Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : La naissance d'un Spectre

La naissance d'un Spectre il y a 7 mois 2 jours #189374

  • Azarzel
  • Portrait de Azarzel
  • Hors Ligne
  • Novice
  • Messages : 64
  • Remerciements reçus 33
Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


----IDENTIFICATION EN COURS………..
----IDENTIFICATION………… CONFIRME.
----ACCES AUX ARCHIVES DES SPECTRES………
----CONNEXION…….


Journal de bord du commandant Azar Zel

Bon... sur les conseils de mon co-pilote et ami, je dois et aurait dû depuis longtemps tenir un journal de bord comme tout commandant qui se respecte... La barbe pour moi qui n'aime pas perdre mon temps, et qui ne suis pas trop pour retranscrire toutes nos opérations étant donné leurs natures.... hum comment dire...à la limite de la légalité...

Commençons par le commencement, ma "famille" si l'on peut appeler ça comme ça...

Mon soi-disant père le Capitaine de corvette Zel, a fait ses armes dans la Fédération et depuis son plus jeune âge a montré à ses maîtres qu'il pouvait détruire n'importe quel type d'ennemi, tant qu'on lui en donnait le temps et les moyens... temps qu'il ne nous a jamais accordé à ma mère et à moi...

Son indéfectible sens du devoir mêlé à sa trop grande confiance en lui, lui en ont coûté son bâtiment ainsi que tout son équipage, ce qui lui a fait gagner une petite retraite anticipée et une carte de fidélité dans l'un des bars de la Station Lincoln de Sol, où j'ai passé mon enfance...

Rien à dire de plus, a part que grâce (ou à cause) de lui j'ai pu intégrer l'école de pilotage de la fédération a l’âge de 15 ans, école réservée à l'élite terrienne ou plus simplement, là où la bourgeoisie envoyait ses enfants pour devenir officiers dans la navy fédéral et pouvoir se cacher dans les gros Farraguts de papa Hudson.

A cause de la fédération je n'ai pas trop connu mon père, sauf pour me pousser à être le meilleur pilote.

Pour tout ce temps qu'il leurs a accordé et pour une seul erreur de commandement, le président Hudson le prit en exemple et détruisis sa carrière pour que les autres commandants de la flotte comprennent bien qu’ils n’auront pas le droit à l'échec.

Suite à ça et au suicide de ma mère causé par l'alcoolisme de mon père et la décision de la fédération de détruire ma famille, j'ai décidé de devenir le meilleur petit soldat possible avec une mission personnelle à accomplir... une mission de vengeance...

A mes 25 ans je fus promus Lieutenant sur une corvette fédéral ce qui me valut enfin l’accès à certaines zones névralgiques de ces monstres de l’espace réputés quasi-invincible, et pouvait enfin accomplir ma vengeance qui en y réfléchissant maintenant était un tout petit peu disproportionnée au vu des dégâts que j'ai causé...

Je me décidai donc à placer un programme informatique acheté un peu avant au marché noir qui été d’après mon contact tiré des UA découverte récemment, dans les systèmes de refroidissement du vaisseau afin de tromper les capteurs, et d'envoyer de mauvaises informations aux techniciens et ingénieurs s'occupant de la gestion et de la maintenance des systèmes. Et au moment où le vaisseau de combat essaya d'activer son moteur de saut, les techniciens n'ont pas pu ajuster les niveaux assez efficacement et celui-ci explosa, ce qui m’a offert un jolie feu d'artifice, et un fou rire incontrôlable depuis la cabine de mon nouveau F-63 Condor tout fraîchement volé.

Cette explosion monumentale à laquelle, je l'avoue ne m'attendais pas... m'envoya en pleine face une barre de fer résultant de l'explosion qui alla transpercer mon cockpit de part en part, désactivant mon vaisseau et me fi m'évanouir... puis, le trou noir...



Je me réveillai dans un lit branché de partout, avec une jambe éclatée et un gros mal de tête. La personne qui me récupéra et qui s'occupa de moi m'expliqua qu'une Corvette explosa en orbite de la terre et alla s’écraser en une pluie de débris dans un quartier densément peuplé...

A ce moment-là je ne faisais plus trop le fier car beaucoup de civils ont perdu la vie et ma vengeance me laissa un goût amer....

Depuis ce jour je décidai d'aider toute faction indépendante voulant faire du tort à la fédération, et pouvant m’aider à racheter mes fautes...

C'est là que je trouvai la lettre d'un commandant se faisant appeler DeimosReaper... Deimos... ce nom m’était familier même si je ne me souvenais pas pourquoi...

Je me décidai donc à suivre ses instructions pour voir si leurs objectifs à long terme coïncideraient avec les miens...

Et de toutes façon je devait disparaître....

----DECONNEXION...............
Dernière édition: il y a 7 mois 2 jours par Azarzel.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Sloanne, Jurema, DeimosReaper, Joker2604, Nemecta
Modérateurs: DeimosReaper, Moderateur 1, Moderateur 2, Moderateur 3, Moderateur 4, Jurema
Temps de génération de la page : 0.122 secondes