’ensemble des sentinelles, assure toi que tout se passe bien !


Alors que l'androïde émettait encore quelques vaines protestations, Nemecta embarqua dans son vaisseau et quitta le système BAGA.



Episode II : Légitimité - Il y a moins d’un mois… fin octobre 3303


Message entrant - provenance : système BAGA - caractère urgent - Dois-je procéder à la lecture ?

- Comment ont-ils trouvé ma fréquence ?... Lis le message oui...

“Ici la Vice-Amiral Wori *kchchhhhcckkchck* blème *kcchchhchckkc* Nawoutan *kchchchhckkc* besoin de *khchchhhckkc*

Désolée Commandant, la transmission est instable. Je ne peux pas lire la suite du message.

-*soupirant* Nous avons fait le tour des systèmes ici de toute façon… programme une route vers BAGA, Worith ne m’aurait pas envoyé un message si cela n’était pas extrêmement urgent…"

Quelques heures plus tard, son vaisseau atterrissait sur la plateforme 11 du Hangar de Stephenson Port.

Le soldat de garde reconnaissant son vaisseau salua le jeune pilote avec force et entrain :
- “Vice-Amiral, c’est un plai

-*lui coupant la parole* Sentinelle… Sentinelle Nemecta s’il vous plait, Worith est notre Vice-Amiral.

Quelle est la situation ici, j’ai reçu un message urgent mais il était inaudible...

-L’Amiral Nawoutan s’est réveillé… il y a de fortes tensions ici…

-*perplexe* C’est à dire ?

-*toussotant* En fait, c’est comme si ses neufs mois d’absence n’avait jamais existé…Il semble ne pas avoir conscience de son absence... c'est une sensation étrange pour tous ceux qui vivent dans la station.

Récemment, il est devenu agressif, suspectant les uns et les autres de vouloir prendre sa place…

*visiblement apeuré* ça a commencé par des interceptions de nos vaisseaux, il s’est “présenté” à nos pilotes comme le seul et légitime dirigeant des Wings of Justice, il leur a commandé de se mettre à ses ordres, de prêter allégeance…

Je ne sais pas quelle maladie l’a emporté durant tout ce temps mais il est certain que ses facultés cognitives ne sont plus entières…

Récemment, il nous a convoqué… il a dit que la Vice-Amiral Worith était une usurpatrice, que l’Ordonnance du 28 Août 3303 était un faux, qu’en toute hypothèse, vous n’aviez pas le pouvoir de désigner un autre Vice-Amiral et qu’il était seul à avoir ce privilège…


- Et les autres ?

-Ils sont circonspects, la plupart ne le connaissent même pas et puis… à nos yeux la Vice-Amiral Worith a parfaitement rempli son rôle, elle est la seule légitime pour accomplir cette mission ! Vous vous rendez compte, nous possédons désormais plus de sept systèmes, bientôt neuf !

-*souriant* je n’en attendais pas moins de...

-*l'interrompant* Attendez ! Ce n’est pas tout ! Nous avons également participé à un projet communautaire top confidentiel appelé “CG - FRONTIER”, s’il est mené à bien, nous pourrions obtenir une nouvelle station dans notre système voir plus… *petite mine* mais bon… là… avec ce qui se passe… je suis pas sûr que nos alliés maintiennent leur proposition…

Alors que les deux hommes continuaient leur discussion, l’alarme retentit dans toute la station :

“Annonce à l’attention de l’ensemble des Wings of Justice :

Vu le régime en vigueur dans notre maison, l’Amiral à déchu de leurs fonctions les personnes suivantes avec expulsion immédiate :
Le Vice-Amiral, auto-proclamé, Worith
Le Capitaine Oulianov
Le Lieutenant Barbye”


- Merde ! C’est quoi ce délire ! *se ruant vers l’un des hublots de la station Nemecta vit avec stupeur les trois cellules de survie expulsées dans l’espace* Où est-il ?! Je dois lui parler !

Nemecta pénétra dans le Hall de la station et commença à courir en direction de la salle de commandement. Deux gardes lui barraient la route.

-Je dois lui parler !

-Désolé Sentinelle, l’Amiral ne souhaite pas s’entretenir avec vous. Il a désigné le Capitaine Next Génération pour le représenter, voyez cela avec lui. En attendant, vos accès sont limités dans la station.


-Foutaises ! Vous vous prenez pour qui ?

-Il semblerait que des documents classifiés aient été divulgués par le Vice-Amiral Worith, vous êtes également visé par l’enquête.

- Des documents classifiés ? *hautain* Réfléchissez deux secondes, ce sont des enregistrements audio de nos conversation, il y a mort d’homme ?

- Ces informations concernent l’Amiral, c’est hautement sensible…

-Ah… donc quand l’Amiral décide de publier les extraits qui l’arrange pour justifier une arrestation, une destitution et une expulsion sans procès et sans respect de Lois Fondamentales, c’est justifié ? Mais quand en réponse, on publie l’intégralité de ces extraits afin de s’assurer la plus grande transparence, c’est une trahison ?

-Je… je ne suis pas à même d’interpréter nos lois Commandant…


Faisant demi-tour Nemecta accouru en direction de la salle de communication. Il devait savoir si ses amis étaient en bonne santé.



Episode III - Libérés, Délivrés !


Stephenson Port rapetissait au fur et à mesure que la capsule de survie s’éloignait. Les deux autres pods avaient pris des directions différentes pour plus de sécurité. Il faudrait plusieurs jours avant que le module ne soient récupérés par l’ia du FS Murinus. Sans autre activité possible à bord, ce délai était propice à la réflexion…

-Bordel, comment en est-on arrivé là ? L’humanité est capable de si grande chose et aussi de si petites mesquineries… N’apprendra-t-elle jamais ?... Sommes-nous si limités que seul l’ego soit le moteur de nos actions ?...

La capsule de survie offrait un confort précaire, cependant, à l’instar des pionniers russes de l’exploration spatiale, la directive de laisser le minimum syndical à bord remplit son office. Worith fouilla sous le siège pour y trouver une bouteille de vieux rhum d’Harma. L’IA anticipa et se mit à diffuser : le "get it while you can" de Janis.

*sourire en coin* Janis, janis, janis… toujours ce pied de nez aux choses…Tu réveilles les comateux avec cet air là non ?

Ce vieux rhum de corsaire raviva des souvenirs lointains tandis que l’alcool commençait déjà à saturer quelques récepteurs neuronaux.

Putain Janis, ça fait chier un peu tout ça, non ? Qu’un putain de despote se pointe sans rien branler et rafle la mise ? Surtout sans rien assumer et faire ça en douce dans le dos de tout le monde, un vrai leader quoi… Sans parler de la magouille faite par cet ex-dictateur défait par ses propres troupes, a priori un homme de grande valeur lui aussi… Encore un coup de la loi de l’attraction, pour réunir ces deux là...

Janis poursuivit. (Janis Joplin - A Woman Left Lonely)

Ouais j’ai pas envie de voir les choses comme ça. Même si BAGA est désormais aux mains des Wings of INjustice, il y a du bon à voir là dedans. Un groupe soudé s’est formé, des personnalités se sont révélées, des amitiés sont nées. Et ça, aucun despote ou autre lieutenant en mal de reconnaissance ne pourront l’enlever...
La musique remplit les oreilles, le rhum la gorge… Le temps coule comme le liquide brun dans le verre… Des images, des souvenirs s’entrechoquent… Désespoir, colère, passé, futur, tout se mêle…


Puis Janis remet les choses dans l’ordre, comme toujours. (Janis Joplin - Move Over)

- Merci Janis… Ordinateur ?
-Oui, cmdr ?
- Diffuse le message suivant à nos anciens compagnons d’armes :

Alors que Nemecta allait établir une connexion, son appareil de communication holographique s’alluma.

Connexion entrante - Message crypté - lecture automatique

FALFTLEAN-STLA FTSA NA AIALAGA ATSLGT AL HFALAN TNNALATSEA T NT LTELNTS ATSLGT IFAA

Fin de connexion



*clic*

Commandants ! Vous n’êtes pas seul !

Vous tous avez subi cette folie. Vous tous avez été exilés, bannis, bafoués et désavoués. Vous tous êtes maintenant perdu aux quatre coins de l’espace.
Ne perdez pas espoir vous n’êtes pas seul.

Moi, votre amie et Capitaine, m’engage à vous retrouver tous autant que vous êtes peu importe le temps que cela me prendra.

Je vous connais, je sais quels pilotes vous avez été et quels pilotes vous pouvez être.

C’est pourquoi il est hors de question de laisser notre avenir à la dérive, mes ancêtres m’ont toujours accompagnés, notamment dans les moments les plus sombres de mon commandement, nous allons aujourd’hui leur rendre honneur.

Il n’y a pas de meilleurs Corsaires qu’eux et dans cette digne tradition ancestrale nous retrouverons notre unité.

Si vous l’acceptez, faites le bon choix et ne baissez pas les bras ! Décryptez mon premier message et suivez votre nouvelle voie.


Fin de connexion

RP [Nemecta] : [Fiche personnage + RP's]

The Fallen Wings : [Présentation] - [Discord]
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Modérateurs: Next Generation, cortex06, Moderateur 2, Moderateur 1, Moderateur 3, Moderateur 4, Nawoutan
Temps de génération de la page : 0.248 secondes